Comment lutter contre le mobbing ?

Publié le 20 mai 2020 Fleur Chrétien

Le harcèlement collectif constaté en entreprise est aujourd’hui un problème connu, reconnu et même désigné par le terme spécifique de Mobbing. Cette prise de conscience récente permet de lutter contre une nouvelle forme de violence psychologique particulièrement destructrice. Que vous soyez spectateur ou victime de mobbing, Cadremploi vous délivre ses conseils pour mettre un point d’arrêt à cette spirale du harcèlement.
Comment lutter contre le mobbing ?
  1. Comment réagir si je suis spectateur d’un mobbing ?
  2. Comment réagir si je suis victime de mobbing ?

Comment réagir si je suis spectateur d’un mobbing ?

Susciter une prise de conscience au sein du groupe

Même si le mobbing est un phénomène de groupe, seules quelques personnes sont instigatrices de l’opération de harcèlement.

Si vous constatez un acharnement injustifié à l’encontre d’un de vos collègues, et que le phénomène commence à prendre de l’ampleur, essayez de casser l’effet boule de neige en vous adressant individuellement à chaque mobbeur suiveur - c’est-à-dire à toutes les personnes qui prennent part de façon collective, sans véritable raison.

Insistez sur le caractère infondé des critiques, faites appel à l’intelligence émotionnelle et à l’empathie de la personne. Si votre parole a peu d’impact, évoquez la dimension de harcèlement de ce qui est en train de se passer ainsi que les risques encourus par quiconque y participe.

Si vous parvenez à convaincre individuellement l’ensemble des mobbeurs suiveurs, peut-être l’influence des instigateurs s’effritera-t-elle naturellement. 

Accompagner la victime de mobbing

Dans un contexte de mobbing, la victime est souvent seule contre tous. Votre voix peut donc faire la différence. Faites-lui comprendre que vous voyez le harcèlement moral dont elle est victime, insistez sur le caractère anormal de la situation - car souvent, une victime de mobbing considère qu’elle est responsable des accusations dont elle fait l’objet -, incitez-la à évoquer le problème en interne - auprès de sa hiérarchie ou des ressources humaines de l’entreprise - ou à solliciter l’aide d’un avocat spécialisé en droit du travail si la situation est d’ores et déjà allée trop loin.

Dans de telles circonstances, l’échange, l’écoute et les conseils que vous pourrez fournir, jouent un rôle crucial pour la victime elle-même.  

Tirez la sonnette d’alarme

Le mobbing s’exerce en toute impunité au sein de votre équipe, sans prise de position ni réaction du reste de l’entreprise ? Si la hiérarchie et les ressources humaines n’ont pas connaissance de la situation, vous pouvez les alerter. Planifiez un entretien individuel, exposez les faits de façon objective et insistez sur les conséquences dramatiques que peut provoquer une situation de harcèlement collectif.  

Comment réagir si je suis victime de mobbing ?

Prendre du recul sur la situation pour l’évaluer

Une prise de recul est nécessaire pour constater que vous êtes effectivement victime de harcèlement.

Vous vous sentez incapable d’assumer votre quotidien professionnel ? Vous avez perdu toute confiance en vous en raison des critiques répétées de vos collègues et supérieurs ? Il est probablement temps d’agir.

Que vous exerciez dans le secteur privé ou public, que vous soyez salarié en CDI, en CDD, en alternance ou même en stage, toute entreprise est tenue de respecter vos droits. Or, comme mentionné sur le site officiel de l’administration française service-public.fr (pour les secteurs public et privé), « le harcèlement moral se manifeste par des agissements répétés susceptibles d'entraîner, pour la personne qui les subit, une dégradation de ses conditions de travail pouvant aboutir à :

  • une atteinte à ses droits et à sa dignité ;
  • une altération de sa santé physique ou mentale ;
  • ou une menace pour son évolution professionnelle.

Si vous êtes victime de harcèlement moral, vous pouvez bénéficier de la protection de la loi, que vous soyez salarié, stagiaire ou apprenti. Ces agissements sont interdits, même en l'absence de lien hiérarchique entre vous et l'auteur des faits. »

5 conseils pour réagir si je suis victime de mobbing

N’attendez pas pour exprimer votre malaise et les agressions dont vous faites l’objet. Avant que le mobbing ne se propage à l’ensemble de l’organisation, vous avez encore la possibilité d’agir. Parlez-en autour de vous, communiquez, et surtout n’ayez pas honte de la situation : vous n’en êtes pas responsable.

  • Essayez de trouver une personne de confiance qui pourra vous conseiller, vous guider, voire vous défendre. Il peut s’agir d’un collègue, d’un supérieur hiérarchique ou d’un membre des ressources humaines. Ce dernier y sera d’autant plus sensible s’il prône une politique RH axée autour de la Qualité de vie au Travail et du bien-être au travail.
  • Veillez à conserver une trace écrite de vos échanges : résumé des situations, mails, post-its. Il est probable que votre voix ait à affronter celle du groupe. Il sera donc important de pouvoir apporter des preuves à d’éventuelles accusations d’agression psychologique.
  • Faites appel aux responsables du personnel pour alerter sur les pratiques de harcèlement au travail au sein de votre entreprise.
  • Si vous sentez que la situation dégénère et qu’elle affecte votre santé physique ou mentale, contactez la médecine du travail.
  • Envisagez de faire appel à un avocat spécialisé en droit du travail pour défendre vos droits (Conflit au travail : quand faut-il faire appel à un avocat ?).
Fleur Chrétien
Fleur Chrétien

Formée au journalisme et à l’édition, Fleur commence sa carrière chez Hachette Livre au département jeunesse. Après Bécassine et Franklin, elle s’immerge dans l’univers du luxe en agence de communication. Très vite, le digital devient incontournable. Petites agences et jolis clients - Harry Winston, Benjamin de Rothschild, l’Atelier BNP Paribas, Yann Arthus-Bertrand - permettent d’alterner réflexions stratégiques et création de contenu innovant. En 2010, Fleur fait le choix de l’indépendance. Elle se concentre alors sur son cœur de métier : donner du sens par le contenu. Cadremploi figure parmi ses heureuses collaborations.

Vous aimerez aussi :