Responsable commercial junior

responsable-commercial-junior

Sylvia Di Pasquale - Michel Holtz, Cadremploi

Monsieur,

Je suis publicité. Je suis communication. Je suis créateur de réussite. Rencontrons-nous. Pouvoir me dire que ce que j'apporte à mon entreprise est non seulement une compétence distinctive, un atout, mais aussi une certaine idée de bonheur personnel, c'est sans doute ce que j'attends de ce poste. J'accorde énormément d'importance à l'environnement de travail, l'ambiance, l'organisation... Je trouve généralement ma place très rapidement et partout, sans doute grâce à mes origines pluriculturelles. J'entreprends toujours avec autant de coeur que d'esprit les épreuves que l'on me présente ou les défis que je me lance. Par le passé, j'ai su tirer l'enseignement de chacune de mes expériences pour faire aujourd'hui preuve d'une sagesse et d'un recul sans aucun rapport avec mon jeune âge. Je suis à la recherche d'un travail qui me permettra d'user de cette expérience, de l'étoffer, évidemment, et qui correspondra à mes quelques exigences. Il va sans dire que ce travail correspondra à mes compétences les plus utiles à l'entreprise, mais c'est ce que j'ai cru lire dans cette annonce. J'apprends vite et suis curieux de tout : je pense être un investissement d'avenir pour une entreprise ouverte aux forces de proposition ainsi qu'aux esprits entrepreneurs. Je suis à votre disposition.

Cordialement,
Prénom NOM

Commentaires ajoutés dans l'espace perso du candidat consultable par les recruteurs :
Je marque les esprits : mes collaborateurs m'appellent « monsieur bonne humeur » et savent qu'ils peuvent à tout moment compter sur mon sérieux, mon professionnalisme et ma rigueur. Mes relations d'affaire, chez les clients ou prestataires, trouvent en moi un interlocuteur à l'écoute, patient, réactif et souple. Mon origine double ( Franco- Britannique) y est sans doute pour beaucoup ; ma formation solide (ESC Ville) m'a appris à canaliser mes domaines de compétence , et cependant, mon profil atypique (j'ai travaillé depuis mes 20 ans dans des domaines extrêmement variés) me permet une adaptabilité à toute épreuve appréciée de tous. Mon parcours d'entrepreneur m'ouvre à l'initiative et éclaire ma gestion d'équipe d'un jour nouveau, porté sur la proactivité de mes collaborateurs. Mon éducation me permet d'autre part de toujours savoir comment briller en restant à ma place. La culture et les langues sont mon point fort, ma philanthropie est sans doute ma faiblesse. Je souhaite mettre à disposition d'une entreprise équitable et motivante ces quelques qualités que j'estime ne pas utiliser suffisemment aujourd'hui.

Fautes flagrantes

« d'affaire » prend un s.
« Mon origine double » : plutôt « ma double origine »
« compétence » doit être au pluriel
« suffisamment » et non « suffisemment »

Commentaires

Attention, lettre atypique. Qui passe ou qui casse' « Personnellement, j'ai beaucoup apprécié son ton, son style direct et les convictions qu'il affiche. C'est courageux d'oser envoyer une lettre aussi éloignée des sentiers battus, commente un responsable de recrutement d'une PME industrielle. Tant mieux qu'il y ait encore des candidats qui osent prendre des risques. Nous cherchons des battants comme lui, car il faut savoir se différencier face aux clients. » Évidemment, d'autres professionnels ne sont pas de son avis : « Il s'agit d'un candidat sûr de ses compétences, analyse un consultant. De ce fait, il pense qu'il est inutile de montrer patte blanche. Mais c'est dangereux, car certains de mes clients n'apprécieront pas ce manque de respect des règles du jeu en vigueur dans un processus de recrutement. Je trouve que ce candidat a raison de rester lui-même, mais je ne le présenterai pas à mes clients car sa liberté de ton ne convient pas à un grand groupe. D'ailleurs, deux d'entre eux m'ont expliqué qu'ils se méfient des altermondialistes' Dans les grandes entreprises, afficher des convictions revient à se faire étiqueter contestataire. C'est regrettable, mais ce n'est pas mieux dans certaines PME. »

Conclusion

Envoyer ce type de candidature revient à prendre le risque de déplaire. Mais il s'agit aussi d'un bon moyen de sélectionner son entreprise. « Nous recherchons des personnalités », déclarent dans toutes les interviews les représentants d'entreprise. Cette lettre permet de tester s'ils pensent ce qu'ils affirment.

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

luc

04/03/2013

à 17:33

lettres de motivations

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte