1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. « Avec deux jours de télétravail par semaine, on est plus productif »

« Avec deux jours de télétravail par semaine, on est plus productif »

-avec-deux-jours-de-teletravail-par-semaine-on-est--plus-productif-

Sylvie Laidet

Ils sont les co-auteurs d'un rapport remarqué sur « le développement du télétravail dans la société numérique de demain ». Pour Cadremploi, Bertrand Baret, senior partner et Jérôme Fehrenbach, principal, au sein de cabinet de conseil en stratégie Roland Berger, reviennent sur les avantages de ce mode de travail qui devrait toucher la moitié de la population active d'ici cinq ans.

Combien compte-t-on de télétravailleurs en France aujourd'hui ?

Bertrand Baret : si l'on s'en tient à la définition européenne du télétravail, à savoir 8 heures télétravaillées par mois, on compterait entre 8,5 % et 9% de télétravailleurs en France. Ce qui représente entre 2 et 3% des heures de travail effectuées en télétravail. Aujourd'hui, on estime que 30% des métiers sont potentiellement télétravaillables, au moins en partie.

 

Selon le rapport, le télétravail pourrait concerner près de la moitié de la population active à l'horizon 2010/2015. Est-ce vraiment réaliste ?

Bertrand Baret : Attention, le rapport montre bien que toutes les fonctions ne sont pas télétravaillables. En particulier lorsqu'elles n'utilisent pas les nouvelles technologies de l'information. Ainsi, sur 82 professions étudiées, seulement 38 % de la main d'oeuvre a de fortes chances d'y accéder. Parmi eux, les cadres et ingénieurs, les informaticiens, les fonctions intellectuelles, administratives... (voir tableau). Pour la population de cadres, un objectif de 50 % de télétravailleurs au sens européen est parfaitement envisageable.

 

Pourquoi est-ce plus réaliste chez les cadres ?

Bertrand Baret : leur demande sur ce thème est forte au sein des entreprises car ils aspirent de plus en plus à un meilleur équilibre vie privée vie professionnelle. Notamment pour obtenir davantage de flexibilité dans la garde de leurs enfants mais aussi afin de maintenir le lien avec les « générations du dessus ». On a de plus en plus de seniors, dont des cadres, qui doivent s'occuper de leurs parents. Le télétravail peut y contribuer.

 

Pourquoi les entreprises encourageraient-elles subitement le télétravail ?

Bertrand Baret : c'est vrai que pour les entreprises, les avantages du télétravail ne sont pas très évidents. Par exemple, pour économiser 20% en dépenses immobilières, un employeur doit mettre tous ses salariés au télétravail un jour par semaine. En fait, les entreprises agissent en faveur du télétravail sous la pression de leur personnel, et notamment des cadres, qui y voient une source de motivation supplémentaire. Pour un employeur, c'est aujourd'hui un élément différenciant lors d'un recrutement. Et pas seulement en direction de publics féminins.

 

Comment le télétravail doit-il être organisé pour être efficace ?

Jérôme Fehrenbach : aujourd'hui, le rythme dominant est de 1 à 2 jours de télétravail à domicile par semaine, sauf dans des cas limités où le télétravail est inhérent au modèle économique de l'entreprise. On observe qu'avec plus de 2,5 jours de télétravail par semaine, le salarié perd facilement le contact avec son entreprise et perd de sa productivité.

 

En dessous de 3 jours de télétravail, le salarié est donc plus efficace que son homologue resté dans l'entreprise ?

Jérôme Fehrenbach : En fait, il y a deux paliers. Télétravailler moins d'un jour par semaine pose plus de problèmes d'organisation au salarié que d'avantages, il est donc moins productif. En revanche, s'il télé travaille entre 1 et 2 jours par semaine, il est effectivement plus efficace.

Comment cela s'explique-t-il ?

Jérôme Fehrenbach : en travaillant depuis leur domicile, les salariés limitent le stress lié au transport. Ils sont donc moins fatigués et visiblement plus heureux car ils rétablissent un certain équilibre vie pro - vie perso. Et puis, on observe également chez eux une forme d'exigence supérieure car le télétravail est vécu comme une facilité ou un privilège, ce a pour conséquence, qu'ils s'imposent un devoir de productivité supérieure.

 

 

Encadré

Probabilité future de télétravail pour ces professions à horizon 2015/2020

 

Probabilité forte

Probabilité faible ou moyenne

Ingénieurs et cadres techniques de l'industrie

Cadres administratifs et dirigeants

Informaticiens

Personnels d'études et de recherche

Professionnels du droit (hors juristes en entreprise)

Cadres de la banque et des assurances

Cadres commerciaux et technico-commerciaux

Professionnels de la communication et de l'information

Techniciens et cadres de l'agriculture

Techniciens et AM du BTP

Cadres du BTP

OQ maintenance

Techniciens et AM maintenance et organisation

Professionnels des arts et des spectacles

Patrons et cadres d'hôtels, cafés, restaurants

Enseignants

Formateurs

Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C)

Employés administratifs de la fonction publique (catégorie B)

Cadres de la fonction publique

Employés et techniciens de la banque

Employés et techniciens des assurances

Secrétaires

Employés de la comptabilité

Employés administratifs d'entreprise

Secrétaires de direction

Techniciens des services administratifs, comptables et financiers

Agents administratifs et commerciaux des transports et du tourisme

Cadres des transports, de la logistique et navigants de l'aviation

Techniciens et AM électricité, électronique

Techniciens et AM industries mécaniques

Techniciens et AM industries de process

Techniciens et AM matériaux souples, bois, industries graphiques

Attachés commerciaux et représentants

Maîtrise des magasins et intermédiaires du commerce

Employés et AM de l'hôtellerie et de la restauration

Agents de gardiennage et de sécurité

Médecins et assimilés

Professions paramédicales

Professionnels de l'action sociale, culturelle et sportive

Vendeurs

Ouvriers des industries

graphiques

 

Source : entretiens et analyses du CAS, novembre 2009.

Autres articles du dossier :

Télétravail : quel effet pour sa carrière ?

« Avec deux jours de télétravail par semaine, on est plus productif »

Ces grandes entreprises qui encouragent le télétravail

 

4

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Marine @ Cadremploi.fr

26/08/2011

à 10:16

@Valérie,
Bonjour et de rien ! N'hésitez pas à nous tenir au courant sur ce forum, je suis curieuse de voir ce que donnera la démarche. A bientôt.

> Répondre

BARBIER

23/08/2011

à 20:52

Bonjour,

Simplement un grand merci, car je recherche depuis des années à fonctionner en télé travail, et si les technologies ne l'ont pas permis à une époque, aujourd'hui le frein est de trouver une Entreprise qui veuillle bien appliqué ce nouveau mode de travail, En tant que secrétaire, gestionnaire, conseillère cursus professionnel varié, j'espère grace à votre article, pouvoir trouve une entreprise parmis celles citées, qui voudront bien me proposer un poste en télé travail.

au plaisir de vous lire dans l'évolution de ce processus.


Bien Cordialement.

> Répondre

Lupin

19/04/2010

à 12:33

C\'est assez simple à calculer: si un salarié gagne 2 heures de transport sur une journée de travail, on obtient automatiquement 25% de gain de productivité. Même s\'il récupère une partie de ce temps pour sa vie personnelle, si l\'on ajoute le temps gagné sur les pauses cigarettes, les pauses machine à café, les discussions avec les collègues qui entrent dans le bureau, etc. on est facilement à plus de 15% de gain de productivité (ou gain de temps de travail)...

> Répondre

BTZ

08/04/2010

à 20:50

Bonjour,

Je suis complètement d'accord avec cette phrase " c'est vrai que pour les entreprises, les avantages du télétravail ne sont pas très évidents". D'un côté vous avez des coûts pour l'entreprise et de l'autre des avantages qui sont impossibles à chiffrer. L'argument de la productivité ne tient pas la route. Quelqu'un peut-il me prouver que la productivité augmente (autrement que par des verbatim ...)? Comment mesure-t-on la productivité d'un cadre ? Pas évident ...


> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte