1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Lettre de motivation >
  5. Qu’attendent les recruteurs d’une lettre de motivation ?

Qu’attendent les recruteurs d’une lettre de motivation ?

quattendent-les-recruteurs-dune-lettre-de-motivation--

Sylvie Laidet

Les recruteurs passent à peine 30 secondes sur chaque candidature avant de décider s’ils contactent ou non le postulant. En plus de votre CV, mieux vaut donc que votre lettre de motivation soit efficace. Voici ce qu’ils en attendent.

Que vous parliez de l’entreprise

Ceci suppose évidemment que vous ayez enquêté sur la société, son secteur et plus largement, son marché. Dans la presse éco, sur le site de l’entreprise (notamment, la partie Espace presse), etc, vous avez matière à trouver des actus sur la boite, sur sa taille, sa stratégie, son organisation, ses valeurs. « Un phrase d’accroche avec ce type d’infos crédibilise d’entrée la démarche », souligne Adeline Christophe, consultante en recrutement et marketing RH au sein du cabinet de recrutement Eotim. « Cela prouve que le candidat est curieux et capable de chercher les informations. Une qualité très utile au quotidien », renchérit Benjamin Dresner, co-fondateur de Finamatic, marketplace d’aide aux financements publics à destination des start up, TPE et PME.

 

Que vous personnalisiez vos propos

Vous allez me dire, évidemment ! Et pourtant, les recruteurs sont encore nombreux à nous raconter des anecdotes sur les lettre de motivation mentionnant le nom de leur concurrent direct, voire une entreprise d’un tout autre secteur. Donc, attention aux envois de candidatures de masse. « J’attends du candidat qu’il sélectionne des arguments en lien avec l’opportunité à laquelle il répond. Indiquer « motivé, dynamique », est un coup d’épée dans l’eau », précise Adeline Christophe. 

Lire aussi : Lettre de motivation : les règles à connaître pour gagner du temps

 

Que vous parliez de vous dans le poste visé

En quelques phrases, vous devez démontrer au recruteur votre valeur ajoutée pour le poste. Pour cela, servez-vous de réussites passées pour expliquer pourquoi et comment vous aurez une forte valeur ajoutée dans la fonction. « Si le candidat montre qu’il a déjà opéré une réflexion sur le poste et les enjeux de l’entreprise en faisant par exemple des suggestions de plans d’action, c’est un atout considérable », recommande Renaud Charvet, fondateur de l’opérateur télécoms RingOver Group. Servez-vous également de vos réussites extra professionnelles pour éclairer un pan de personnalité utile pour le poste. « Par exemple, « la pratique du tennis en compétition m’a appris la justesse de la frappe et la rigueur dans la préparation, une qualité indispensable selon moi, pour le poste… », illustre Karine Doukhan, directeur chez Robert Half Management Resources. « Exit le catalogue exhaustif de compétences. Le candidat doit au contraire sélectionner les plus appropriées pour le poste et argumenter », conseille Aurélie Le Bozec, consultante au sein du cabinet Fed Supply.

>> À lire aussi : Les 10 pires accroches de lettre de motivation

Que vous expliquiez un parcours atypique

« La lettre de motivation doit exprimer une cohérence que l’on n’arrive pas forcément à lire dans un CV. Vous pouvez par exemple justifier d’un parcours atypique si besoin », conseille Benjamin Dresner de Finamatic. Qu’il s’agisse de périodes de chômage, de transition professionnelle, de changements fréquents de boites, etc.

Que vous évoquiez votre projet professionnel global

« J’ai très peu d’exigence sur la forme mais sur le fond, j’attends du candidat qu’il nous parle de son projet. Je dois comprendre la cohérence entre ce qu’il a fait avant, ce qu’il veut faire chez nous et ce qu’il fera après. Afficher son projet de vie, son rêve, etc, est un élément fortement apprécié. Par exemple, un candidat qui explique qu’il souhaite nous rejoindre pour découvrir de l’intérieur l’entrepreneuriat, en vue un jour, de se lancer dans son propre projet, ne me pose aucun problème. Au contraire », illustre Antoine de Corson, fondateur de Groupcorner, une start up spécialisée dans le booking de groupes.

 

Que vous vous exprimiez correctement

On est dans un contexte professionnel, donc le ton de la lettre doit bien évidemment l’être. Mais professionnel n’impose pas l’usage un ton désuet. « Je préfère largement lire un style parlé mais professionnel et personnalisé qu’un courrier aux termes ampoulés et insipides », ajoute Adeline Christophe. Julien Hostache, directeur général et co-fondateur d’Eenerfip, va encore plus loin : « moi, je ne regarde pas les CV mais juste la lettre de motivation. J’apprécie que les candidats tombent le masque et s’expriment à bâtons rompus. Je préfère largement un candidat qui écrit « ce poste est génial. Ce serait l’idéal de bosser dans ces conditions » qu’une lettre avec des poncifs ». Le juste choix du vocabulaire et l’esprit de synthèse sont également indispensables. « J’ai davantage envie de lire des phrases simples et concises plutôt qu’un enchainement de propositions relatives qui brouillent le discours », insiste Karine Doukhan.

Que vous bannissiez les fautes d’orthographe

EH oui, on se répète mais tous les recruteurs nous l’ont dit, des fautes d’orthographe dans une lettre de motivation, c’est la corbeille quasi assurée pour la candidature. Exception faite pour les postes en super tension comme les développeurs semble-t-il.

29

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

F

07/09/2018

à 12:14

Le tissu économique n'est pas fait que de start-up ou d'entreprises qui cherche à n'importe quel prix à faire jeune : la maîtrise de l'usage du français écrit reste, dans mes recrutements et ceux de ma société, un impératif (secteur du conseil). Attention à ne pas donner un mauvais conseil : sauf dans des métiers en très forte tension, c'est au candidat à aller vers l'entreprise (et non l'inverse) et donc à faire l'effort de s'adapter aux codes culturels du monde professionnel, même si c'est son 1er poste. Ce type de malentendus est un des facteurs important de turn-over élevé.

> Répondre

tbo156X4HC

18/08/2018

à 22:47

L'important pour l'entreprise est d'obtenir les gens nécessaires à la production.L'important pour le demandeur d'emploi est de trouver un poste. Bizarrement, nous avons des milliers de demandeurs et des milliers d'offres, mais personne ne semble parler le même langage.Récemment, un des directeurs de l'APEC m'a confirmé qu'en France, nous avions les pires "Recruteurs" de toute l'Europe... Alors, hein, la lettre de motivation, chez nous, ce ne serait pas par hasard un billet de cinq-cent glissé sous le manteau?

> Répondre

Jean Philippe HERBIEN

16/08/2018

à 18:51

Vous êtes sérieux avec l'histoire du tennis en compétition ?:-)

> Répondre

CATAVAM

13/04/2018

à 15:39

.... si vous voulez mesurer l'importance de la lettre de motivation, lisez les lettres de non motivation de Julien Prévieux (elles sont téléchargeables en pdf). Ca illustre assez bien l'intérêt que porte les recruteurs à ce document qui torture de nombreux candidats !

> Répondre

En réponse à CATAVAM

Lala

03/09/2018

à 15:33

C'est exactement ça : rédiger une lettre de motivation "qui accroche" (comme aiment dire les recruteurs) est une véritable "torture" pour les candidats. Un parcours atypique, candidat peu ou pas du tout "vendeur" (par ses convictions, sa façon d'être...) ne facilitent pas la tâche. Et je ne parle pas de l'âge du candidat qui est facilement estimable à travers le CV. Et on passe parfois des heures pour rédiger une lettre de motivation en prenant en compte les consignes des recruteurs, mais ces derniers ne prennent même pas la peine d'expliquer la raison pour laquelle la candidature n'était pas retenu!!! Dans les meilleurs des cas on reçois "malgré la pertinence de votre profil, nous avons préféré les candidats correspondant mieux aux critères de l'entreprise".. ? Il existe 2-3 autres réponses-type. Pourquoi une telle absence de respect envers les candidats???

> Répondre

Serge

28/12/2017

à 15:50

Ces recruteurs sont ils vraiment honnêtes? J'entends par là sont ils à ce poste dans CETTE entreprise parce que c'était VRAIMENT là qu'ils voulaient travailler ou bien n'ont ils pas candidaté dans plusieurs entreprises jusqu'à en trouver une qui les embauche? Moi je vais être honnête: ma motivation première est de trouver un emploi correspondant à ma recherche. Peu m'importe que ce soit dans l'agroalimentaire, la métallurgie, la pharmacie du moment que je m'éclate à mon boulot. Et ça on ne le sait pas avant de l'avoir décroché. Tant que l'on s'arrêtera au paraître d'une lm et qu'on ne se penchera pas plus sur les savoir faire, on continuera à trouver en poste des gens visant plus le salaire et le prestige que des gens vraiment à leur place. Quand je vois que certaines entreprises recrutent chaque année pour le même poste, cela en dit long sur les motivations (voire les compétences ) de ces personnes qui ne durent pas un an. Et sur la qualité du recrutement.

> Répondre

En réponse à Serge

Nini

15/08/2018

à 11:36

Je suis tout à fait d' accord avec vous !

> Répondre

En réponse à Serge

Jean-Pierre

07/08/2018

à 22:44

Tiens, ça fait plaisir à lire !
Et oui, j’ai été « sélectionné » par justement une drh ou une équivalence, allez savoir.
Et, quand j’ai vu à qui j’avais affaire, et bien en tant qu’ex employeur, je n’avais même plus envie de lui parler.
C’est dire !
Utilisation d’une technique dite du bunker ok pathétique.
J’avais l’impression de regarder des poissons rouges excités dans un aquarium.
Et comme par hasard cette entreprise recrute en permanence pour les mêmes postes aux mêmes endroits.
Elle est où la pseudo compétence des recruteurs pour ne pas arriver à choisir les bons candidats ?
En un mot comme en mille : next.

> Répondre

Calibradom

27/12/2017

à 23:09

Bonjour, la difficulté réside également dans le fait que bon nombre d'offre de postes ne sont identifiés que par un cabinet de recrutement et l'identité de l'entreprise transparaît à peine. La seule ligne directrice reste donc l'intitulé de l'annonce qui est bien souvent transposables à plusieurs secteurs d'activité et typologies d'entreprises. Bon courage pour matcher dans ce contexte, le taux de lecture des lettres de motivation est faible, il convient de réaliser un ce complet qui raconte l'histoire du candidat.
Cdt

> Répondre

Béa

27/12/2017

à 17:38

Une lettre de motivation permet de se présenter différemment. Elle apporte un plus au cv. Le recruteur nous perçoit á travers une présentation qui met en valeur notre parcours professionnel : le vocabulaire employé, les tournures de phrases, les réalisations... La lettre donne au recruteur la possibilité de mieux nous connaitre et son objectif est de donner l'envie de nous rencontrer.

> Répondre

En réponse à Béa

Jean Philippe HERBIEN

16/08/2018

à 18:54

Non, c'est l'entretien qui donne aj recruteur la possibilité de nous connaître. La lettre de motivation ne sert qu'à provoquer l'entretien

> Répondre

Vince

27/12/2017

à 16:28

Il y a la théorie (celle bien apprise sur les bancs des établissements qui préparent les RH) et la réalité.
Très expérimenté et diplômé, il y a peu, j'ai eu en face de moi une jeune RH qui voulait m'expliquer le "monde du travail". Je lui est demandé si elle avait bien lu mon CV et surtout la lettre l'accompagnant.... "La lettre, on n'a pas le temps, Monsieur !"
Et puis, il faudrait aussi que les annonces soient pertinentes, ce qui n'est pas vraiment le cas, on relève des incohérence sur 90% d'elles.
On pourrait en parler des heures mais rien ne va plus depuis que le service RH existe... avant, il y avait le "service du personnel" et tout allait presque bien.

> Répondre

En réponse à Vince

Olivier

28/12/2017

à 11:04

Le problème n'est pas de savoir si on a affaire à une DRH d'aujourd'hui ou un Service du Personnel d'antan, mais d'avoir conscience que nos candidatures initiales sont analysées et triées par des robots.

Là où autrefois un(e) chargé(e) de recherche recevait quelques dizaines de CV pour une offre, aujourd'hui, il/elle reçoit plusieurs centaines, voire milliers de CV. Un robot les trie par mots clefs et critères de discrimination, pour n'en laisser qu'un nombre raisonnable.
Exemple, si un critère d'âge limite a été fixé, le robot ne transige pas, contrairement à l'humain auprès duquel on pouvait expliquer en quoi votre candidature est pertinente.
Il en va ainsi, tant pour les cabinets de recrutement, que pour les grosses entreprises ayant leur propre site d'offres.
Ce pourquoi, je préfère postuler essentiellement auprès des PME qui sont bien plus en prise directe avec les CV qu'ils reçoivent.

> Répondre

En réponse à Vince

Henri

27/12/2017

à 23:16

Entierement d accord ces gens la apprennent soit disant dans de grandes écoles mais sont incapables de recruter correctement et c est la raison pour laquelle la société française va mal... en Angleterre on vous demande si vous savez faire, si oui on vous met au boulot et si ça fonctionne pas, dehors. Par contre en général ça donne de très bons résultats mais en France on préfère payer grassement des incapables qui ne servent à rien.

> Répondre

Benj

27/12/2017

à 14:51

Lorsque j'ai pu discuter de ce sujet avec des amis, connaissances chargés régulièrement de recruter du monde, que ce soit pour eux pour ou pour d'autre, le verdict a été sans appel et la réponse très simple "Je ne lis jamais les LM et si je le fais je n'y attache que très peu d'importance"

> Répondre

Calibradom

27/12/2017

à 14:36

Bonjour, la difficulté réside également dans le fait que bon nombre d'offre de postes ne sont identifiés que par un cabinet de recrutement et l'identité de l'entreprise transparaît à peine. La seule ligne directrice reste donc l'intitulé de l'annonce qui est bien souvent transposables à plusieurs secteurs d'activité et typologies d'entreprises. Bon courage pour matcher dans ce contexte, le taux de lecture des lettres de motivation est faible, il convient de réaliser un ce complet qui raconte l'histoire du candidat.
Cdt

> Répondre

patboc

31/10/2017

à 13:52

avec tout le respect que je dois à la profession de recruteur, je pense que moins on en écrit, mieux c'est, parce qu'ils regardent les candidatures en diagonale...
combien de fois j'ai envoyé un CV avec une lettre de motivation bien travaillée pour des postes qui me correspondaient à fond, et que j'ai recu une réponse du type "madame, monsieur, après examen approfondi de votre candidature, nous avons le regret de...", et ce, parfois quelques minutes après l'envoi de ma candidature ?
je pense qu'il faut y faire figurer quelques mots clés, quelques chiffres, et avoir une tête qui leur revient. c'est moche à dire, mais c'est hélas la réalité.

> Répondre

En réponse à patboc

Petrus

27/12/2017

à 11:56

Entièrement d'accord avec vous , même expérience pour moi , malgré un parcours idéal pour un poste précis et une expérience de presque 25 ans dans le domaine ... en dehors d'avoir " une bonne gueule " dès qu'on arrive à 50 ans et que l'on coûte cher ( la qualité a un prix ! ) on n'est plus dans le créneau malheureusement . Personne ne peut dire le contraire .

> Répondre

maipourigeraldehenry

23/09/2017

à 16:44

comment faire le lettre motivation ?

> Répondre

SD

07/09/2017

à 22:58

Je suis d'accord avec le commentaire de DF34, dans la quasi-totalité des annonces on ne connait même pas la taille de l'entreprise, les indications sur le poste ne sont que généralités ne permettant pas aux candidats potentiels de se faire une idée sur des caractéristiques fondamentales d'un poste telles que la séniorité, la nécessité de gérer une équipe...

> Répondre

En réponse à SD

EPR

11/09/2017

à 09:23

Idem avec les propos de DF 34.
Que penser de la rédaction emphatique des annonces.

> Répondre

DF34

07/09/2017

à 08:45

Je suis désolée de vous dire que votre analyse ne reflète en rien la réalité, et n'est pas une aide pour les "postulants" à un emploi.
Dans la quasi totalité des offres, soit l'entreprise recrute en anonyme, comme il se doit "leader dans son secteur", soit le recrutement est fait via un cabinet qui ne donne guère plus de détail.
Je dirais, par expérience, en rédigeant votre LM, soyez juste, soyez vrai, soyez vous -même et laissez parler votre personnalité. Soignez la présentation et l'orthographe. Et bonne chance .

> Répondre

Zebra

06/09/2017

à 09:15

On continue à demander des LM qui bien souvent ne sont pas lues...ce qui revient à se moquer des individus, attitude qui n'est ni humaine ni correcte.
C'est lors de l'entretien que l'on peut cerner un candidat, et encore en ne mettant pas un stress négatif comme les mauvais recruteurs rugueux peuvent le faire, pas dans sa LM selon moi. J'ai embauché nombre de personnes et ai pu constater que certains se survendent dans leur lettre alors que d'autres au contraire sont modestes, simples.....mais ont beaucoup plus de potentiel.

> Répondre

1shx7po

05/09/2017

à 19:15

Bien exigeants, ces recruteurs !
et quand le nom de l'entreprise n'est pas mentionnée dans l'annonce, comment faisons-nous pour la connaître, la décrire ou nous projeter en son sein ?
Mon expérience personnelle c'est une annonce sur dix qui mentionne le nom de l'entreprise, le reste ce sont des boîtes de recrutement à qui il faut s'adresser.
j'ai - heureusement ou malheureusement - beaucoup pratiqué cette "race" de personnages, le recruteur, le DRH.

Ils sont terriblement humain (ce n'est pas un compliment), j'en cherche encore de compétents et quant à en trouver avec qui établir une relation....

Il reste de ces dizaines d'entretiens un sentiment de perte de temps, de vanité et d'incompétences mâtinées d'égocentrisme.

La grande question : comment des entreprises peuvent-elles déléguer un chose si importante qu'un recrutement à de telles sociétés/personnes ?

Bonne journée !

> Répondre

En réponse à 1shx7po

Praséodyme

06/09/2017

à 16:06

Quand la lettre de motivation s'adresse à un cabinet de recrutement et que le nom de l'entreprise cliente n'est pas connu, il n'est pas nécessaire de les brosser dans le sens du poil. Il faut aller à l'efficacité en précisant en quoi son profil se rapproche de ce qu'ils cherchent et que coup de bol on est disponible. D'expérience, il me semble qu'avec ce type de recruteur on obtient bien plus fréquemment un premier entretien ne serait-ce qu'un simple coup de fil, qu'avec les RH internes des entreprises. Tout ne se joue donc pas au concours de qui fera la LM la plus éclatante.

> Répondre

En réponse à 1shx7po

Claude

06/09/2017

à 06:37

Bonjour

Tout à fait d'accord quant à l'absence d'informations sur l'entreprise ! Sans doute uniquement valable en candidature spontanée. Sinon, on est dans le flou le plus complet, et moins ils en disent, mieux ils se protègent.

Sinon, je ne pense pas qu'ils soient à mettre tous dans le même panier. J'ai croisé de nombreux cabinets, de nombreux consultants mais certains sortaient vraiment du lot comme l'une des personnes citées dans l'article. Malheureusement, ils sont loin d'être tous comme ça et beaucoup, souvent très "verts" cachent leurs faiblesses derrière une arrogance qui nous ferait partir en claquant la porte s'ils n'avaient pas notre avenir entre leurs mains. Parce qu'on sait qu'on serait alors "blacklisté" pour un moment et que du coup on pourrait louper la bonne opportunité...

> Répondre

Elie de CCFrance.

05/09/2017

à 18:38

Bravo, cet article est claire et concis malgré quelques fautes mais génial dans l'ensemble.

> Répondre

henri

05/09/2017

à 18:33

Certains recruteurs indiquent ne pas lire les LM, d'autres veulent ci, d'autres veulent ca... Finalement ca ne sert a rien. Et puis a quoi sert de se renseigner sur une entreprise avec laquelle on aura jamais le moindre contact. Les candidats sont parfaitement capables apres une entretien de se renseigner sur la societe. Quant a la motivation que demande certains recruteurs (ce metier ne sert a rien...) comment croire que l'on postule sans etre motivé !

> Répondre

En réponse à henri

Paul

27/12/2017

à 16:30

Tout à fait. Pour moi l'essentiel des compétences se réalise en pratique. Le verbiage des LM ne saurait traduire la capacité réelle du postulant dans l'entreprise. Je préfère un recrutement fondé sur le CV que sur LM.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte