1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. Burn-out au travail, comment l'éviter ?

Burn-out au travail, comment l'éviter ?

burn-out-au-travail-comment-leviter-

Mathilde Palfroy

Vous avez un poste intéressant et de nombreuses responsabilités ? Vous avez régulièrement plus de travail à charge que vous ne pouvez en assumer ? Surmenage, fatigue, stress : attention, un travail prenant qui vous passionne peut aussi devenir source de souffrance. Même si vous avez à cœur de réussir, prenez garde à ne pas vous épuiser, au risque de vous retrouver en burn-out. Le piège est insidieux, c’est pourquoi il faut être prudent et vous fixer des limites au moindre signe de surmenage. Voici quelques conseils pour savoir comment éviter le burn-out au travail.

Burn-out au travail : qu’est-ce que c’est ?

Le burn-out (ou syndrome d’épuisement professionnel) se manifeste par un état d’épuisement moral et physique qui a pour effet de ne plus permettre à une personne d’accomplir correctement son travail.

>>  Les symptômes du burn-out

Les symptômes psychiques :

  • absence de motivation à accomplir ses tâches de travail ;
  • sautes d’humeur, irritabilité, crises de larmes ;
  • sentiment de frustration, d’échec ou d’incompétence et manque de confiance en soi ;
  • difficultés de concentration, oublis, pertes de mémoire ;
  • difficultés à prendre des décisions ou prises de décisions irréfléchies.

Les symptômes physiques :

  • fatigue intense ;
  • douleurs diverses, désagréments digestifs, maux de tête, migraines ;
  • difficultés d’endormissement, sommeil de mauvaise qualité ;
  • problèmes de peau (démangeaisons, exémas, acné) ;
  • problèmes de poids (perte ou prise excessive de poids).

Le burn-out est caractérisé par la réunion de plusieurs de ces symptômes, lesquels peuvent survenir ensemble, ou alternativement. Leur ordre d’apparition et leur intensité sont variables d’une personne à l’autre.

Important : seul un professionnel est en mesure de diagnostiquer le syndrome d’épuisement professionnel. Il n’est pas possible de « s’auto-diagnostiquer » en burn-out.

À lire aussi >> Les 3 phases d’un burn-out

>> Les causes du burn-out

Le burn-out s’installe progressivement, quand se superposent des situations et des responsabilités stressantes qui épuisent le salarié. À un moment donné, la personne n’a plus de ressources et ne parvient plus à faire face.

Certaines causes du burn-out au travail sont directement imputables à l’entreprise (surcharge de travail, travail fourni non reconnu, pression managériale, mauvaise ambiance au sein de l’entreprise), d’autres tiennent à la personnalité des individus (perfectionnisme, ambitions professionnelles trop importantes, peur de l’échec, manque de confiance en soi ou dans les autres).

Le niveau de tolérance au stress varie d’une personne à une autre, et par ailleurs des circonstances de vie personnelles peuvent également avoir une incidence et aggraver un état de burn-out (difficultés familiales, divorce, parents à charge).

À noter : le burn-out présente quelques similitudes la dépression. Il n’est pas toujours aisé de différencier leurs symptômes. Dans tous les cas, consultez votre médecin traitant en cas de besoin.

À lire aussi >> Les 6 causes de stress des cadres

Faites attention à votre charge de travail pour vous prémunir du stress

Pour éviter le burn-out au travail, l’essentiel consiste à vous prémunir contre le stress. Conservez une charge de travail raisonnable, soyez clément avec vous-même si vous avez des tendances perfectionnistes, et n’oubliez pas de vous détendre.

  • Fixez-vous des objectifs atteignables. Organisez votre travail avec supérieurs en tenant compte de leurs besoins, mais aussi de vos capacités et de votre temps disponible. Ne vous engagez pas dans de trop nombreuses missions et à trop de responsabilités.
  • Veillez à vous organiser le mieux possible. Prenez de l’avance si vous le pouvez, c’est toujours un confort appréciable.
  • Prenez des pauses régulièrement dans la journée, même si vous avez un peu de retard. Profitez-en pour vous détendre avec des collègues, ne serait-ce que quelques minutes ou le temps d’un café. Et ne sautez pas vos repas pour boucler un dossier…
  • N’hésitez pas à déléguer ou à demander de l’aide, des conseils en cas de difficultés. Si vous avez du mal à déléguer, apprenez, c’est essentiel pour vous protéger.
  • Si vos missions ne vous conviennent pas tout à fait, sachez qu’il est possible de faire évoluer son poste.
  • Prévoyez-vous régulièrement des vacances reposantes, en veillant à vous changer les idées.

Conseil : si vous traversez des difficultés personnelles ou familiales qui ont un impact sur votre forme ou votre moral, évoquez-les avec vos collègues ou supérieurs. Ils pourront en tenir compte dans la répartition des tâches et vous aider le temps que vous surmontiez ces soucis.

Coupez avec votre travail pour vous éviter le burn-out

L’ambition, ce n’est pas un défaut, mais prenez du recul concernant votre vie professionnelle : vous avez certainement d’autres choses à réaliser sur votre temps libre qui vous tiennent à cœur.

  • Ménagez-vous des moments de repos intégral, surtout après votre journée de bureau. Ne travaillez chez vous que lorsque cela est strictement nécessaire. Si vous avez un téléphone ou un ordinateur de l’entreprise et qu’aucune raison particulière ne vous impose d’être joignable, laissez-les éteints.  
  • Montrez-vous disponible pour ceux que vous aimez et passez du temps avec eux : profitez de votre famille, de votre conjoint ou de vos amis.
  • Parlez de votre travail avec vos proches, de vos réussites et de vos difficultés. Ne gardez pas tout pour vous.
  • Ne faites pas l’impasse sur vos loisirs : prenez soin de vos envies et de vos désirs en dehors de votre vie professionnelle.

Bon à savoir : si vous avez tendance à stresser facilement, sachez que vous pouvez apprendre à mieux gérer votre anxiété et vos émotions négatives. Certaines entreprises proposent même des formations de gestion du stress, des stages ou des moments de relaxation collectifs. Vous pouvez également pratiquer une activité favorisant la détente durant votre temps libre (yoga, sport, arts créatifs, etc.)

À lire aussi >> Risquez-vous un burn-out ? Faites le test

Tenez compte des signaux d’alerte

Certains signes peuvent vous permettre de remarquer que votre niveau de stress est trop important et que vous traversez une mauvaise phase.

Soyez vigilant si :

  • vous vous sentez fatigué ;
  • vous avez des manifestations physiques de stress (mauvaise digestion, difficultés d’endormissement, problèmes de peau) ;
  • vous vous sentez débordé avec du mal à organiser vos différentes taches ;
  • vous n’avez plus goût à certaines de vos activités habituelles de loisirs ;
  • vous angoissez de ne pas parvenir à accomplir correctement votre travail ;
  • vous manquez de motivation à aller travailler ;
  • vous avez des sentiments négatifs vis-à-vis de vous-même et des autres, avec une tendance à vous isoler.

Les passages à vide peuvent arriver à tout le monde, mais lorsqu’un état désagréable se prolonge sans amélioration, il faut réagir. Cherchez à identifier, dans le cadre de votre travail, ce qui vous pose problème, puis agissez en conséquence avant que n’apparaissent les symptômes du burn-out.

Notre conseil Cadremploi : si la charge de travail qui vous a été attribuée est trop importante, discutez-en dès que vous vous en rendez compte avec vos supérieurs hiérarchiques. Ne laissez pas la situation s’enliser et les retards s’accumuler. De même, si vos missions ne sont pas en adéquation avec vos compétences ou ne correspondent pas à vos attentes professionnelles, il sera préférable d’en parler.

À lire aussi >> Finalement, le burn-out n’est pas une maladie professionnelle

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte