A-t-on encore besoin d'une carte de visite en 2017 ?

Publié le 10 avril 2017 Sylvie Laidet

Avec vos profils (bien renseignés of course !) sur les réseaux sociaux professionnels, vous vous dites que vous pourriez bien remiser vos cartes de visite au placard. Mais elles ont encore de la valeur et peut-être plus que vous ne le croyez.
A-t-on encore besoin d'une carte de visite en 2017 ?
  1. Une carte de visite, ça laisse une trace
  2. Une carte de visite dans sa recherche d’emploi
  3. Une carte de visite invite à l’échange 
  4. Une carte de visite permet de visualiser son interlocuteur
  5. Une carte de visite, pour prendre des notes
  6. Et une carte de visite, ça se connecte

Une carte de visite, ça laisse une trace

Une carte de visite en 2017 ? Oui, ça a encore du sens. Et peut-être encore plus aujourd’hui dans ce monde où tout (ou presque) est digitalisé. « Donner sa carte de visite créé une certaine émotion chez le destinataire. En principe, il la regarde attentivement avant de la ranger. Et puis, on n’hésite toujours plus à jeter une carte de visite qu’à supprimer en un clic, un contact arrivé par mail », insiste Chrystophe Oléon, responsable communication de l’imprimerie Les Deux-Ponts. De plus, contrairement à une carte de visite virtuelle qui se range automatiquement dans un carnet d’adresses en ligne, la version papier reste souvent visible sur un bureau ou dans un porte-cartes. Donc plus traçable. 

 

Une carte de visite dans sa recherche d’emploi

« Dans un processus de recherche d’emploi, et notamment dans une démarche réseau, la carte de visite permet d’afficher que vous êtes expert d’un sujet, ou en reconversion professionnelle. C’est plus subtil que de tendre un CV », remarque Yves Gautier, coach emploi sur entretienembauche.tv. Sur un salon emploi, remettre sa carte mentionnant son identité, l’intitulé de sa fonction, un lien vers un profil LinkedIn ou Viadeo, son mail et son téléphone, peut vous permettre de vous démarquer. Et surtout, il est fort à parier que votre interlocuteur vous remette sa carte en échange. « Même si cela peut paraître faire double emploi avec le CV, c’est un outil utile et vraiment pas cher à réaliser », ajoute-t-il.

Lire aussi : 5 clés pour une soirée réseau réussie

 

Une carte de visite invite à l’échange 

Observez bien ce qui se passe quand vous tendez votre carte de visite …  En toute logique, votre interlocuteur sort également la sienne. Donc donner sa carte permet de se construire un réseau qualifié en deux temps trois mouvements. Le récipiendaire se sent important et valorisé.

 

Une carte de visite permet de visualiser son interlocuteur

Faites le test, prenez une carte de visite au hasard dans vos affaires et tentez de vous souvenir de qui et dans quelles circonstances vous l’avez obtenue. Spontanément, vous allez visualiser l’émetteur de la carte. Logiquement, les personnes à qui vous aurez donné la vôtre sont à même de faire la même chose. Cette remise dans le contexte peut être un facteur déclencheur pour une prise de contact ou une recommandation. Une véritable signature visuelle en somme.

 

Une carte de visite, pour prendre des notes

N’hésitez jamais à annoter une carte de visite reçue. C’est un excellent moyen d’y indiquer des détails relatifs à la conversation que vous venez d’avoir avec votre interlocuteur. Il en fera sans doute de même, une fois votre échange terminé.

 

Et une carte de visite, ça se connecte

Et parce que vous êtes un professionnel qui vit avec son temps, vous pouvez tout à fait y apposer un QR code renvoyant vers votre meilleur profil en ligne. Ou l’art de jouer sur les deux tableaux.

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :