Comment trouver les TPE et PME qui recrutent ?

Cadremploi

Inciter les petites et moyennes entreprises à recruter, c’est le sens des mesures que le Premier ministre a annoncé le 9 juin 2015. Une bonne nouvelle pour les chercheurs d’emploi ? Encore faut-il les trouver et savoir les approcher.

« Les annonces des petites et moyennes entreprises – qui ont rarement un site web dédié au recrutement – se trouvent sur les jobboards (789 offres référencées sur Cadremploi en juin 2015) », assure Frédéric Calle, dirigeant du cabinet de recrutement spécialisé dans les petites entreprises "Cherche et recrute". « Mais elles sont peu lisibles et éphémères, prévient Jean-Marie Pottier, vice-président national en charge de la formation, de l'éducation et de l'emploi à la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME). Et, si le candidat idéal n’est pas trouvé rapidement, l’entreprise se tourne vers d’autres solutions pour répondre aux besoins de ses clients : sous-traitance, cotraitance, etc. » On peut cependant aussi dénicher des annonces dans la presse locale et sur les réseaux sociaux (voir la page Facebook de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises "Les PME qui recrutent").

Dans ce contexte, les PME et TPE sont aussi très attentives aux candidatures spontanées qu’elles reçoivent. « Les candidatures spontanées sont efficaces si elles sont rédigées en offres de services, précise Jean-Marie Pottier. Une embauche est une solution pour l’entreprise.  Si la candidature spontanée répond à la solution, elle sera donc efficace et opportuniste pour la TPE/PME. » Ne reste plus qu’à trouver le moment le plus opportun pour envoyer la sienne.

Identifier les entreprises qui recrutent

Pour repérer une entreprise recrute, il existe plusieurs techniques. La première consiste à appeler une par une toutes les TPE et PME de votre région (vous en trouverez la liste sur les sites des chambres de commerce et d’industrie). « J’utilise beaucoup la presse locale, confie Frédéric Calle, lui aussi, à l’affût des sociétés qui cherchent à recruter pour leur proposer ses services. Je recense les articles qui évoquent les projets de recrutement d’entreprise, mais c’est un travail de longue haleine dans lequel il faut vraiment s’investir au quotidien. »

Autre technique : surveiller les chiffres des entreprises, sur le site des greffes de tribunaux de commerce, sur societe.com et verif.com, notamment. « Vous y trouvez tout l’historique des entreprises, des informations sur les dirigeants, mais aussi le chiffre d’affaires », détaille le recruteur. Partant du principe qu’une hausse importante du chiffre d’affaires va souvent de pair avec un accroissement des besoins, cette tendance peut présager des recrutements. Le raisonnement fonctionne aussi avec les implantations d’entreprises, auxquelles nous avons accès grâce aux annonces légales (dans les journaux). En résumé, il faut être en veille. Les informations peuvent venir de sources très différentes. Comme c’est le cas avec l’opération Google "Moteur de réussites Françaises", lancée le 9 juin 2015, qui peut aussi être utile pour identifier les petites entreprises à succès.

Les TPE et PME recrutent aussi beaucoup par réseau. D’où l’intérêt d’aller aux événements organisés par les chambres de commerce et d’industrie, par exemple, aux divers salons liés à votre secteur d’activité ou aux événements autour des start-up, comme Meet your start-up, Startup Assembly ou encore Planet PME 2015.

Adapter sa candidature à une petite entreprise 

Comment se faire recruter par une PME ?

« Les petites entreprises n’ont pas les méthodes de recrutement des grandes entreprises, ni des cabinets de recrutement », rappelle Frédéric Calle. Exit donc les tests qui n’en finissent plus, le tri industriel de CV et les multiples entretiens d’embauche. « Les recruteurs de PME et TPE accordent donc une très grande importance au facteur humain, en plus des compétences, constate le spécialiste. Ils veulent recruter un candidat qui s’intégrera dans leur petite équipe. »

La seconde qualité particulièrement appréciée dans les petites entreprises, c’est la polyvalence, puisque « les petites sociétés n’ont pas les reins assez solides pour intégrer une personne à chaque poste, elles nomment donc des personnes qui auront une double, voire une triple casquette », explique Frédéric Calle.

Des petites entreprises qui recrutent :

-          73 start-up qui recrutent en 2015

-          Retrouvez nos offres d’emploi dans les PME.

Vous en connaissez d’autres ? Vous êtes une petite entreprise qui recrute ? N’hésitez pas à le faire savoir en commentaire de cet article.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :