Consultant en marketing et management

consultant-en-marketing-et-management

Sylvia Di Pasquale, Cadremploi

À l'attention du responsable du recrutement
Ville, le 13 Avril 0000
OBJET : Candidature à l'offre de consultant en marketing et management

Madame, Monsieur,

Votre offre parue sur votre site internet a retenu toute mon attention. Travaillant depuis 2 ans au service marketing de la banque , je souhaite aujourd'hui évoluer vers de nouvelles fonctions et recherche un emploi en conseil en management / marketing. À l'issue d'un Mastère Spécialisé en Marketing et Stratégie des Services à l'EM Lyon, j'ai intégré la banque dans le cadre du lancement du crédit immobilier rémunéré. Une mission où j'ai pu participer aux différentes étapes du lancement d'un produit ; des campagnes de communication externe et Interne à l'animation de la campagne et du produit auprès des réseaux. Cette opération m'a permis de mettre en place un dispositif de traitement des prospects avec notamment la gestion d'un call center externe.

Élu meilleur gestionnaire de projet des services marketing et communication, j'ai collaboré avec des chefs de marché sur des projets comme le lancement du service de banque en ligne () puis sur les produits d'épargne long terme avec des projets en cours comme la refonte de la tarification des services de Bourse (suite au rachat ), la création d'un mandat d'arbitrage en assurance vie, d'une gamme de produit de gestion à horizon dans un contrat d'assurance vie et d'une étude (en collaboration avec IPSOS ) sur les attentes et besoins des ménages en matière de produits d'épargne. Pour mener à bien ces différents projets, j'ai du appréhender, audelà des aspects marketing et communication, les contraintes techniques et pour se faire collaborer avec des partenaires extérieurs, des services IT, techniques' et bien entendu, avec des responsables commerciaux sur la mise en place d'actions commerciales et d'outils d'aide à la vente.

Ces expériences m'ont permis de démontrer mes qualités relationnelles, ma créativité et mes aptitudes à gérer des projets en collaboration avec des prestataires externes et internes tout en respectant des contraintes de planning et de budget. Je souhaite aujourd'hui mettre à profit les compétences que j'ai développé chez dans les domaines de la gestion de projet, du marketing de produits financiers ou du marketing
d'entreprises de réseau au sein d'un cabinet de conseil.

Dans l'attente d'un entretien qui me permettra de vous exprimer ma motivation, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes respectueuses salutations.

Prénom Nom

,

Fautes flagrantes

  • « management/marketing » : pas d'espace avant ni après la barre oblique
  • « Interne » : capitale inutile
  • « assurance-vie » prend un trait d'union.
  • Ipsos et non IPSOS : ce sigle se prononce comme un mot ordinaire, donc il faut l'écrire en minuscule, sauf sa première lettre
  • « dû » et non « du »
  • « Pour ce faire » et non « pour se faire »
  • « développées » car le participe passé après avoir s'accorde avec le complément d'objet direct s'il est placé avant, ce qui est le cas de « compétences »


Impression générale

Plutôt longue, cette lettre apporte de nombreuses informations complémentaires par rapport au CV. En revanche, « des phrases trop longues et un style lourd augmentent le temps de lecture, ce qui est gênant pour un recruteur au temps limité, avertit Karine Favrou, DRH de Cosmobay-Vectis.

Introduction


L'accroche est classique, mais énergique. « En revanche, il vaut mieux éviter l'expression : je recherche un emploi en ».

Corps du texte


« Il y a une bonne articulation des compétences avec le poste proposé, constate Karine Favrou. La candidate fait l'effort de donner des exemples pour illustrer chacune des compétences et m'aider à trouver des liens avec le profil. En revanche, ses phrases sont beaucoup trop longues et rendent la lecture malaisée. Je regrette aussi qu'elle ne dise pas un mot sur notre entreprise. C'est dommage, car c'est une partie de la motivation que d'expliquer pourquoi on choisit de postuler chez nous plutôt qu'ailleurs. »

Conclusion

Le point fort de cette lettre réside dans la description des compétences qui permettent au recruteur de mesurer directement l'adéquation de la candidate au profil du poste. Mais elle gagnerait à alléger ses phrases pour éviter d'être zappée.

3

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Lolo Saint Jean

16/11/2011

à 12:23

Tout à fait d'accord Albaladéjo !! Après un temps bien trop long de recherches acharnées, il est souvent dificile de savoir ce qui cloche dans une lettre de motivation. Au-delà des fautes d'orthographe que l'on peut faire, tant la pression est forte car les enjeux sont importants, les recruteurs nous trouvent trop "ceci"... pas assez "cela", si bien qu'on ne sait plus comment agire. Je me suis un temps comparée, avec humour, à la "vache qui rit" qui passe un casting pour la pub...
Il n'y a qu'à lire les commentaires des recruteurs dans les différents articles que l'on reçoit pour se rendre compte de l'incohérence totale en matière de recrutement : ce que l'un affirme comme étant vrai, l'autre le démonte dans un autre article. Quelle jungle !!!

> Répondre

Albalad

29/01/2011

à 12:39

Bonjour,

Je suis comme vous allergique aux fautes d'orthographe ainsi qu'aux fautes d'accord qui me "hérissent". Néanmoins, s'il m'arrive d'en commettre, je constate depuis un certain temps des annonces d'offres d'emploi publiées avec des énormités : ces offres émanant bien sûr de grands cabinets de recrutement. La dernière en date concerne un poste de direction commerciale où la compétence clé était de savoir "catcher" une équipe!... Je conviens qu'il ne soit pas toujours aisé de manager du personnel... Bravo les consultants pour leur formidable capacité de relecture et leur esprit critique. Leur vision micrométrique des lettres (et des cv) cache une réalité très dure pour les demandeurs d'emploi : celle d'une absence d'offres valables et correctement rémunérées et l'extraordinaire disproportion entre l'offre et la demande. A partir de là, toutes les exigences des consultants sont possibles y compris celles où eux mêmes sont incapables de répondre!...

"Indignons nous" de la bêtise qui semble habiter TOUS nos contemporains...

> Répondre

JUIN

26/01/2011

à 12:59

Trop classique, trop longue, trop individualiste
Ce serait le titre de cette lettre. Néanmoins, elle bien par rapport aux détails des missions, qui vont permettre au recruteur de savoir "ce qu'elle a fait" et le résultat qu'elle met en valeur (profit, élu meilleur gestionnaire, etc...).
Les experts en recrutement n'arrêtent pas à dire qu'une lettre de motivation doit débuter par VOUS, continuer par MOI et finir par NOUS, tandis que cette lettre est basée uniquement sur MOI, MOI, MOI.

> Répondre

+