Big data : des métiers qui ne cessent de grimper dans les entreprises

Publié le 20 juin 2019 Séverine Dégallaix

Le big data n’est pas qu’un buzzword : c’est tout un domaine d’activité avec des opportunités qui n’en finissent pas d’apparaître et d’évoluer. Avec la progression du digital, les entreprises accumulent de plus en plus de données et, en conséquence, publient des offres d’emploi à destination de profils qui peuvent les aider à les traiter. Big data : des métiers qui ne cessent de grimper dans les entreprises. Consultez notre article pour tout savoir sur le sujet.
Big data : des métiers qui ne cessent de grimper dans les entreprises
  1. Ingénieur big data et architecte de données : le début de la chaîne
  2. Big data : les data scientists et data analysts au cœur du système
  3. Data protection officer : le nouveau métier obligatoire du big data

Ingénieur big data et architecte de données : le début de la chaîne

Avant de pouvoir être exploitées, les données doivent être collectées. C’est là, dès le début du processus, qu’interviennent l’architecte de données et l’ingénieur big data, qui rassemblent une large partie des offres d’emploi dans le big data.

  • L’ingénieur big data maîtrise les logiciels de base de données (Cassandra, MongoDB…) ainsi que des outils numériques comme Hive, Hadoop ou encore Spark. Il les utilise pour rassembler, mais surtout organiser les données afin de les rendre exploitables.
  • Généralement plus expérimenté, l’architecte de données, de son côté, a un rôle plus global. Il s’assure notamment que les outils big data s’intègrent au système informatique de l’entreprise, conseille l’entreprise sur les technologies à mettre en place et supervise tout ce qui a trait à la donnée au sein de l’organisation.

>> Vous souhaitez devenir ingénieur big data ou architecte de données ? Toutes nos offres sur Cadremploi.

Big data : les data scientists et data analysts au cœur du système

Tout le monde a déjà vu, en se rendant sur un site, une section « Vous avez aimé… Vous aimerez peut-être aussi… ». Elle est le résultat du travail du data scientist, qui utilise sa connaissance des outils numériques, des statistiques, et des comportements des consommateurs pour faire des recommandations adaptées. Contrairement au data analyst, dont les compétences et le rôle sont assez similaires mais qui a un point de vue plus ciblé, il a une vision générale grâce à l’utilisation de données variées provenant de plusieurs sources.

>> Vous souhaitez devenir data scientists ou data analysts ? Toutes nos offres sur Cadremploi.

Data protection officer : le nouveau métier obligatoire du big data

RGPD oblige, les entreprises doivent mettre en place des mesures pour assurer la confidentialité et la sécurité des données de leurs clients, salariés et contacts. Elles doivent notamment, dès lors qu’elles traitent des données à grande échelle, nommer un Data protection officer, ou délégué à la protection des données. Son rôle : assurer la liaison avec la CNIL, conseiller l’entreprise, s’assurer que le RGPD soit respecté, et répondre aux questions de toutes les personnes concernées. Il travaille donc en collaboration avec différents services et cumule à la fois des connaissances techniques et juridiques, et la CNIL le considère comme un « chef d’orchestre » de la conformité.

>> Vous souhaitez devenir data protection officer ? Toutes nos offres sur Cadremploi.

Séverine Dégallaix
Séverine Dégallaix

Diplômée en presse écrite, Séverine Dégallaix travaille depuis plus de dix ans sur des sujets concernant la recherche d’emploi et la gestion de carrière. A travers des interviews d’employeurs et de spécialistes du marché du travail ainsi que des années de recherches, elle a développé une expertise qui lui permet d’apporter des réponses actuelles aux problématiques rencontrées par les salariés et candidats de tous secteurs.

Vous aimerez aussi :