Responsable supply chain

responsable-supply-chain-

Sylvia Di Pasquale - Michel Holtz, Cadremploi

Lettre de motivation pour un poste de responsable supply chain décortiquée par le cabinet de recrutement Onis RH.

Madame,

Suite à notre entretien téléphonique de cette semaine, je vous adresse mon CV ainsi que des informations sur mon poste chez . J'assure la fonction de chef de projets Supply Chain au sein du département Conseils de la Direction Études et Ingénierie de . Ainsi, je suis missionné sur les dossiers techniques faisant intervenir des flux d'information et processus complexes, ce qui me permet de mettre à profit mes qualités relationnelles et mon expérience des projets Européens.
Je vais prendre un exemple, à mon sens, significatif des projets auxquels j'ai participé : le projet européen de « Reverse Logistics », pour lequel j'ai été un membre actif pendant 11 mois, s'est découpé de la manière suivante : Réponse à l'appel d'offre : étude du cahier des charges du client, réflexion stratégique sur l'offre à proposer en termes de flux physiques et d'informations, recherche de partenaires, description des processus et des fonctionnalités du système d'informations, cotation budgétaire et enfin rédaction de l'offre. Négociations commerciales : en tant que support technique Enfin, j'étais l'un des chefs de projets sur la mise en place avec un « focus » particulier sur la mise en place du système d'informations de suivi d'événements, de reporting et d'échange d'informations entre les différents systèmes (7 systèmes) pour un budget de 900 euros . Ce qui signifie un contact régulier avec le client et un suivi du planning et du budget.

Conjointement avec le client, rédaction de la description des interfaces entre les systèmes et des règles de gestion associées. Elaboration et rédaction des macro-processus et règles de gestion associées que j'ai ensuite validés avec le client. J'ai élaboré le cahier des charges, piloté et validé sa réalisation par notre partenaire informatique. J'ai élaboré les modes opératoires et formé les utilisateurs. J'ai réalisé, sous le regard de notre Client, la recette du projet sur une semaine pour valider en « grandeur réelle » le bon fonctionnement de l'ensemble de la solution. J'ai ensuite assisté les opérations pendant les deux premiers mois.

Je continue à être impliqué et consulté en tant qu'expert lors d'évolutions, de processus ou de propositions d'amélioration. Du fait de mon implication sur ce projet de « reverse logistics », je prends part aujourd'hui à la définition de la stratégie de en terme de « reverse logistics ».

Je me tiens à votre disposition pour vous fournir tout renseignement complémentaire et serait enchanté de participer à un entretien pour vous fournir de plus amples détails sur mon expérience et ma motivation. Je vous prie de croire, Madame, à l'assurance de ma considération.

Prénom Nom

Impression générale

« Cette lettre est plutôt originale dans sa mise en page », relève Muriel Douttez Bruneaux, directrice associée du cabinet OniS RH. L'organisation des idées a été hiérarchisée pour plus de clarté. Pourquoi pas ?

Introduction

Le candidat répond à une demande du consultant et resitue le contexte de sa candidature.

Corps du texte

Le candidat choisit de détailler un des projets dans lesquels il s'est impliqué. C'est ce que le consultant lui avait demandé de faire afin de pouvoir comprendre son degré de responsabilité à son poste. « Ses explications mettent correctement en valeur cette expérience et complètent le CV de manière efficace », juge Muriel Douttez Bruneaux.

Fin

La demande de rendez-vous est classique, mais la formule de politesse est incorrecte : on écrit « je vous prie de croire en l'assurance » et non « à l'assurance ».

Conclusion

Cette lettre, bien qu'extrêmement détaillée, apporte une véritable valeur ajoutée au CV. Le candidat y détaille des aspects de la conduite de projet qu'il aurait été fastidieux d'aborder en entretien. Tous ces éléments forment un premier faisceau de preuves de son professionnalisme.

11

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

ok ok

03/11/2016

à 16:29

trinity

13/10/2016

à 09:39

Tonio

10/06/2009

à 13:28

Je suis d accord qu'il faut etre honnete mais ca va dans les deux sens. L'histoire du salaire fait peur. "on demande les 3 dernieres fiches de salaire" Oh mais...l'entreprise propose un salaire au candidat d'accepter ou non. Ce n'est pas important ce que je gagnais avant !

> Répondre

Eric

26/05/2009

à 07:20

il serait bien aussi de mentionner la subjectivité du recruteur et parfois son incapacité à admettre certaine vérité. En fait, certains événements sont tellement abracadabrants qu'ils ne peuvent tout simplement pas être racontés et crus. Comme s'occuper soi-même du suivi des diverses étapes de son licenciement économique lorsque dans une restructuration votre poste disparait et que votre supérieur hiérarchique ne veut pas vous laisser partir mais qu'il n'a comme choix qu'une évolution qui ne vous intéresse pas. Comme s'occuper seul du premier client national dans le cadre d'un dossier de plusieurs millions d'euros, sans support ou contrôle logistique interne. Pour l'avoir testé, il vaut mieux raconter que vous participiez ou que vous vous trouviez en "front line". Les recruteurs restent des êtres humains et ils sont faillibles au titre de leur propres préjugés, souvent consolidés par une lourde expérience.

> Répondre

dussauge

06/04/2009

à 19:33

La solution que je préconise et que je propose aux organismes qui accompagnent les personnes à la recherche d'emploi, c'est l'animation d'un blog qui démontre une expertise et joue la transparence. C'est la partie vivante du CV qui lui vieillit avec les mois qui passent...

> Répondre

Cristina

25/03/2009

à 10:37

Je propose que nous jouons tous cartes sur la tables et que nous reconnaissions certains clichés bien sédimentés:
demandeur d\'emploi = ne veut pas travailler
expérience de 3 ans demandée même si les études lui permettent d\'évoluer.

C\'est logique qu\'une personne qui est motivée soit obligée de passer par l\'hypocrisie pour franchir vos barrières, Messieurs les employeurs! Comme si vous ne comprenez pas! Éliminez les clichés et proposez la franchise, vous verrez comme les gens redeviennent sincères! Et promouvez la confiance, dont j\'entends rarement pendant les entretiens!

> Répondre

Ghil

25/03/2009

à 08:45

Parmi mes missions, j'effectue également des recrutements et je m'aperçois de deux choses qui incitent les candidats à mentir sur leur CV : les entreprises rechetrchent souvent des moutons à 5 pattes et comme il est très frustrant pour un candidat de recevoir le sempiternel mail : si vous n'avez pas de nouvelles d'ici 3 semaines, considérez que votre candidature n'a pas été retenue" sans aucune précision (et ce que je considère VRAIMENT comme un manque total de respect envers les candidats), ils sont tentés de "coller" le plus possible à la description du poste pour augmenter leur chance d'avoir AU MOINS un contact téléphonique. Deuxièmement, je me bats régulièrement pour imposer au moins un candidat "atypique" ou ne correspondant pas vraiment au poste mais qui présente un intérêt et un potentiel, par mi les personnes que je présente à mes clients pour un poste donné. De noq jours, les recruteurs ne jouent pas le jeu : il faut être en poste, avoir déjà travaillé dans la filière de l'entreprise qui recrute, occupé un poste semblable, etc. La plupart des exigences sont discriminatoires pour la majorité des candidats. Les pays anglo-saxons ne fonctionnent pas du tout comme cela. En France on demande aux candidats d'avoir les diplômes correspondants à leurs compétences et pas les compétences correspondant à un diplôme, ce que je trouve "privateur" de richesses pour les entreprises. Et après, on se plaint d'avoir du mal à recruter la bonne personne. Si je m'aperçois que quelqu'un à triché dans son CV, je lui dit ouvertement que rien n'est rédhibitoire a priori mais je lui demande de justifier sa tricherie. La plupart du temps, c'est juste pour coller au profil demandé. A moi de voir s'il a du potentiel ou l'expérience ou si c'est du mensonge réel. J'aurais donc tendance à dire aux recruteurs : revoyez vos copies et persuadez vos clients que celui qui correspond exactement au profil (et c'est très rare !) n'est pas forcément celui qui sera le meilleur au poste. Un peu de courage !

> Répondre

jpierre

25/03/2009

à 00:10

il m\'arrive fréquemment de ne pas citer certains diplômes sur mon cv ou même de diminuer la fonction de certains postes que j\'ai occupée. La raison en est très simple, les recruteurs ... ils nous oblige à mentir ... ces eux qui rendent difficile le marché de l\'emploi ... j\'ai 45 ans, plusieurs diplômes dont un mba, plus de 20 années de poste de direction ... et ... je suis un futur chômeur, rmiste et surement bientôt sdf. En plus de trois ans, j\'ai envoyé plusieurs milliers de cv, eu une bonne centaine d\'entretien ... et rien ... aucun d\'entre eux n\'a voulu de moi. Je me pose même la question si la dizaine de PDG et de DG d\'entreprise qui furent tous très content de travailler avec moi au cours de ma carrière, étaient finalement tous des imbéciles de m\'avoir employé ... et au passage payé des rémunérations de presque dix fois le smic ... puisque d\'après tous les recruteurs de paris (ou presque) je ne suis pas embauchable ... comprenne qui pourra !

> Répondre

LACHKAR

18/02/2009

à 15:20

En tant que chargé de recrutement, je préconise la franchise ... jouer un jeu gagnant/gagnant!

Ci-dessus un article: Tricher dans son cv, inefficace.

http://lachkar.over-blog.com/

> Répondre

claude

04/02/2009

à 16:03

cette page web est très bien construite ,elle donne la bonne marche a suivre pour passer un entretien

> Répondre

Salvat

21/01/2009

à 09:28

Je suis d'accord sur les commentaires ayant eu à recruter du personnel, lorsqu'on joue franc-jeu les 'petites erreurs" passent.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte