5 conseils pour réveiller vos réunions

Publié le 08 octobre 2012 Sylvie Laidet

Roger ronfle, le boss affiche un air renfrogné… C’est officiel, cette réunion est un flop. Rassurez-vous, cela n’arrivera plus grâce aux 5 commandements de l’orateur accompli énoncés ci-dessous.

1 - Les Smartphones et autres gadgets tu banniras

Certes, le téléphone portable peut éventuellement servir de réveil matin. Mais, en réunion, il peut plomber la plus dynamique des présentations. Comme il y a toujours un auditeur pour oublier d’activer le mode silencieux du sien, fixez clairement les règles du jeu dès l’arrivée de ces derniers : no Smartphone dans votre réunion. Si les participants ne peuvent absolument pas se couper de leur environnement professionnel, prévoyez des pauses en fonction. La pause (quoi qu’il en soit indispensable au bout de 45 minutes de travail) servira ainsi doublement vos objectifs.

2 - De supports et de rythme, tu changeras

Comme dans un show, il faut rythmer votre discours. « Alterner chiffres, anecdotes, exemples concrets voire traits d’humour ou d’esprit… est le meilleur moyen de retenir l’attention », souligne Michaël Aguilar, conférencier en motivation et fondateur de Vendeurs d’Elite. Vous pouvez aussi varier les supports, en intercalant mini-vidéos et photos entre vos slides de présentation chiffrées. A chaque changement, les participants seront à nouveau en alerte.

3 - Un maître du temps, tu nommeras

L’un des pires ennemis de la réunion ? Les participants qui monopolisent le temps de parole. « Pour éviter à tout prix ce genre de tunnel, vous pouvez nommer un gardien du temps. Soit un participant-complice qui vous aidera à écourter les interventions trop longues, voire qui rappellera le temps écoulé », conseille Brigitte Dupré, consultante en stratégie de management au sein du cabinet Orsys.

4 – Une tablée en U, tu privilégieras

Pour booster l’attention des participants, rien ne vaut la proximité physique. « Des tables installées en forme de U permettent à l’animateur d’évoluer au centre de son auditoire, de se rapprocher de certains afin de mieux capter leurs regards », insiste Marie-Josée Couchaere, directrice pédagogique de Centoridep et auteur du récent ouvrage « Toutes les clés du savoir-vivre au bureau » paru chez ESF Editeur. En outre, le bon vieux « paper board » est toujours très précieux : « En notant concrètement ce qui se dit à l’attention de l’auditoire, on fait converger les regards. C’est souvent très efficace », juge Josée Couchaere.

5 - L’auditoire, tu interrogeras

Enfin, rien de pire qu’une réunion descendante animée par un orateur qui déverse sa bonne parole. Les participants seront captivés s’ils peuvent… participer. « Donc, tournez-vous vers les participants et interrogez-les, même si vous avez les réponses », conseille Brigitte Dupré.

Sylvie Laidet © Cadremploi.fr

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :