Connaître ses valeurs professionnelles pour s'épanouir au travail

Cadremploi

Cela vous paraît peut-être inaccessible, mais s’épanouir au travail est possible. Beaucoup préféreraient travailler moins ou être mieux rémunérés, mais, au-delà de ces considérations, il est essentiel d’identifier ses valeurs professionnelles afin de prendre conscience de ce qu’il faudrait changer pour que ses missions quotidiennes soient en adéquation avec ses principes fondamentaux. Cadremploi vous propose de définir vos propres valeurs au travail et vous conseille pour mettre en compatibilité vos valeurs et votre emploi.
épanouissement au travail

Comment définir les valeurs professionnelles ?

Valeurs professionnelles : définition et précisions

Il ne s’agit pas ici d’évaluer un professionnel, ce qui conduirait à évoquer des questions de rémunération. Les valeurs professionnelles, ce sont finalement les valeurs propres à chaque individu qui, au-delà de leur vie personnelle, s’expriment dans leur travail. Car quelqu’un qui prône l’humanisme et la bienveillance dans son cercle familial et amical conserve généralement ces valeurs au travail. Les valeurs professionnelles s’inscrivent donc naturellement dans la continuité du caractère de la personne, quels que soient son emploi et son rôle au sein de l’entreprise. L’adoption de valeurs au travail ne concerne pas uniquement les managers et chefs d’entreprise dont les principes revêtent certes une importance majeure dans l’animation de leurs équipes, mais chaque employé peut également mettre en avant ses valeurs dans la réalisation de ses missions. Et nous verrons ultérieurement que l’épanouissement de chaque collaborateur passe par la mise en adéquation de son travail avec ses valeurs personnelles. Mais, avant d’aller plus loin, il faut commencer par bien connaître ses valeurs professionnelles.

Une liste d’exemples de valeurs professionnelles

Identifier ses propres valeurs est un premier pas pour améliorer son bien-être au travail. À cet effet, il convient de faire un petit travail sur soi en se posant les bonnes questions :

  • Quelles sont vos priorités dans la vie ?
  • Qu’est-ce qui, au contraire, vous révolte ?
  • Quelles sont les causes que vous soutenez ?
  • Quelle est votre plus grande source de motivation au travail ?
  • Qu’est-ce qui vous pousserait à changer d’employeur ?
  • Que considérez-vous être vos principales qualités et vos principaux défauts ?
  • Que préférez-vous : diriger ou être dirigé ?

Répondre le plus objectivement possible à ces questions vous permettra de mieux cerner vos valeurs. Nous vous proposons également un autre exercice. Repérez parmi cette liste d’exemples de valeurs professionnelles celles qui vous sont les plus chères.

Liste valeurs professionnelles
Liste des principales valeurs professionnelles

Pourquoi identifier ses valeurs professionnelles ?

Mais à quoi sert-il, au juste, de déterminer quelles sont ses propres valeurs professionnelles ? On ne vous apprend rien, mais rappelons tout de même que vous passez une grande partie de vos journées au travail. Et si vivre en accord avec ses valeurs personnelles dans son foyer est essentiel pour s’y sentir bien, pourquoi faudrait-il déroger à cette règle dès lors qu’on passe la porte de son entreprise ? On estime aujourd’hui qu’un demi-million de Français seraient en détresse psychologique au travail. Les burn-out ont explosé et touchent de plus en plus de salariés dans le pays. Alors, pour éviter de plonger, il faut commencer par ne pas renier ses valeurs. Exemple de conflit de valeurs au travail certes un peu caricatural : vos valeurs sont la générosité, l’égalité, l’hospitalité et la dignité, mais votre employeur n’a qu’un seul mot à la bouche : le profit. Il est prêt à humilier ses concurrents, voire ses salariés, qui ne suivraient pas ses directives. Résultat : vos missions sont en inadéquation totale avec vos valeurs et, forcément, petit à petit, votre moral et votre motivation déclinent jusqu’à ce que votre mal-être se répercute en famille et que vous ne puissiez plus vous lever pour aller travailler. Nous évoquons une situation extrême, mais il faut bien retenir qu’à l’inverse, si vos valeurs sont pleinement reconnues dans votre profession et sont même valorisées parce qu’elles correspondent aux valeurs d’entreprise de votre employeur, vous avez de grandes chances de vous épanouir professionnellement. Et quand on sait à quel point le bien-être au travail peut influencer sa vie personnelle, il est grand temps de se pencher sur la mise en concordance de ses valeurs et de ses fonctions professionnelles.

Comment communiquer ses valeurs professionnelles ?

Reconnaissons que nous jouons souvent un rôle au travail, que nous ne sommes pas vraiment nous-mêmes. Or, s’il convient bien sûr de rester toujours courtois et respectueux avec sa hiérarchie et ses collègues, il est urgent de s’affirmer. Ne plongeons pas dans les préceptes du développement personnel, mais être soi jusque dans son bureau et dans ses relations avec ses collaborateurs vous permettra plus facilement d’afficher fièrement vos valeurs. Vous êtes un écolo convaincu ? Même si certains de vos collègues ironisent à ce sujet et vous font passer pour le rabat-joie de service, gardez le cap et ne vous reniez jamais. Au contraire, par petites touches, faites des propositions d’amélioration au sein de votre service. Au début des petites choses qui n’ont rien de contraignant pour les équipes, mais qui, en collant à vos valeurs, vous feront vous sentir fiers de commencer à changer quelques mauvaises habitudes au bénéfice de la planète. Votre humanisme peut aussi vous conduire à défendre les salariés en vous faisant élire, dans une grande entreprise, comme représentant du personnel. Et même sans ce titre, vous pouvez simplement essayer de créer du lien entre collègues pour améliorer l’harmonie au sein de votre équipe. Une petite pierre suffit parfois pour faire savoir qui vous êtes et vous constaterez que vos valeurs sont largement partagées par une partie de vos collègues.

Quelles solutions pour coordonner ses valeurs professionnelles avec son emploi ?

Parfois, en revanche, initier des actions et tenter de communiquer ses valeurs professionnelles ne semple pas avoir d’impact. Ce que vous considérez être des valeurs cardinales sont complètement bafouées par votre employeur, votre manager et/ou une majorité de vos collègues. Dans ce cas, il est peut-être préférable de changer d’entreprise. Un moment qui peut être difficile à vivre mais qui peut s’avérer salutaire. Vous connaissez à présent vos valeurs et savez quel type d’employeur vous permettra de vous épanouir. D’abord, vous pourrez sélectionner les entreprises dont l’objet peut correspondre à vos valeurs. Ce peut être le cas d’entreprises issues de l’économie sociale et solidaire ou d’organisations pro environnementales.

 

Ensuite, de plus en plus d’entreprises mettent aujourd’hui en avant leurs valeurs. Certaines affichent en effet une culture d’entreprise forte capable de générer plus d’engagement de la part de ses salariés. Prenons l’exemple de Décathlon qui affiche depuis longtemps une culture d’entreprise singulière. Cette chaîne de magasins de sport recrute essentiellement des sportifs et pas seulement comme chefs de rayons, mais aussi à des fonctions support ou à des postes de responsabilité. Esprit d’équipe, décontraction, adaptation aux attentes des clients, dynamisme… autant de valeurs que vous pourrez aligner avec votre entreprise. Au-delà de cette culture globale, c’est dans la forme de management choisie que vous pourrez vous retrouver. Si certains employés s’adaptent parfaitement à un management de type directif, d’autres seront plus performants avec un management délégatif ou participatif, laissant plus de place aux initiatives des collaborateurs.

 

Et c’est parfois son propre métier qui n’est pas en relation avec ses valeurs professionnelles. Un avocat, un commercial ou un huissier par exemple peuvent regretter d’avoir embrassé une profession qui ne leur ressemble pas. Défendre un meurtrier, vendre un produit à quelqu’un qui n’en a pas besoin, saisir les biens de personnes en difficulté… des missions qui peuvent être opposées à sa vision du monde. Un bilan de compétence et/ou une formation vous permettront peut-être de vous réorienter vers un métier que vous jugerez plus noble et vers des tâches qui vous accomplirez avec plaisir et enthousiasme.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :