Consultant en système d'information

consultant-en-systeme-dinformation

Sylvia Di Pasquale - Michel Holtz, Cadremploi


Messieurs,

Suite à votre annonce, je viens poser ma candidature pour le poste de Consultant SI que vous proposez. De formation supérieure en informatique (BAC + 5), j'ai une expérience confirmée en informatique de gestion, conduite de projets fonctionnels, techniques et transversaux, méthodologies (ingénierie des besoins, consulting). Ci-joint mon CV vous donnant plus amples informations à mon sujet. Je me tiens à votre entière disposition pour tout entretien complémentaire.

Sincères salutations,
Prénom Nom

,

Introduction

Un bon point d'avoir mentionné la référence de l'annonce dans le champ « objet du mail. En revanche, il est dommage que le candidat interpelle avec un « Messieurs », alors que le nom du recruteur apparaît dans le contact de l'annonce. « Je viens poser ma candidature » est une formule à éviter. L'accroche est ratée, car elle se contente d'annoncer le poste visé. La première phrase d'un mail doit servir à accrocher l'attention du recruteur.

Corps du texte

Une amélioration suggérée par Karine Favrou, responsable du recrutement de Cosmobay-Vectis, société de conseil en management et technologies : « Bac +5 n'est pas aussi rassurant que 'maîtrise MIAGE'. » Elle juge le reste du message suffisant : « Il y a une bonne articulation des compétences avec le poste proposé. Le peu d'informations donné par le candidat me suffit pour savoir quels types de missions il peut mener chez nous. C'est sans doute propre à notre secteur, nous n'avons pas besoin de longs discours pour jauger le capital compétences d'un candidat. Mais j'aurais tout de même apprécié qu'il envoie une véritable lettre de motivation pour expliquer ce qui l'attire chez Cosmobay ou ce qu'il aime dans sa fonction. Le ton de ce message ne montre pas la moindre motivation particulière. Il ne se distingue pas des autres candidats. »

Fin

« La demande d'entretien et la formule de politesse me vont, déclare Karine Favrou. Le 'sincères salutations' ne me choque pas. »

Conclusion

Ce mail doit être rallongé pour servir de lettre de motivation. Mais l'absence de véritable lettre de motivation n'est pas une surprise pour Karine Favrou : « La lettre est rarissime, car tous les sites internet permettent un contact très direct entre le candidat et le recruteur. Le candidat ne s'embarrasse pas avec une épreuve de rédaction qu'il estime peu rentable pour lui. Les recruteurs du secteur ont appris à beaucoup s'appuyer sur l'entretien. »

2

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Rault

24/02/2009

à 16:47

Je ne suis pas d'accord en ce qui concerne l'article sur les expatrier.

Tout dépend du secteur dans lequel vous êtes et de votre envie de rentrer en France.

Surtout dans l'état actuel des choses.

Il est certain que le retour est difficile en termes d'adaptation des salaires proposés en France, quand à l'environnement de travail il n'est en aucun cas difficile de s'adapter au système type 35 heures. Ce ne sont que des paramètres à prendre en compte pour l'organisation de votre service.

> Répondre

nawal

24/02/2009

à 15:07

Article intéressant
Bisous
Doud

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte