Comment réussir sa prise de poste en tant que manager ?

Cadremploi

Vous vous apprêtez à prendre un nouveau poste en tant que manager ? Diriger une équipe de collaborateurs qui connaissent parfaitement l’entreprise ou le service alors que vous allez seulement l’intégrer n’est pas chose aisée. D’où l’intérêt de bien préparer sa prise de poste de manager. Voici nos conseils avant, pendant et après votre prise de fonction.
photo illustration prise de poste en tant que manager

En amont de la prise de poste

S’entretenir avec le manager sortant

Lorsque cela est possible, une fois votre contrat de travail signé, mais avant votre prise de poste de manager, il est recommandé d’échanger avec le responsable sur le départ. Même si une période de transition est prévue, mieux vaut solliciter un entretien antérieur à votre arrivée. Car les informations qu’il pourra vous livrer seront essentielles. Elles pourront porter non seulement sur la stratégie de l’entreprise et ses contraintes budgétaires par exemple, mais aussi sur les relations avec la hiérarchie et les collaborateurs. Des codes sont peut-être à respecter. Des égos devront sans doute être ménagés, surtout lorsque certains collègues visaient cette place de manager.

Se documenter sur le groupe et la culture d’entreprise

Pour faire sa place au sein d’une nouvelle société, il faut rapidement faire ses preuves. Et débarquer le premier jour en découvrant tout sur votre nouvelle entreprise serait la meilleure chose à faire pour donner une mauvaise impression. Et quand on sait que la première impression est capitale pour les mois qui suivent, mieux vaut avoir fait ses recherches. Site web, articles dans la presse, réseaux sociaux… Internet est une mine d’informations pour mieux appréhender les enjeux et la culture de votre future entreprise.

Annoncer sa future prise de poste aux collaborateurs

Par l’intermédiaire du directeur de l’entreprise ou du manager sortant, vous pourrez annoncer le jour et l’heure de votre prise de fonction de manager. Organiser une réunion, si personne ne l’a prévu, peut être utile pour rassembler les membres de votre équipe. L’occasion de faire connaissance avec vos nouveaux collaborateurs pendant un moment convivial.

Anticiper les questions que peuvent se poser les collègues

Si vous avez utilisé les ressources d’Internet pour découvrir l’entreprise, il est probable que vos futurs collègues aient également recherché votre profil sur les moteurs de recherche et les réseaux. Tentez de vous mettre à leur place au moment de consulter votre parcours. Que vous sortiez tout juste d’une école de commerce ou que vos précédentes expériences professionnelles n’aient pas de rapport apparent avec votre prise de fonction, vos collègues peuvent être dubitatifs. Il faudra donc, pour éviter les pièges, les rassurer en répondant dès le premier jour à leurs interrogations.

Préparer son premier jour et ses premières semaines

Il convient naturellement de construire ses premières journées au sein de l’entreprise et notamment le premier jour, qui s’avère souvent crucial pour instaurer un climat de confiance. Un discours sera bienvenu. Il faudra toutefois éviter de paraître trop sûr de soi, car rappelons que le petit nouveau, c’est vous.

Le jour de la prise de poste

Se présenter à sa nouvelle équipe

Idéalement, le jour de votre prise de poste doit commencer par un moment plus ou moins formel afin de réunir l’ensemble de votre équipe, voire le directeur général, le responsable des ressources humaines et d’autres chefs d’équipe. Il peut s’agir d’un petit-déjeuner ou d’une réunion plus classique. L’objectif premier sera de vous présenter, mais aussi d’apprendre à connaître vos nouveaux collaborateurs, leur rôle et l’organisation du service que vous allez diriger. Les raisons de votre prise de poste peuvent être multiples. Elle peut être consécutive à un départ à la retraite ou à une démission. Elle peut aussi être liée à des difficultés de rentabilité ou de relation au sein de l’équipe ayant entraîné une mutation ou un licenciement. Vous devrez donc adopter une stratégie cohérente : la continuité ou la révolution.

Présenter son style de management

Au-delà de la stratégie à mener, vous devez toutefois affirmer votre style de management. Êtes-vous plutôt un manager autocratique ou démocratique ? Porté sur la bienveillance ou prônant l’autonomie ? Si c’est votre premier poste en tant que manager, votre style de management n’est peut-être pas clairement établi. Réfléchissez-y avant votre prise de poste pour ne pas avoir l’air de tâtonner. Si votre équipe est avertie dès le premier jour de votre façon de faire, elle pourra mieux l’accepter et appliquer vos méthodes.

Se positionner comme étant à l’écoute des collaborateurs

Le premier jour, il vous faudra doser entre affirmation de son style et écoute des différentes personnalités du groupe. Évitez de vous référer sans cesse aux bons résultats obtenus lors de vos précédentes expériences professionnelles. Annoncez plutôt une phase d’observation de quelques jours, indispensable pour maîtriser les tenants et aboutissants des succès et/ou difficultés rencontrées dans le service.

 

Les semaines qui suivent la prise de poste

Rechercher la cohésion et la confiance

Parmi les qualités d’un manager, il y a la capacité à fédérer autour de soi. Mais la cohésion ni la confiance ne s’acquièrent en un jour. Pour favoriser votre intégration, soyez bienveillant dans un premier temps même si vous pensez que vous devrez ensuite être moins flexible. Certaines personnes se trouvent peut-être en souffrance. D’autres vont avoir plus de mal à s’adapter à votre style de management. Savoir faire preuve de patience est donc crucial pour réussir sa prise de poste de manager sur le long terme. Car c’est au fond cela qui compte. Fédérer votre équipe vous permettra de tirer vers le haut vos collaborateurs et, in fine, de dégager de meilleurs résultats.

Identifier les objectifs et mettre en place un plan d’action

Une patience qui est nécessaire pour rechercher les objectifs à atteindre pour votre nouvelle équipe. Ceux-ci ne peuvent être déterminés trop hâtivement. Poser des objectifs trop ambitieux est souvent contre-productif. Il faut donc sonder vos équipes et ne pas prendre de décision qui pourrait causer une rupture de confiance. Cependant, la capacité à prendre des décisions est bien l’un des principaux softskills du manager. Mais c’est dans le plan d’action que vous pourrez exprimer votre talent à trouver des solutions originales pour relever votre service ou pérenniser ses performances. Après une prise de poste, vous apportez un nouveau regard sur l’entreprise et/ou le service. À vous de convaincre vos collaborateurs que vos orientations stratégiques sont pertinentes.

 

Récapitulatif des points importants pour aborder sereinement sa nouvelle fonction de manager

  1. Échangez, si possible, avec le manager que vous remplacez pour une intégration réussie.
  2. Recherchez et lisez toutes les informations que vous pourrez trouver sur votre nouvelle entreprise.
  3. Fixez un rendez-vous à votre équipe pour le jour de votre prise de poste.
  4. Se préparer à lever les doutes sur votre manque d’expérience.
  5. Rédiger un discours de présentation pour le jour J.
  6. Définissez votre style de management et expliquez-le à votre équipe.
  7. Restez à l’écoute de vos collaborateurs.
  8. Instaurez un climat propice au dialogue.
  9. Travaillez à la mise en œuvre d’un plan d’action dans les semaines qui suivent votre prise de poste.
Cela pourrait vous intéresser :
Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :