11 bonnes pratiques managériales à mettre en place dans votre équipe

Fleur Chrétien

Après la remise en question des modèles basés sur un management paternaliste et directif, de nouvelles pratiques managériales ont émergé. Plus démocratiques et collaboratives, ces pratiques gagnent du terrain. Mais elles restent toutefois challengées par un nouveau contexte : celui d’un travail hybride, entre présentiel et télétravail. Vous êtes manager d’équipe et vous vous demandez quelles bonnes pratiques adopter pour satisfaire les attentes des collaborateurs et celles de l’entreprise dans un contexte de travail changeant ? Voici 11 bonnes pratiques managériales à mettre en place dans votre équipe.
11 bonnes pratiques managériales à mettre en place dans votre équipe

Les bonnes pratiques managériales à instaurer pour fixer le cap

1. Définissez clairement les objectifs

Même si vous pratiquez un management participatif, votre rôle est de piloter les équipes pour favoriser la réalisation des projets. Pour que chaque collaborateur puisse travailler de façon autonome -notamment quand le travail s’organise à distance-, prenez le temps de définir les objectifs qualitatifs et quantitatifs, individuels et collectifs.

Plus les objectifs sont clairs, plus vous augmentez les chances de les atteindre.

2. Fixez le cadre de travail

Pour réaliser sa mission, votre équipe va devoir se conformer à un certain nombre de règles.

Une bonne pratique managériale consiste à exprimer les règles et contraintes de façon claire et exhaustive au démarrage du projet, afin d’éviter les mauvaises surprises en cours de route.

Consignez-les ensuite sur un document accessible par tous et à tout moment.

3. Déterminez le périmètre de travail

Où commence et où s’arrête la mission de votre équipe ? Quel est le périmètre de travail de chaque collaborateur ? Sur quels sujets des binômes ou travaux de groupe doivent-ils être envisagés ?

Pour adopter de bonnes pratiques managériales, vous devez avoir une vision globale de la mission, et savoir comment répartir le travail en fonction des compétences.

Les bonnes pratiques managériales pour organiser le travail de l'équipe

Vous avez beau avoir un groupe d’experts sous la main, si ces derniers ne coordonnent pas leur travail, le résultat attendu ne sera pas au rendez-vous. En tant que manager, vous êtes responsable de l’aptitude des membres de votre équipe à travailler ensemble pour un objectif commun.

La mise en place d’outils collaboratifs et de rituels favorisant la bonne organisation du travail et l’esprit d’équipe font partie des bonnes pratiques managériales.

4. Partagez une feuille de route

Pour conduire un projet à son terme, il est essentiel d’en connaître le but final et de définir les étapes intermédiaires permettant de l’atteindre.

La feuille de route est un document opérationnel indispensable : mettez-la en place dans votre équipe et partagez-la pour donner une vision concrète du projet et de son état d’avancement. 

5. Communiquez

La mise en place d’une communication régulière et maîtrisée fait partie des bonnes pratiques managériales.

La réunion hebdomadaire du lundi matin peut certes vous sembler fastidieuse ; elle permet pourtant de faire un bilan sur l’avancée du projet, de détecter des tensions dans l’équipe ou d’identifier des difficultés. Ne faites donc pas l’impasse sur ces rendez-vous périodiques, qui permettent de rebooster les équipes et de donner l’élan pour la semaine à venir.

Notre conseil : si ces réunions ont tendance à s’éterniser, proposez qu’elles se déroulent debout -si elles sont en présentiel- sur une courte durée. Préparez l’ordre du jour, jouez votre rôle de régulateur et envoyez le compte-rendu de réunion. Prévoyez également un temps en fin de réunion pour que les collaborateurs puissent évoquer des sujets non prévus.

6. Mettez en place des outils de travail partagés

Avec le télétravail, on ne sait plus qui est au bureau et qui ne l’est pas. Pour vous affranchir de l’obligation du présentiel, prévoyez tous les outils de communication et de partage permettant de travailler à distance aussi bien qu’au bureau : calendrier partagé, messagerie instantanée, outils collaboratifs… Si certains membres de votre équipe ne sont pas aguerris à leur usage, prévoyez une petite séance de formation pour vous assurer que ces outils sont maîtrisés et utilisés par tous.

Impliquer, motiver et fédérer : les bonnes pratiques managériales

7. L’individuel dans le collectif

Certes, votre mission est de manager une équipe. La prise en compte des individualités est toutefois indispensable : quelles sont les aspirations individuelles ? Quel est le projet professionnel de chaque collaborateur ? Comment chacun envisage sa place dans l’équipe ?

Ouvrez la discussion sur ces sujets lors de votre entretien annuel individuel, afin de mieux connaître les envies et besoins de vos collaborateurs. Votre objectif : les faire coïncider avec le projet de l’équipe et le projet d’entreprise.

Mieux vous connaîtrez les membres de votre équipe, plus votre management sera efficace.

8. Les rituels

L’esprit et la vie d’équipe font partie des sources de motivation pour un salarié. D’où l’importance d’instaurer les petits rituels qui permettent d’échanger de façon informelle et de donner aux relations de travail une dimension très humaine. Pause café du vendredi, apéro mensuel, petit restaurant avant les vacances scolaires sont autant de bonnes pratiques managériales permettant de renforcer la cohésion d’équipe. Avec le télétravail, des formats originaux sont à imaginer pour maintenir ces pratiques en dépit de la distance.

9. Feedbacks et récompenses

N’avez-vous jamais été tellement le nez dans le guidon que vous pédaliez sans même voir où vous alliez ? Au-delà de la métaphore, il est vrai qu’un manque de recul peut rendre le travail dénué de sens. En faisant des feedbacks réguliers à votre équipe sur les chiffres, les résultats, les avancées, les échecs et les succès, vous parviendrez à l’impliquer.

Autre bonne pratique managériale : célébrez les réussites et les fins de projet. Après une période de travail intense, la reconnaissance du travail effectué entretient la motivation et l’engagement.

10. L’auto-évaluation qui responsabilise

Certains de vos collaborateurs jugent votre management injuste ou partial ? Pour échapper à ce genre de situation qui rend bien souvent le management difficile, l’auto-évaluation fait partie des bonnes pratiques managériales à instaurer dans une équipe.

Autre pratique intéressante : l’évaluation du manager par ses collaborateurs. Vous pouvez ainsi connaître le niveau de satisfaction de l’équipe concernant votre management, et faire évoluer vos pratiques en conséquence.

11. Des projets collaboratifs et co-construits

Parmi les pratiques managériales les plus en vogue figurent les projets co-construits. Basée sur la sollicitation des collaborateurs en phase de conception par le biais de séances de brainstorming, cette pratique de co-réflexion et co-construction efface le rapport décideur-exécutant. L’équipe peut alors pleinement s’approprier le projet.

Fleur Chrétien
Fleur Chrétien

Formée au journalisme et à l’édition, Fleur commence sa carrière chez Hachette Livre au département jeunesse. Après Bécassine et Franklin, elle s’immerge dans l’univers du luxe en agence de communication. Très vite, le digital devient incontournable. Petites agences et jolis clients - Harry Winston, Benjamin de Rothschild, l’Atelier BNP Paribas, Yann Arthus-Bertrand - permettent d’alterner réflexions stratégiques et création de contenu innovant. En 2010, Fleur fait le choix de l’indépendance. Elle se concentre alors sur son cœur de métier : donner du sens par le contenu. Cadremploi figure parmi ses heureuses collaborations.

Vous aimerez aussi :