Lettre de recommandation : 2 bons exemples gratuits et conseils

Mathilde Palfroy

Un collaborateur que vous appréciez vous demande une lettre de recommandation ? Ou alors vous souhaitez suggérer un modèle de lettre à la personne qui va vous recommander ? Forme, fond, exemples, voici quelques recommandations pour trouver les bons mots.

Nos conseils pour recommander une personne que vous appréciez à d'autres professionnels

Lettre de recommandation : 2 bons exemples gratuits et conseils
Nos conseils pour recommander une personne que vous appréciez à d'autres professionnels

Deux modèles de lettre de recommandation

Modèle de lettre de recommandation pour un ancien collègue ou un ancien salarié

Exemple de lettre de recommandation pour un ancien collègue ou un ancien salarié
Exemple de lettre de recommandation pour un ancien collègue ou un ancien salarié

Modèle de lettre de recommandation pour un ancien stagiaire

Modèle de lettre de recommandation pour un ancien stagiaire
Modèle de lettre de recommandation pour un ancien stagiaire

Comment rédiger une lettre de recommandation ?

On vous demande de rédiger une lettre de motivation, et vous vous demandez comment faire ? Voici quelques règles à suivre pour qu’elle emporte l’effet escompté. Pour susciter la confiance de votre destinataire (un futur employeur par exemple), votre lettre de recommandation doit être motivée, personnelle et spontanée. Elle peut émaner d'un supérieur direct, d'un responsable des ressources humaines, d'un dirigeant d'entreprise, bref, de toute personne ayant encadré la personne recommandée, par le passé ou à son poste actuel.

Voici comment procéder pour la rédiger :

  • Démarrez votre lettre de recommandation simplement et naturellement, en expliquant votre démarche. Si vous savez dans quelle entreprise la personne souhaite candidater, mentionnez-la.
  • Dans un second paragraphe, évoquez brièvement le contexte ou la relation de travail que vous avez eu avec la personne, et présentez-la. Vous pouvez par exemple indiquer combien de temps vous avez travaillé avec elle, ou évoquer un ou plusieurs projets menés ou réalisés ensemble.
  • Expliquez ensuite pourquoi vous pouvez objectivement recommander la personne, en tenant compte de son objectif de carrière ou des prérequis de la candidature que votre lettre de recommandation doit appuyer. Mettez en avant ses compétences professionnelles (hard skills), ainsi que ses qualités professionnelles (soft skills). N’hésitez pas à donner un exemple concret pour illustrer vos propos. Si la personne était particulièrement appréciée de ses collègues, vous pouvez le mentionner ici.
  • Ajoutez une ou deux phrases plus personnelles, pour montrer ce que vous avez plus particulièrement apprécié auprès de cette personne. Il peut s’agir de soft skills non évoqués dans le paragraphe précédent, de qualités spécifiques, ou de traits de personnalité agréables. Plus la collaboration a été longue, plus le développement de cette partie peut être fouillé.
  • Terminez votre lettre de recommandation par une rapide conclusion, afin de cadrer vos propos et d’en résumer l’essentiel. Vous pouvez par exemple indiquer ce que la personne est selon vous susceptible d’apporter à l’entreprise.

Selon le tempérament de la personne qui écrit et la durée et proximité de sa relation avec la personne qu'elle recommande, la lettre de recommandation peut aller du plus succinct (missions réalisées / qualités mobilisées lors de celles-ci et qualités principales / conclusion de recommandation) à quelque chose de plus étayé mettant longuement en avant les qualités de la personne. Il est conseillé de demander à la personne concernée les compétences qu'elle souhaite mettre en avant dans sa candidature et d'adapter sa recommandation en conséquence - à condition, bien sûr, que la personne possède réellement ces compétences !

Notre conseil : rien ne vous oblige à accepter de rédiger une lettre de recommandation. Si vous n’avez pas apprécié le travail du salarié, ou si, quelles qu’en soient les raisons, vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de recommander cette personne, mieux vaut refuser poliment de fournir ce courrier. En effet, une lettre de recommandation n’a de valeur et de poids que si elle est sincère. Si vous rédigez un courrier par simple amabilité, sans arguments personnels, cela ne servira à rien au candidat, et vous risquez en plus de vous décrédibiliser.

Comment présenter une lettre de recommandation ?

Une lettre de recommandation peut être manuscrite ou dactylographiée. Elle doit de préférence répondre aux exigences formelles d’un courrier :

  • Faites figurer un entête, avec votre identité et vos coordonnées professionnelles.
  • Placez comme objet Lettre de recommandation. Vous pouvez le souligner, ou le mettre en gras.
  • Modérez votre texte de façon à ce que votre lettre puisse tenir sur une page. Veillez à bien mettre des alinéas quand vous passez d’un paragraphe à un autre pour aérer votre courrier.
  • Après avoir clôturé vos recommandations par une formule de politesse usuelle, rappelez votre identité, votre entreprise et vos fonctions, puis apposez votre signature manuscrite.

Notre conseil : il est important de laisser votre numéro de téléphone avec vos coordonnées pour montrer que vous ne prenez pas à la légère vos recommandations.

Vous ne savez pas à qui demander une lettre de recommandation, ni comment la demander ? Nos articles dédiés répondront à toutes vos questions.

Première publication : 2019. Dernière mise à jour : octobre 2023.

Mathilde Palfroy
Mathilde Palfroy

Éditrice et rédactrice juridique, Mathilde Palfroy s’intéresse à tous les sujets pratiques du quotidien. Elle rédige pour Cadremploi des articles sur des thématiques liées à l’emploi et à la carrière. En plus de ses collaborations avec différents éditeurs spécialisés, elle assure également le suivi d’ouvrages de littérature générale aux éditions de la Rémanence dont elle est la fondatrice.

Vous aimerez aussi :