9 gifs sur les pièges à éviter au Noël du bureau

Cadremploi

Invité indésirable, cuite à l'insu de son plein gré, love story à trois grammes.... Que seraient les soirées de Noël ou de fêtes de fin d’année sans grosses bourdes ? Oui, les moments incontournables de la vie en entreprise peuvent se finir en désastre. La preuve en 9 gifs (et quelques reco pour éviter le pire).
9 gifs sur les pièges à éviter au Noël du bureau

Ramener un +1 qui n’est pas convié 

Plus on est de fous plus on rit ? Certes mais uniquement si le fou est invité. Evitez de ramener votre meilleur(e) ami(e) ou votre conjoint.e. Au Noël du bureau, mieux vaut rester entre collègues. Cette soirée n'est pas une soirée entre amis, même si vous vous entendez très bien avec vos collègues.

Le classique, la cuite qui va trop loin…

Depuis le 16 février 2022, les pots au bureau sont de nouveau autorisés. Les frustrés de la fiesta de Noël 2021 ont prévu de mettre les bouchées doubles cette année. En clair : la soirée risque d'être très très arrosée, sauf si la RH a donné des consignes zéro alcool (au risque de n'avoir personne). Une préparation mentale s'impose : pour préserver votre réputation auprès de vos collègues et surtout de votre boss, limitez-vous dès le début de la soirée à 2 verres maximum. Et si la soirée s'étire, compensez à l'eau ferrugineuse, bien sûr.

Trop se rapprocher d’un ou d’une collègue

Profitez de la soirée de l’entreprise pour sympathiser avec ses pairs, quelle bonne idée. A condition de mettre des limites. Si vous vous sentez attiré par un ou une de vos collègues et que ce sentiment est réciproque, restez discret.

Offrir un cadeau à son boss

Offrir un cadeau de Noël à son boss ? Quel drôle d’idée. Mais si vraiment ça vous tient à cœur, faites-le à l’abri des regards.

Se lâcher sur le dress code

La robe à strass ou le déguisement de père Noël au Noël du bureau, vous êtes sûrs ? A moins de vouloir gâcher votre réputation, mieux vaut éviter. D'autant que, cette année, on vous parie qu'il y aura un dress code imposé : le sempiternel pull moche de Noël (pour les boîtes qui ont 60 ans de moyenne d'âge) ou une couleur imposée (full doré, yeahhhhh) ou encore la cape d'invisibilité (ben quoi ?).

Profiter de la soirée pour critiquer ses collègues

Le naturel revient vite au galop. Très à l’aise avec vos collègues, surtout un verre à la main, vous avez envie de critiquer votre boss et le ou la collègue que vous n’aimez pas. Attention à qui vous vous confiez. Vos remarques pourraient se retourner un jour contre vous. Faire la différence entre amis et collaborateurs est le B-A-ba du bonheur en entreprise.

Ne parler à personne

À l’inverse, timide et réservé vous avez du mal à engager la conversation avec vos collègues. Même après un verre avec eux, c’est l’angoisse et vous préférez vous taire. La technique imparable : inutile de donner votre avis, contentez-vous de poser des questions aux autres. Faut-il aller voir Avatar 3 ? Quel livre offrir à quelqu'un qui adore les animaux ? Un lieu sur terre où passer son anniversaire ? etc. Il suffit de lancer les sujets pour que tout le monde s'exprime. Sauf vous car, en général, personne ne pense à vous demander votre avis ;)

Se ruer sur le buffet

À force d’enchaîner les petits fours, vous risquez de passer pour un pique-assiette. Essayez d’être raisonnable, c’est comme avec l’alcool, même combat.

Débarquer à 11 heures le lendemain de la soirée

Les Noël au bureau ne se font pas toujours les vendredis soir. Et si vous n'avez pas posé de congés, le lendemain est un jour travaillé comme les autres. Pas question d'arriver à 11 heures, sauf si c'est une tradition.

Première publication : 12-19-2017. Mise à jour : 6/12/2022

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :