Responsable de production (2)

responsable-de-production-2

Sylvia Di Pasquale - Michel Holtz, Cadremploi

Monsieur, Madame,

Ingénieur UTC nouvellement diplômé, je possède une expérience de 12 ans dans l'industrie dont 5 ans en gestion de production. Ma formation UTC m'a également permis d'obtenir une UV « gestion de production » avec mention (A). J'ai été le représentant d'un atelier de fabrication lors des projets « remise à plats des données de base » et « planification fine » sous SAP. À l'issu de ce projet, j'ai implanté le logiciel dans la cellule ordonnancement et formé les collaborateurs. J'ai intégré la cellule planification et maitrisé la globalité des flux de production en optimisant nos temps de production (set up). Nos retard permanent ont été supprimer dès le 2ème mois, et l'indicateur satisfaction clients maintenu à son maximum par la suite. Nos temps de cycle à l'origine supérieur à 20 j ont été réduit à moins de 12 j . Nos stock ont toujours été en dessous des objectifs, et un partenariat avec certains fournisseurs nous ont permis de supprimer nos couts de matières premières en stock. J'ai également réaliser, à la demande du comité de direction, la planification et l'optimisation de nos capacité lors de la fabrication d'un volume d'antibiotiques 60 fois supérieur aux prévisions pour le gouvernement. Ces productions supplémentaires sont sort au jour initialement prévu sans impacter les indicatieurs de retards.

Je possède également des compétences managériales de part ma fonction occupé comme responsable d'un secteur de fabrication (de 20 à 50 opérateurs). Mon stage UTC m'a permis d'aborder différents aspect dans le domaine de la sécurité et de me former à AutoCad.

Chargé par le responsable de fabrication des différentes études de calculs de couts lors des préparation des budgets, j'ai également mis en place, pour les responsables de secteurs, des outils sous Excel leurs permettant de suivre journalièrement leurs écarts de couts/budgets. Mon expérience professionnelle acquise dans l'industrie pharmaceutique m'a permis d'améliorer mes connaissances en terme de gestion de la qualité. Je souhaite obtenir un entretien qui vous permettra d'affiner votre vision sur mes différentes réalisations, compétences , savoirs et dynamisme.

Je vous prie d'agréer, Monsieur, madame, mes salutations respectueuses.

Monsieur Nom Prénom
Adresse
Tél.
Mail

,

Fautes flagrantes

  • « Monsieur, Madame, » : les règles de politesse française imposent de commencer par les dames avant les messieurs.
  • « À l'issu » : il s'agit de l'issue
  • « ce projet » : il faut un pluriel car il est question de plusieurs projets juste au-dessus.


Impression générale

« En général, je lis d'abord le CV avant la lettre. Si j'ai trouvé les mots clés qui m'intéressent dans le CV, je pose la candidature sur un tas que je consulte en deuxième lecture, détaille Franck Martin, responsable de recrutement dans l'industrie. Là, j'approfondis mon analyse, et cela confirme ou infirme ma première impression. Cette lettre reprend trop d'éléments que j'ai déjà lus dans le CV. C'est un défaut récurrent chez les ingénieurs. » Les nombreuses fautes d'orthographe et de grammaire de cette lettre lui donnent un handicap dès le départ.

Introduction

Le candidat choisit de commencer sa lettre par un paradoxe : il est tout juste diplômé mais possède déjà 12 ans d'expérience. Il a donc repris ses études en cours de carrière pour décrocher un titre d'ingénieur. Accrocher l'attention du recruteur sur cette particularité met cependant ce dernier sur le qui-vive : le candidat n'a pas travaillé durant les deux dernières années où il passait son diplôme. Saura-t-il être opérationnel ?

Corps du texte

Le candidat n'a jamais eu le titre de « responsable de production », mais il a déjà exercé certaines des missions de ce poste. C'est pourquoi il s'efforce de démontrer qu'il sera opérationnel à ce poste. Et surtout ' excellent réflexe ' d'apporter des preuves des réalisations menées et des objectifs atteints. Pour suivre le plan de l'annonce, il commence par ses compétences techniques, puis managériales. Il évoque son stage pour insister sur le fait qu'il n'a pas décroché du monde du travail durant sa reprise d'études. Cependant à aucun moment il n'explique pourquoi il s'intéresse à cette entreprise, ni ce qui lui a donné envie de postuler.

Fin

Une demande d'entretien mal formulée qui ne détonne pas avec le reste de la lettre, au style un peu raide. De même, on trouve un cocktail de fautes jusque dans la conclusion, ce qui est du pire effet. Il manque un mot dans la formule de politesse.

Conclusion

Le candidat a fait l'effort de travailler ses arguments, mais son style impersonnel et les nombreuses fautes qui émaillent sa lettre lui donnent un handicap par rapport à d'autres candidatures plus inspirées et plus rigoureuses.

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte