1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. Bienveillance au travail : vous avez tout à gagner !

Bienveillance au travail : vous avez tout à gagner !

bienveillance-au-travail--vous-avez-tout-a-gagner-

Mathilde Hardy

Et si la bienveillance devenait votre critère principal pour sélectionner l’entreprise dans laquelle vous souhaiteriez travailler ? Et plus encore, ne serait-elle pas la pièce maîtresse pour vous sentir bien au travail ? La bienveillance regroupe plusieurs éléments qui, combinés entre eux, permettent de rendre le travail plus agréable. Bannir le stress de votre quotidien vous en rêviez ? Pour ce faire, adoptez dès à présent une attitude positive envers vos collègues. Que vous soyez salarié, manager et même futur talent d’une entreprise, la bienveillance au travail… vous avez tout à gagner ! Le point sur le sujet dans notre article.

Bienveillance au travail : qu’est-ce que c’est ?

D'après la dernière étude Cadremploi/Ifop « Les cadres et leur avenir », publiée le 21 mars 2019, ces derniers sont 42 % à mettre « la bonne ambiance » comme facteur qui les pousse à changer de travail. Près d’un cadre sur deux part donc à la conquête de l’entreprise où il fait bon travailler.

La bienveillance participe à une bonne ambiance au travail et à améliorer la qualité de vie professionnelle. Comment adopter un comportement bienveillant en entreprise ? Tout simplement en étant gentil et attentionné envers ses collègues. Cette attitude doit être réciproque et concerner tous les salariés d’une entreprise, que l’on soit manager ou non.

Les entreprises elles-mêmes ont compris les enjeux qui se cachent derrière le bien-être de ses salariés et ont à cœur de mettre en place de bonnes pratiques. Ces dernières sont d’ailleurs récompensées, témoignage de leur popularité auprès des actifs, dans le palmarès Great Place to work dont Cadremploi et Le Figaro Décideurs sont partenaires.

À lire aussi >> Great Place To Work : voici 97 entreprises où il fait bon travailler en 2019

Comment incarner la bienveillance dans votre quotidien professionnel ?

Derrière la notion de bienveillance se cache une réalité : la recherche d’un certain bien-être au travail. Pour accéder à cet état et insuffler une vague bienveillante au boulot, commencez vous-même par adopter les bonnes pratiques :

  • Se soucier du bien-être de son co-bureau.
  • Être poli en toutes circonstances (bonjour, s’il vous plaît, merci…).
  • Opter pour la gentillesse.
  • Cultivez le respect.
  • Célébrer les réussites et encourager ses collègues : faire régulièrement des retours positifs sur le travail des autres procure de la reconnaissance.

En complément, on pourrait rajouter l’écoute, la confiance, l’entraide et la courtoisie… autant de petites attentions qui font du bien dans le monde du travail. Tous ces conseils ne valent bien évidemment que si vous agissez avec sincérité !

À lire aussi >> Les 4 clés du bonheur au travail

Qu’avez-vous à gagner d’adopter une démarche bienveillante à l’égard de vos collègues ?

Cultiver la bienveillance au travail bénéficie à tout le monde, et profite en premier lieu à votre propre bien-être ! Un cercle vertueux se met en place.

>> Améliorer votre qualité de vie au travail et limiter les risques psychosociaux

Dans un milieu professionnel où une bonne entente règne entre employeurs et salariés (y compris entre les salariés entre eux), il est fort à parier que les risques de burn-out, de dépression ou de stress chronique seront nettement moins élevés. La bienveillance au travail comme moyen préventif des risques psychosociaux… conseil à méditer !

>> Augmenter vos performances et votre productivité

Travailler dans un climat joyeux, avec une équipe soudée et menée par un manager à l’écoute et bienveillant est évidemment beaucoup plus motivant et productif, d’où la nécessité pour la direction générale et le management d’incarner cette bienveillance à travers notamment la politesse ou la courtoisie.

Chief happiness officer : un poste clé pour les entreprises ?

Dans cette mouvance de recherche du bien-être au travail, les postes de chief happiness officer émergent. C’est le M. ou Mme Bonheur de la société : assurer le bien-être des collaborateurs et leur donner envie de s’engager dans le développement de leur entreprise. Ces dernières l’ont bien compris, un salarié heureux, c’est un salarié moins absent, plus productif et loyal vis-à-vis de son employeur.

À lire aussi >> Les chief happiness officer ne sont pas des responsables apéro

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+