1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. 10 signes qu'on vous ment au boulot

10 signes qu'on vous ment au boulot

10-signes-quon-vous-ment-au-boulot

Céline Chaudeau

Savoir si un collègue nous ment ? On peut en être quasi sûr selon Eric Goulard, expert et formateur en communication comportementale, à condition d’identifier plusieurs signes en même temps. Ok, mais lesquels ?

[Article réactualisé le 04/10/2013]

1 - Il se gratte le nez

Le mensonge se voit-il « comme le nez au milieu de la figure » ? « C’est un peu plus compliqué que cela, indique Eric Goulard, auteur de Comment détecter les mensonges (éd. Leduc). Mais si votre interlocuteur se frotte souvent le nez avant de répondre, c’est qu’il cherche à se rassurer et qu’il est embarrassé par quelque chose, dans son discours. » Ces « autocontacts » sont à surveiller. Ils peuvent prendre une forme variée : se toucher le lobe de l’oreille ou se caresser la nuque par exemple…

2 - Il hausse une épaule

« Le haussement très léger d’une épaule marque souvent le désaccord du sujet. » Selon notre expert, c’est un réflexe incontrôlable, généré par le système limbique du cerveau qui gère nos émotions. « Ce signe est la version courte d’une réaction de fuite. »

3 - Il croise les bras

Attention aux conclusions hâtives ! « Il croise peut-être les bras parce qu’il a froid ! », plaisante Eric Goulard. Cependant, les bras servent aussi à souligner un discours. « Alors si un collègue croise les bras à plusieurs reprises pendant un échange, c’est peut-être, aussi, pour prendre de la distance avec ce qu’il dit. »

4 - Il croise les doigts

« Les mains, selon qu’elles sont ouvertes ou fermées, sont des indices importants du discours », poursuit-il. Une paume vers le bas suggère un comportement de domination comme un pouce caché dans le la main indique du stress. Et que cachent des mains et des doigts entrelacés, formant comme une ceinture autour de l’abdomen ? « Il y a là une probabilité pour que la personne n’exprime pas ce qu’elle pense… »

5 - Il décroise les jambes

Les jambes croisées sont associées à des situations de confort alors que les pieds ancrés au sol soulignent une posture de sécurité, voire de contrôle. « Si une personne décroise soudain les jambes, c’est peut-être pour une raison de confort, relativise le formateur. Mais il est toujours intéressant de relever le moment du discours où ce changement apparaît. »

6 - Sa carotide se gonfle

Le rappel est utile : pour le commun des mortels et des collègues, c’est une épreuve de mentir… « On constate alors souvent une accélération du rythme cardiaque qui pousse du sang vers le cerveau. Et même si l'on essaie de se maîtriser, on est souvent trahi par sa carotide… »

7 - Il vous coupe la parole… avec une voix aiguë

Un collègue répond à une question embarrassante avant que vous ayez fini de la poser ? C’est peut-être un indice de tromperie. « Quelqu’un qui a bien préparé son mensonge a hâte de s’en débarrasser, analyse notre expert. Mais sous l’effet du stress, il arrive que les cordes vocales vibrent trop et poussent la voix dans les aigus… »

8 - Il cligne très rapidement des yeux

Là encore, il peut s’agir d’une « déconnexion neurologique ». Dur, dur de mentir. « Le menteur potentiel a peut-être trop d’informations à gérer et, en quelque sorte, perd les pédales pendant quelques secondes. »

9 - Il enlève une poussière imaginaire

Parmi les gestes d’ « autoconfort » évidents pour masquer une gêne : balayer des poussières imaginaires sur sa veste, par exemple. Autre variantes : votre interlocuteur réajuste sa cravate, relève une manche déjà retroussée ou joue un peu trop avec son téléphone…

10 - Et lorsqu'il ne montre… rien ?

« Les bons menteurs savent qu’ils doivent freiner les autocontacts, les gestes inutiles et les regards fuyants », concède Eric Goulard. Mais... une absence flagrante de gestes spontanés peut aussi vous interpeller. « Les gens naturels changent naturellement de posture au cours d’un entretien. Les autres se trahissent aussi par leur rigidité. »

  

Quelques précautions utiles

Vous soupçonnez un collègue de vous mentir ? Attention à la première impression ! « Avant de juger, mieux vaut laisser passer 8 à 10 minutes de conversation pour mettre son interlocuteur à l’aise, dans un cadre le plus neutre possible, autour d’un café par exemple, conseille Eric Goulard. Mais pas de précipitation : vous devez baser vos conclusions sur un faisceau d’indices et surtout les mettre en relation avec les propos tenus au même moment. Aucun des indices cités ne saurait, de façon isolée, trahir à lui seul un mensonge. » Il faut se rappeler que les gestes traduisent l'émotion, un état d'être de l'interlocuteur, plus que le mensonge. Pour être sûr de votre interprétation, des preuves tangibles par ailleurs restent évidemment indispensables.

Céline Chaudeau © Cadremploi.fr

26

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

John

17/09/2018

à 08:57

Wow là y a du plagiat de psychosocial et de synergologie.
J'ai rarement vu un truc aussi mauvais sur le sujet
Faut davantage de contexte pour être aussi vindicatif.

« Le haussement d’une épaule marque souvent le désaccord du sujet. » « Ce signe est la version courte d’une réaction de fuite. »
SUr la base de quoi vous affirmez cela, le haussement d'épaule justement c'est une réaction physique d'opposition mais pas de fuite, la plupart du tmeps le haussement d'épaules s’accompagne régulièrement du face à face qui indique la congruence de l'opposition.
Mais y aurait tellement à dire. Vous confondez des fois mensonges et émotions, comme si vous aviez oublié que les micro mouvements sont purement associés aux émotions

> Répondre

Steph

14/03/2014

à 15:02

En gros, si on voit des trucs bizarres, il faut se méfier.
Et si on ne voit rien de bizarre, il faut aussi se méfier :-)

> Répondre

Celine

28/02/2014

à 08:24

"Tous irrationnels, votre cerveau vous joue des tours."
il l'a ajouté sur son site mais il n'est pas encore sorti.
il n'y a rien sur amazon pour l'instant.
si il est comme les 2 autres livres, ca va être chouette. j'aime bien son style!

> Répondre

Dan

26/02/2014

à 07:19

j'ai vu Eric Goulard pendant une conférence la semaine dernière a Lille.
je trouve sa méthode très intéressante car facile à utilisé dans la vie de tout les jours.
Mais je ne suis pas trop d'accord avec l'article car je pense qu'il fait trop de raccourcis par rapport à ce qu'il explique dans son livre et dans ses conférences.
je pense que l'article a été écrit par quelqu'un qui ne connait pas bien le sujet.

Dans son livre, il explique longuement qu'il faut faire attention à tous les points, et qu'il faut être prudent, et que tout ne peut pas être analyser. il l'a répété plusieurs fois pendant la conférence.
On est très loin de l'analyse des gestes comme le fait Messinger ou les synergologues. L'approche est beaucoup plus scientifique et pragmatique.
J'ai adoré la conférence ainsi que l'autre livre "ne vous trompez plus sur leurs intentions".
Il a aussi parlé d'un autre livre qui va sortir en mars sur la perception et la persuasion mais j'ai oublié le titre. (la couverture est noir et rose)

> Répondre

Dan

26/02/2014

à 07:13

Il faut rester un peu sérieux. vous ne pouvez pas tout savoir. redescendez de votre ego et remettez vous en question.
ce genre d'expert connait son métier. il ne travaillerait pas avec des grandes entreprises et ne ferait pas des conférences devant des centaines de gens si c'était un idiot qui raconterait n'importe quoi.
j'ai lu ses livres et ceux des autres experts comme Ekman et Navarro. ces gens là savent de quoi il parlent

> Répondre

cesmoi

25/02/2014

à 16:07

Tout à fait d'accord avec ce que j'ai vu pendant toute ma carriere.
Cela rejoint le très bon livre de stan walters et ceux de joe navarro.
A pratiquer et à partager.

> Répondre

Marain42

27/01/2014

à 17:44

Francjour,
Tout ceci est bien gentil (presque inutile, pour ne pas dire complètement!), le mieux c'est de se servir de sa propre expérience (même petite), de toute façon la plus part des mensonges finissent par être dévoilés, par regroupement avec d'autres informations d'autres collègues, il suffit de se servir de son bon sens et dans le doute, on "passe son chemin".
De toute façon notre cerveau enregistre toujours tout, et il est si bien fait, qu'il finit par nous alerter d'une manière ou d'une autre, donc le plus important est de SE FAIRE CONFIANCE!, il ne faut surtout pas se transformer en girouette qui avalerait toutes les couleuvres, portées et dirigées par le "vent".
C'est vrai nous ne sommes pas des" robots ", moi je ne fais pas confiance à ces "trucs", encore plus quant on fait référence aux Américains (alerte!, alerte!) (ça se voit que ce Peuple possède moins d'Histoire, de Culture que nous, ce sont de Grands Naïfs, soit disant le Mensonge ils ne connaissent pas!!!!!) l'intelligence de l'homme doit servir à avancer dans la vie, ceci nous ramène encore à la prolifération de soit disant EXPERTS de tout bord, qui souvent sortent des livres, font des conférences...., qui à mon avis font plus de bien à leur" train de vie" qu'aux gens qui se sentent rassurés dans l'immédiat mais ensuite......, le "SAV" s'il vous plait!!
Cette même intelligence (tout être humain en a une), doit servir aussi à comprendre et accepter les personnes telles qu'elles sont!!! telles qu'elles s'expriment!!!, chaque personne possède un potentiel, à celui "d'en face" à le découvrir, c'est le jeu "ma Pauvre Lucette", sinon il faut faire un procès à notre GENITEUR!!!.
Francrevoir.

> Répondre

BC29

25/10/2013

à 17:08

Très intéressant...il faut dire qu'Eric GOULARD n'en est pas à son coup d'essai et est devenu expert en la matière : Bouquins, conférences, formations...
Je partage néanmoins l'avis de Karim : rien n'est absolu, il reste des incertitudes...et heureusement, sinon on deviendrait tous les "robots incontrôlables et incontrôlés" de nos émotions et de nos sentiments !
Enfin : quelqu'un pourrait-il donner l'adresse d'un bon prof' de Français (maîtrisant TOUTES les phases de la langue, de l’orthographe à la syntaxe !) pour notre ami "moimoietmoiI", par pitié ?!!

> Répondre

moimoietmoi

04/08/2013

à 03:44

Le plus souvent ce n'est pas tellement ce qu'il disent, mais regarder plutot les yeux. elel vont regarder ailleurs a droite a gauche. pour faire des test, déja enregistrez vous par video, laisser bien sur quelque minute le temps que vous concentrer sur une conversation d'une personne en face de vous. forcement vous aller un moment donné mentir sur quelques chose que vous savez déja et la vous allez voir votre reaction du regard.

Normalement, le regard de mentir va eter détourné du regard de la personne comme avoir honte de lui dire la vérité, ça peut etre pareil quand on dit la vérit mais le regard va etre sur une direction différente, si vous avez menti en regardant a droite vous aller faire l'opposer pour la véritée ou regarder en face car vous savez que vous dites la vérité.

certain vont se gratté la tete derriere eux peut etre pour ne pas trop mentir, essayer d'exagéré sans doute.

Bon sinon l'idée de croisé les bras j'y crois pas trop, certain vont vous dire qu'il se ferme sur eux, désoler mais moi quand je parle j'aime bien croisé les bras. les tibia croisé et enfermé sous la chaise montre qu'on est soit timide, ou dans le sans qu'on s'interesse pas une fois de plus désoler mais moi je me sens plus a laise quand je suis dans cette position, et je suis plus interesser a discuter de cette sorte. donc il en faut pas ecouter tellement ces chose là mais je vous dirais qu'il faut connaitre les employés etre a l'ecoute souvent se rappeler sur ce qu'il disait car souvent si il et myto ça se rendre compte si il a géré sa version il y a une ou deux semaine de ça, parfois il va trop dire de sont histoire pour prouver que c'est vrai, c'est peut etre vrai mais exagéré. des truc de ce genre qui vous permet de savoir avec qui vous bossé.

> Répondre

louloutte

25/06/2013

à 09:06

Il faudrait aussi que ces fins psychologues se regardent dans une glace mais ils savent que tout se travaille devant une caméra, même les accents de sincérité...

> Répondre

le docteur

17/06/2013

à 14:14

ce n'est pas la carotide qui gonfle mais la veine jugulaire traduisant une gêne ou un blocage de l'expiration ! info gratuite

> Répondre

karim

15/06/2013

à 12:13

tres intéressant. cela rejoint les études américaines sur les émotions et les mensonges.
rien n'est absolu. Les certitudes sont dangereuses. c'est important de prendre toutes ces précautions.c'est comme pour un recrutement ou le jugement d'un suspect : personne ne peut etre sur a 100%.
j’apprécie cette humilité et la mise en avance des risques et des incertitudes.
"Il faut se rappeler que les gestes traduisent l'émotion, un état d'être de l'interlocuteur, plus que le mensonge." c'est tout a fait vrai. je le vois tous les jours.
ce point est a rappeler a tous les policiers et les responsables du personnel.
bravo a l'auteur. J'attends son prochain livre avec impatience!
quelqu'un sait si il va en sortir un autre ?

> Répondre

teddy

08/06/2013

à 09:42

vraiment excellent! Merci Monsieur Goulard de partager tout cela avec le peuple, et pas seulement avec les entreprises.

il y a un article dans L'entreprise de ce mois ci sur les mensonges. Eric Goulard explique très bien quelques astuces qui sont dans son livre.
moi, je dis que c'est très bien que partager et qu pour une fois ce n'est pas toujours les memes qui ont droit aux formations et que les autres ont aussi le droit d'apprendre.

> Répondre

marilo

06/06/2013

à 13:55

Et les Politiques qui mentent comme ils respirent! Est' il vraiment nécessaire de lire ces livres pour s'en apercevoir?

> Répondre

lectriceidf

29/05/2013

à 17:51

Lorsque ce collègue a tous ces tics en même temps, ça rend la conversation hyperactive et hallucinante..

> Répondre

Markus

29/05/2013

à 14:07

super! Merci pour les conseils
je vais le lire aussi

> Répondre

Chantal59

23/05/2013

à 10:28

je le connais aussi.
je l'ai rencontré dans un séminaire l'année dernière.
il est très fort et très pédagogue
j'ai adoré sa formation pour apprendre a comprendre les comportements.
j'en ai gardé un chouette souvenir!!! Il est super cool.

je viens de dévorer son livre en 2 jours. Il est vraiment excellent et aussi très clair.
Encore merci pour tous ces bons conseils!!!!
Vivement le prochain livre!!!!!

> Répondre

willy

22/05/2013

à 19:20

tout cela me parait bien complet et intéressant.
J'ai déjà pu voir souvent ces choses là chez des gens stressés.

Dommage que le livre n'est pas encore disponible en amerique.

> Répondre

Eddy

22/05/2013

à 12:24

Toujours aussi clair et efficace
Je connais personnellement Eric
Allez y , c'est du sérieux
Il sait allier repères et distances dans sa méthodologie
Eddy

> Répondre

T2M

22/05/2013

à 07:20

Superbe le flicage ... bravo. >:-(
Non mais où va t-on !

Et pourquoi pas un détecteur de mensonge ?!

> Répondre

Tino

21/05/2013

à 11:01

Ces quelques clés sont pratiques pour nous.
Il est temps de mettre au placard les anciennes méthodes de recrutement et les vieux outils comme la graphologie.
Le comportement est primordial. Il faut écouter et observer les candidats pendant tout l'entretien, jusqu'à leur départ.
Je pense que c'est aussi important de préciser qu'on ne peut pas décrypter tous les gestes comme certains livres l'affirment.
Quand j'entends certains candidats parler et que je vois qu'ils ne pensent pas ce qu'ils disent, cela me met hors de moi. Je vais faire encore plus attention maintenant.
J'ai commandé le livre. Il semble être dans la même lignée que Joe Navarro. J'ai hâte de le lire!

> Répondre

Anna

20/05/2013

à 14:41

Je fais déjà attention à tous ces petits signaux quand je recrute des nouveaux collaborateurs. C'est très important de savoir qui on va engager!
Ces conseils sont utiles dans toutes les entretiens au bureau.

Je suis d'accord avec tout ce qui est écrit dans ce bel article. Il résume bien les points importants précieux pour de nombreux professionnels.

> Répondre

nico75

20/05/2013

à 10:40

Bravo pour l'article.
Cela correspond bien à d'autres livre que j'ai lu d'auteurs américains.
J'ai vu Eric Goulard dans une conférence et les astuces qu'il donne marche vraiment.
mais il faut toujours etre rigoureux et ne pas aller trop vite pour pas accuser quelqu'un a tord. c'est d'ailleurs ce qui est écrit et ce qui avait dit au public.
Cela fait plusieurs années que je connais ces techniques de la police americaine.
j'attends son prochaine livre avec impatience!

> Répondre

lulu008

19/05/2013

à 10:10

Expert en vent, et article, hyper utile......Si,Si.....

> Répondre

haddadou

18/05/2013

à 20:03

bonsoir
chez nous y'en a encore beaucoup plus...j'ai beau cherché a faire en sorte de bonnes choses,mais rien a faire,ils mentent de jour en jour

> Répondre

toto

18/05/2013

à 11:48

C'est vraiment du vent !

> Répondre

+