1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Lettre de motivation >
  5. Modèles de lettre de motivation >
  6. Modèle de lettre de motivation Juriste en droit social

Modèle de lettre de motivation Juriste en droit social

modele-de-lettre-de-motivation-juriste-en-droit-social-

Sylvia Di Pasquale - Michel Holtz, Cadremploi

Madame, Monsieur,

Actuellement en fin de deuxième année de Master, mention Droit social, à l'Université de Lille II, je vous soumets ma candidature. Mes différentes expériences m'ont permises de mettre en application les connaissances juridiques que j'ai acquises tout au long de ma formation. En tant que stagiaire au sein du service social et paie d'un cabinet d'expertise comptable, je manipule au quotidien les différentes conventions collectives applicables aux clients, ce qui m'amène également à traiter les questions sociales qu'ils rencontrent au cours de leurs activités.

Vous trouverez ci-joint mon curriculum vitae et je serai enchantée d'en développer les différents points lors d'un entretien. Dans cette attente, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l'expression de ma considération respectueuse.

Prénom Nom

Impression générale

Voici une lettre courte mais bien tournée. Elle a été envoyée via le site web de l'entreprise où la jeune diplômée a trouvé l'offre d'emploi de juriste en droit social à laquelle elle répond ici. La lettre est rédigée au présent de l'indicatif, ce qui donne une fluidité très appréciable.

Introduction

Le début de la phrase est réussi, mais la deuxième partie doit constituer une autre phrase car il s'agit d'une idée sans lien avec la première proposition. Il faut faire deux phrases : « Je suis actuellement en fin de [?]. » puis « L'offre de juriste en droit social que vous avez diffusée sur votre site a retenu mon attention, puisqu'elle évoque des compétences dont je dispose ».

Corps du texte

La candidate met toutes les chances de son côté : elle a fait le tri dans ses compétences et ne fait ressortir que celles exigées dans l'annonce. C'est très bien vu ! « Je manipule au quotidien les différentes conventions collectives » est une formule qui retient immédiatement l'attention du recruteur. De même que les mots clés « social », « paie », clients ». Cette candidate est une jeune diplômée et elle connaît les réticences des recruteurs vis-à-vis des jeunes et surtout des jeunes universitaires censés n'avoir jamais fait de stage. Une réputation injuste, mais souvent fermement ancrée dans l'esprit des recruteurs. En parlant de son stage comme d'une véritable expérience professionnelle, elle devance les contre-arguments en démontrant qu'elle a déjà travaillé. Un réflexe très habile.

Fin

La demande de rendez-vous « Je serai enchantée d'en développer [?] » n'est pas très heureuse. Le terme « enchantée » est déplacé dans le contexte d'une lettre. Il peut être remplacé par « ravie ». Dans un autre registre outrancier, « l'expression de ma considération respectueuse » doit être abandonnée car trop déférente.

Conclusion

Les recruteurs ont trouvé cette lettre bien conçue et efficace. La description pragmatique du stage a particulièrement plu. Un bon point qui a fait oublier les maladresses de certaines expressions.

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

juristique.org

25/11/2014

à 12:10

Je vous trouve un peu du avec le terme "enchanté" qui pour ma part donne de la fraicheur à sa candidature. Sur le contenu, on reste en attente, sur ses autres compétences dans le domaine social. Manipuler des conventions collectives nous "laisse un peu sur notre faim", sur l'étendue des compétences du postulant. Cordialement

> Répondre

+