1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. 5 qualités d’un bon manager

5 qualités d’un bon manager

5-qualites-dun-bon-manager

Mathilde Hardy

Devenir manager, en général, c’est une promotion, mais cela peut vite se transformer en cauchemar si vous n’avez pas toutes les clés en main pour réussir ce tournant professionnel. Être un bon manager au travail n’est pas donné à tout le monde et suppose de se doter de quelques qualités essentielles. Découvrez dans cet article les 5 qualités nécessaires pour faire de vous un bon manager dans votre entreprise.

Qu’est-ce qu’un manager ?

Le passage du statut d’expert à celui de manager ne s’effectue pas en tout début de carrière mais après plusieurs années d’expérience en entreprise. Les responsables de votre société ou les recruteurs évalueront votre leadership avant de vous confier les rênes d’une équipe. Outre des compétences techniques que vous possédez sûrement déjà si on vous propose ce type de poste, le manager devra posséder des qualités humaines pour diriger au mieux son équipe. En effet, la fonction première d’un manager est de prendre la direction d’une équipe, c’est-à-dire emmener l’ensemble de ses membres vers un objectif commun en les responsabilisant. Ensuite, la prise de décision fait partie des prérogatives du manager, tout comme déléguer certaines tâches. Enfin, le manager est également en charge de recadrer son équipe au besoin tout comme la féliciter quand il le faut. À vous de trouver le style de management qui vous ressemble le plus.

À lire aussi >> Mieux manager grâce aux neurosciences

Quelles sont les qualités attendues d’un bon manager ?

Il n’existe pas un modèle unique de management, mais certaines qualités sont essentielles pour bien gérer une équipe au sein d’une entreprise. Les fonctions de manager demandent de posséder ou d’acquérir 5 qualités pour relever la tâche que vous a confié votre entreprise :

  • Savoir gérer son stress : ne pas flancher devant les objectifs qui peuvent vous être fixés. Un stress et des émotions maîtrisés évitent d’être communiqués au reste de votre équipe.
  • Être disponible : les collaborateurs qui composent votre équipe vont vous solliciter pour que vous leur donniez un cap à suivre et pour que vous les accompagnez dans leur travail. Vous serrez aussi sollicité par vos propres supérieurs. Attention toutefois à ne pas faire des horaires démesurés et à préserver un bon équilibre vie professionnelle - vie personnelle.
  • Savoir gérer les conflits : ils sont inévitables en entreprise. La concentration de salariés et les différences de caractère peuvent entraîner des frictions que vous devrez maîtriser. Un bon leader doit être à l’écoute des membres de son équipe et ne doit pas laisser les situations s’envenimer.
  • Se mettre en position de service : devenir un bon manager n'est pas devenir un chef qui donne des ordres à tout va. Il est au service de son équipe et doit veiller à ce qu’elle ait tout ce dont elle a besoin (outils, objectifs clairs, chiffres clés…). Il doit aussi venir en support d’un collaborateur qui a besoin d’aide pour boucler un dossier à temps par exemple.
  • Savoir motiver son équipe en toutes circonstances : dans les situations d’échec, mais aussi dans les situations positives. Il est important d’encourager ses équipes en leur proposant des opportunités professionnelles, des formations mais aussi des augmentations de salaire. La motivation passe aussi par le feedback régulier du manager envers ses collaborateurs.

À lire aussi >> Manager : comment s'entourer des meilleurs ?

Qualités d’un bon manager : des compétences innées ou qui s'acquièrent en entreprise

Passée l’euphorie de la promotion, le nouveau manager doit très vite endosser le rôle que son entreprise lui a attribué en matière de management. Diriger une équipe demande d'avoir du leadership. Celui-ci sera inné ou vous devrez le travailler pour l'améliorer au fil du temps : participez à des formations en interne (formation à la prise de décision par exemple ou à la prise de parole en public en entreprise), inscrivez-vous à des coachings particuliers ou n’hésitez pas à demander conseil auprès de collègues. Si vous êtes en difficulté, surtout ne vous enfermez pas dans la solitude et parlant-en à une oreille attentive ou à d’autres équipes.

À lire aussi >> Managers toxiques : savoir les repérer

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+