Superviseur de télévendeurs

Publié le 6 août 2008 Sylvia Di Pasquale

Objet : Poste de Superviseur ' Réf SUPERVISEUR

Madame, Monsieur,

Souhaitant mettre à profit mes acquis opérationnels dans le domaine de la vente par téléphone sur un poste d'encadrement, je suis particulièrement séduit par votre offre de Superviseur. Evoluant dans le milieu des centres d'appels depuis 3 ans, je maîtrise aujourd'hui parfaitement les techniques de vente (rédaction d'argumentaire, formation des nouveaux collaborateurs, résultats personnels en augmentation régulière) et de fidélisation d'un portefeuille clients. En outre, mes expériences ponctuelles de superviseur (encadrement d'une équipe de 5 personnes lors d'un challenge commercial, management de projets au sein d'une association) m'ont convaincus d'évoluer dans ce sens. Mon projet professionnel est de mettre mon goût du relationnel et du challenge commercial à disposition d'un groupe d'envergure. , par son développement continu et sa position de leader sur le marché des sites , correspond idéalement à l'environnement que je recherche.

Je serai heureux de vous rencontrer afin de vous exposer mon projet en détail. Dans cette attente, je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint mon CV qui vous donnera de plus amples informations sur mon parcours universitaire et sur mon expérience professionnelle.

En vous remerciant par avance de l'intérêt que vous porterez à ma candidature, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Prénom Nom

Impression générale

Une lettre bien tournée, agréable à lire et structurée de façon à accrocher l'attention du lecteur.

Introduction

Une première phrase un peu longue qui aurait gagné à être scindée en deux parties. Par ailleurs, le participe présent (« Souhaitant », « Evoluant ») est une forme verbale particulièrement pesante dans une lettre. Pour une lecture plus fluide, il vaut mieux y renoncer lors de la rédaction et la remplacer par des verbes actifs (« je souhaite », « j'évolue»).

Corps du texte


Le candidat sait qu'il faut apporter des preuves de ce qu'il affirme. Mais il est maladroit dans la forme : les informations entre parenthèses sont suffisamment importantes pour figurer dans une phrase à part entière. Il pourrait écrire : « Ainsi, j'ai rédigé une dizaine d'argumentaires de vente et respecte les contraintes du chronomètre. Par ailleurs, j'ai formé x nouveaux collaborateurs. » La définition de son projet professionnel est habilement complétée par les raisons qui incitent ce candidat à postuler. C'est un excellent réflexe, même si « développement continu » et « position de leader » sont des formules tarte à la crème qui pourraient convenir à des milliers d'entreprise.

Fin

La demande de rendez-vous est formulée sur un ton plein d'émulation, qui correspond bien à l'esprit positif du reste de la lettre.

Conclusion

Ce candidat a le souci de démontrer son adéquation au poste proposé. Malgré des maladresses de forme, et comme son CV est convaincant, sa candidature donne envie d'en savoir plus lors d'un entretien.

Sylvia Di Pasquale
Sylvia Di Pasquale

Je suis rédactrice en chef de Cadremploi depuis 2006, en charge de la rubrique actualités du site. Je couvre des sujets sur la mutation des métiers, l'évolution des rapports recruteurs/recrutés, les nouvelles pratiques managériales ou les avancées de la parité. A la fois sous forme de textes, d'émissions video, de podcasts ou d'animation de débats IRL.

Vous aimerez aussi :