1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. Créer son Bullet Journal

Créer son Bullet Journal

creer-son-bullet-journal-

Fleur Chrétien

Vous avez le sentiment d’être constamment débordé, désorganisé et dépassé par la liste des missions que vous avez à accomplir au travail ? Il existe une méthode qui vous aidera peut-être à reprendre la main sur votre vie au bureau : le Bullet Journal. Avec Cadremploi, découvrez comment créer son Bullet Journal pour gagner en efficacité.

Qu’est-ce qu’un Bullet Journal ?  

Inventé par le designer new-yorkais Ryder Caroll, le Bullet Journal, aussi appelé BuJo, est un système d’organisation entièrement personnalisable qui peut combiner les fonctions d’agenda, de to-do list et de carnet de notes. C’est donc une sorte de carnet pour mieux gérer son organisation.

Le principe : écrire et structurer vos tâches par thématiques afin de les rendre lisibles et réalisables. L’objectif : gagner en efficacité dans votre quotidien et lutter contre la procrastination.

« The Bullet Journal Method will show you how to go from passenger to pilot of your life through intentional living ». Tels sont les propos de Ryder Caroll concernant son best-seller The Bullet Journal Method. Ainsi, un BuJo a pour vocation de vous aider à piloter votre vie. Un outil puissant à exploiter dans le cadre professionnel pour manager son emploi du temps plutôt que de le subir.

Bon à savoir : il existe un autre outil, la carte mentale, aussi connue sous le nom de mind mapping, qui permet de faire le tri dans ses idées et avancer dans ses projets, aussi bien dans la vie professionnelle que personnelle.

Créer son Bullet Journal : la méthode carnet

En terme de matériel, les besoins restent relativement basiques pour créer un BuJo. Équipez-vous d’un carnet à lignes, d’un crayon, d’une règle et éventuellement de feutres de couleurs.

Réfléchissez à l’ensemble des thématiques que vous souhaitez consigner dans votre carnet.

Par exemple : réunions, événements, planning, tâches à réaliser, dossiers importants, contacts, veille, livres à lire… Vos thématiques pourront être complétées au fur et à mesure.

Définissez ensuite le nombre de pages que vous allouez à chaque thématique. Ainsi se construira la structure générale de votre Bullet Journal (le nombre de pages est donc libre).

Pour la visionner en un clin d’œil, vous pouvez consacrer la première page de votre BuJo à l’index. Vous y référencerez l’ensemble des catégories ainsi que les pages auxquelles vous référer pour accéder à leur contenu.

Chaque ligne est précédée d’une puce (terme traduit en anglais par Bullet), qui permet de visualiser très rapidement le type d’informations. Les tâches ou To-do sont généralement précédées d’une case à cocher ; les informations générales ou notes sont signalées par un point ; tandis que les ronds correspondent aux événements.

Si ces puces ne vous conviennent pas, libre à vous d’en changer : vous pouvez par exemple utiliser des tirets de couleurs pour différencier les différents types d’informations.

En plus des puces, l’utilisation d’indicateurs vous permet de signaler les notes très importantes - souvent symbolisées par le sigle de l’étoile -, les notes urgentes - associées au point d’exclamation - et celles qui nécessitent une vigilance particulière - précédées d’un pictogramme en forme d’œil.

Gagner en efficacité avec un planning personnalisé

En plus de lister l’ensemble de vos tâches, le Bullet Journal est un outil efficace pour les organiser dans le temps. Ainsi, vous pouvez structurer votre agenda à la journée, à la semaine, au mois, ou à l’année. Certains auront besoin d’une page par jour, d’autres d’une page par semaine.

Pour la partie Planning, il est recommandé d’utiliser une double page, ce qui permet d’ajouter des notes en face des jours. Concernant la présentation visuelle, à vous de choisir ce qui vous convient le mieux : encadrés, lignes, structuration verticale, jours désignés par des chiffres ou par des mots.

Le Bullet Journal se veut un outil complet, personnalisé, adapté à votre mode de pensée et entièrement ajustable. Autre avantage non négligeable, il est peu onéreux puisqu’un carnet avec quelques pages et des crayons suffisent à son élaboration. Si vous n’aviez pas encore trouvé l’outil magique pour mieux gérer vos tâches et vos priorités de travail, on vous conseille de tester.

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+