4 conseils pour séduire les recruteurs pendant l'épidémie de Coronavirus

Mathilde Hardy

Période de Coronavirus oblige, le marché de l’emploi est plus resserré : moins d’offres dans certains secteurs d'activité, mais beaucoup plus de candidats. Pour faire la différence en entretien d'embauche, il vous faut connaître les nouveaux codes du recrutement. Dans ce contexte, Cadremploi est plus que jamais à vos côtés pour vous donner toutes les chances de décrocher un emploi en cette période compliquée. Dans cet article, nous vous donnons les clés pour réussir vos futurs entretiens d’embauche et séduire les recruteurs.
4 conseils pour séduire les recruteurs pendant l'épidémie de Coronavirus

Comment transformer les différents confinements en aspect positif en entretien d'embauche ? Comment réussir à se valoriser pendant cette période d'épidémie de Coronavirus ? Le jeu de cartes a fortement été rebattu, provoquant une hausse importante des recherches d’emploi et un déséquilibre entre l’offre et la demande. Outre les traditionnels conseils liés à la préparation et à la réussite d’un entretien d’embauche, qui restent toujours d’actualité, des éléments supplémentaires doivent être mis en avant par les candidats à l’embauche pour séduire les recruteurs. Certaines compétences et facettes de la personnalité sont dorénavant ardemment recherchées pendant les entretiens d’embauche pour maximiser les chances d’améliorer la productivité des entreprises. Reste à savoir lesquelles !

Mettre en avant son envie d'être acteur des changements post-Covid

Avec l’épidémie mondiale de Coronavirus, le monde du travail n'est plus identique à celui que nous avons laissé avant le premier confinement de mars 2020. L’entreprise s'est adaptée pour répondre aux normes sanitaires imposées, mais surtout elle s'est réinventée pour maintenir sa productivité. En ligne de mire, après le management de crise mis en œuvre pendant le confinement, une nouvelle façon de travailler.

Face à ce constat, les recruteurs vont devoir déceler la motivation profonde de chaque candidat à intégrer l’entreprise. C’est-à-dire, celle qui guide l’intérêt pour un poste ou la renommée d’une société, mais également celle qui donne envie d’être acteur des changements de demain. Après le confinement, les futures recrues devront être proactives, et enclines au changement.

Il est important d'afficher un état d'esprit positif : vous acceptez la situation et restez optimiste malgré le contexte compliqué. Si vous vivez mal la situation actuelle, ce qui peut être parfaitement légitime, votre challenge va être de transformer cette frustration en énergie positive, pour séduire le recruteur en entretien d'embauche.

Notre conseil : pour réussir votre entretien d’embauche après la crise du Coronavirus, et intégrer les effectifs de l’entreprise, veillez à afficher sans frein votre motivation. Vous avez des idées pour améliorer la productivité de l’entreprise ? C’est le moment de faire part de votre vision stratégique.

Masque ou pas masque pendant l'entretien, il faut sourire. La communication non-verbale est très importante pendant cet exercice.

Valoriser les formations effectuées en 2020 pendant les confinements

En chômage partiel, ou bien tout simplement avec plus de temps pour vous pendant les différents confinements, vous avez peut-être fait des formations gratuites (Covid-19 : se former gratuitement pendant le confinement), obtenu des certifications avec des Mooc ou encore appris une langue étrangère. C’est le moment de mettre tous vos nouveaux acquis et compétences en avant.

Où cela ?

Tout d’abord, dans votre CV, car ce sont de réels atouts. Pour vous donner toutes les chances d’être sélectionnés pour les entretiens de recrutement, vous devez afficher un profil le plus complet possible. Pour ce faire, votre CV est votre vitrine professionnelle et doit être le plus à jour possible (découvrez dans un article dédié nos 5 conseils pour un CV à jour).

Ensuite, lors des entretiens d’embauche eux-mêmes. Il y a de grandes chances pour que votre interlocuteur vous demande si vous avez acquis de nouvelles compétences ces derniers mois. N’hésitez pas à faire part au recruteur de ce que les périodes de confinement ont eu de bénéfique sur vos savoir-faire mais également vos soft skills. Si par exemple, vous avez effectué du volontariat ou avez été mis à disposition d’une autre entreprise pendant le Coronavirus, c’est le moment de le dire. Le recruteur y verra les qualités humaines de sens du service et d’esprit d’équipe, très prisées en entreprise.

Notre conseil : restez positif face au recruteur pendant l’entretien d’embauche. L'épidémie de Covid-19 est une épreuve, notamment concernant votre situation personnelle et professionnelle. Mais veillez à montrer que vous avez profité de ce temps pour enrichir vos compétences et vous préparer au marché de l’emploi de demain. 

Illustrer sa capacité de rebond et d’adaptation à l'épidémie de Covid

Les périodes de confinement liées au Covid-19 sont particulièrement éprouvantes et en fonction des tempéraments ont été plus ou moins bien vécues. Il est donc possible que le recruteur vous interroge sur votre état d'esprit avec une question comme : Comment vous sentez-vous ? Si vous avez le droit de vous montrer affecté par la situation, il est très important de souligner que vous vous adaptez et que vous allez de l'avant dorénavant. L'erreur inverse est de montrer un total détachement au monde qui vous entoure et que les questions pandémiques ne vous atteignent pas du tout. Vous passeriez pour quelqu'un de très égoïste ou de totalement déconnecté du monde qui vous entoure, ce qui n'est pas une qualité recherché par les recruteurs.

Pour réussir son entretien d’embauche et faire la différence avec d’autres candidats, il est fondamental de mettre en avant sa capacité de rebond et d’adaptation. Vous êtes capable de vous trouver une solution à toutes les situations, voire même vous êtes moteur dans les transformations. Les changements à venir pour accompagner la croissance dans l’entreprise ne vous font pas peur. Les dépenses vont être réduites, des emplois seront supprimés, des projets seront annulés, vous en avez conscience et vous êtes prêt à tout mener de front.

Notre conseil : n’hésitez pas à illustrer votre capacité d’adaptation et de rebond par des exemples concrets dans votre carrière professionnelle. Vous avez peut-être déjà connu des crises et vous avez dû y faire face en mettant en place des process. Parlez-en au recruteur.

Démontrer que le télétravail n’est pas un frein à votre embauche

Actuellement testé grandeur nature, le travail à distance (télétravail et travail en remote) va perdurer en 2021. Le télétravail s'est imposé comme un mode normal de travail en entreprise. Pour maximiser vos chances de réussir votre entretien d’embauche et de séduire le recruteur, vous devez démontrer que le travail à distance n’est pas un frein pour vous. Que vous l’ayez pratiqué pour la première fois pendant le confinement de mars 2020, ou qu’il ait été pour vous une pratique déjà établie dans vos précédentes expériences, vous êtes dorénavant opérationnel.

Vous maîtrisez les outils de travail à distance, et êtes capable de vous organiser de chez vous.  

Il est également nécessaire d’être au courant des principaux outils de communication digitaux utilisés par les entreprises. Slack, Jira, Google Hangouts, Microsoft Teams, ou Zoom, ne doivent pas être des noms inconnus. Sachez d'ailleurs qu’il est possible de les télécharger et de les essayer gratuitement de chez vous. si vous ne les maîtrisez pas déjà.

Il est d'ailleurs possible que le recruteur vous interroge sur l'organisation de votre espace de travail à votre domicile.

Notre conseil : l’autonomie va être une qualité très recherchée chez les futurs collaborateurs. Pendant votre entretien d’embauche et face au recruteur, faites part des avantages que représente pour vous le télétravail : meilleure organisation de votre temps de travail, gain de temps sur vos trajets, productivité accentuée. Pour réussir votre entretien, vous devez faire passer le message que votre productivité n’est pas affectée par le télétravail, tout en laissant paraître que les contacts humains en entreprise sont également importants.

Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Après l'obtention du diplôme d'avocat, je me suis tournée vers l’édition et la production de contenus print et web pour différents Médias. Je suis aujourd'hui en charge de la rubrique Conseils du site Cadremploi. À ce titre, je rédige des articles afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves. J'informe également les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :