1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. Ce qui est admirable chez les Millennials selon Benjamin Fabre

Ce qui est admirable chez les Millennials selon Benjamin Fabre

ce-qui-est-admirable-chez-les-millennials-selon-benjamin-fabre

Benjamin Fabre

[Chronique] Je ne suis pas un Millennial. J’ai connu une époque où on communiquait par fax, où tous les boss s’appelaient Philippe et où on demandait la permission pour prendre sa pause-café. Mais la nouvelle génération a changé tout ça. Au lieu de la critiquer, j’ai pris note de 5 comportements épatants dont nous devrions tous nous inspirer.

Arriver à onze heures au bureau et dire "Je me suis mis une caisse hier soir"

Moi qui me suis crevé la patate toute ma vie... à inventer les prétextes de retard les plus créatifs, les plus gredins, allant jusqu’à truquer la page Décès du carnet du Figaro (papier) pour faire croire à l’électrocution par robot-mixeur de mon aïeule Roberta... Alors qu’il suffisait de dire la vérité ! C’est pourtant simple de dire "Je-me-suis-défoncé-la-gueule-au-whisky-coke-c’était-trop-stylé"… Comme l’a écrit Jean Anouilh, la sincérité est un calcul comme un autre.

 

Dire "Je m’en tape de cette boîte, j’ai pas de billes dedans"

Mais oui. Pourquoi faire semblant d’être investi à deux cents pour cent dans les enjeux de transversalité managériale et de mise en conformité des process dans un marché de forte pression concurrentielle alors qu’on peut tout simplement avouer qu’on n’en a rien à faire ?

 

Dire "J’y peux rien si le stagiaire précédent a fait de la merde"

Quelle leçon… Des années que je prodigue des conseils éthérés sur l’art de triompher modestement, de se mettre en valeur subtilement sans faire d’ombre à ses collègues, de travailler dans un climat de tendresse et de co-construction... Oubliez tout ça.

 

Réclamer une augmentation de salaire après 2 mois de contrat

Pourquoi faudrait-il attendre ? Depuis quand une période d’essai non-échue empêche-t-elle d’aller voir le DRH et de lui dire que s’il veut "garder ses pépites, il va falloir envoyer de la feuille de paie un peu plus fat" ? Hmmh ?

 

Expliquer au big boss que sa stratégie d’entreprise est peut-être à revoir

Une scène à laquelle j’ai assisté pour de vrai. Un stagiaire de 21 ans confiant au DG d’une boîte de 4 000 personnes ses "critiques constructives" et ses idées de "réorientation business" avec un aplomb dont je suis tout simplement jaloux. Et vous savez quoi ? Le vieux a écouté. Tout mon système de valeurs remis à zéro. Je vous adore les jeunes.

>> Retrouvez toutes les chroniques de Benjamin Fabre


Et vous ? Quels comportements des générations Y (ou Z) vous ont marqués ? Témoignez sur la page Facebook de Benjamin Fabre https://www.facebook.com/benjaminfabre2000

3

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Dan.

16/03/2017

à 08:54

J en rêve. Je le pense parfois très fort. Mais je ne le fais pas. Chapeau les jeunes!

> Répondre

paradise

28/02/2017

à 22:24

J'adore. Ça ne passe pas toujours bien mais la franchise a son mérite, je préfère 100x ça aux mange-culs des générations précédentes. J'ai tout de même un doute sur le pourcentage de réussite des 2 derniers points ;)

> Répondre

Katia

28/02/2017

à 15:27

Génial !

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte