1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. Temps de sommeil : quels impacts sur votre travail ?

Temps de sommeil : quels impacts sur votre travail ?

temps-de-sommeil--quels-impacts-sur-votre-travail-

Sylvie Laidet

Point de salut en dessous de 8 heures de sommeil par jour ? Pas si sûr. Tout dépend de votre nature, mais aussi de votre dose de stress quotidien. En matière de sommeil, tous les individus n'ont pas les mêmes besoins. Ne pas dormir assez peut avoir des conséquences sur votre travail, notamment votre productivité et votre mémoire. Comment savoir si vous dormez assez ? Que faire si vous avez du mal à vous endormir ? Tous nos conseils pour mieux dormir et augmenter votre efficacité au travail dans notre article.

Temps de sommeil suffisant : sachez l’évaluer

La durée moyenne de sommeil d’un adulte est de 8 heures. La bonne durée d’une nuit de sommeil est une notion individuelle : les besoins en sommeil peuvent varier d’une personne à l’autre. Pour connaître son temps de sommeil suffisant, vous devez être à l’écoute de votre corps. Impossible d'évaluer son sommeil au saut du lit. Le matin, il faut laisser passer au moins une bonne demi-heure. Si vous continuez de bâiller et avez l'impression d'être encore fatigué, c'est que la nuit n'a pas été bonne. « Si le week-end, la personne dort une heure et demie en plus que la semaine, c'est qu'elle est en privation de sommeil » insiste Damien Léger, responsable du Centre du sommeil et de la vigilance à l'Hôtel-Dieu de Paris.

À lire aussi >> Sieste au bureau : mode d'emploi

Qu’est-ce qui perturbe le temps de sommeil ?

L’Institut national du sommeil et de la vigilance constate qu’en 30 ans, la durée du sommeil s’est réduite, notamment chez les jeunes actifs. Pourquoi ? L'augmentation des temps de trajet, du temps de travail, mais aussi le développement des loisirs, notamment le temps passé sur les écrans le soir, sont les principales explications à la réduction du temps de sommeil chez cette population.

De nombreux facteurs professionnels sont également susceptibles de perturber votre sommeil : rythme et charge de travail importants, horaires de travail à rallonge, pression au boulot, stress, poste à responsabilité, mais aussi les conditions de travail et le contexte économique.

À noter que les principaux troubles du sommeil sont :

  • la dyssomnie : la qualité ou la durée du sommeil sont altérées ;
  • l'hypersomnie : le temps de sommeil est important, mais il n'est pas pour autant récupérateur. En cause, une apnée du sommeil, des ronflements, une narcolepsie.
  • la parasomnie : trouble du sommeil qui l'altère par des évènements souvent agités comme des cauchemars, des terreurs nocturnes ou du somnambulisme.

À lire aussi >> Ce que rêver du boulot veut dire

Conséquences du manque de sommeil sur le travail

Le manque de sommeil peut avoir des effets néfastes sur votre santé : il bouleverse l'équilibre de l'organisme, entraînant des conséquences néfastes sur la santé et nuisant à notre qualité de vie. Quelques risques du manque de sommeil pour votre santé : augmentation des risques de diabète, d'obésité, d'anxiété, de dépression, d'irritabilité...

Qui dort mal, travaille moins bien. Au travail, une carence dans vos heures de sommeil peut entraîner une baisse de votre créativité et de vos capacités décisionnelles, mais aussi des troubles de la mémoire. « Au travail, ces personnes sont souvent amenées à commettre des fautes voire à devoir recommencer plusieurs fois une opération. Elles manquent souvent d'initiative et sont dans la routine. Pire, elles prennent tout de manière anxieuse. Les petits événements comme les choses importantes » observe Damien Léger.

À lire aussi >> Fatigue chronique au travail : d'où vient le problème ?

Évacuer la pression professionnelle pour améliorer son temps de sommeil

Évacuer la pression professionnelle avant de se coucher est une garantie d’amélioration de votre temps de sommeil, de votre santé et donc de vos performances au travail.

Nos conseils :

  • Ne jamais s'endormir en gardant en tête les choses importantes à régler le lendemain. Mieux vaut les noter pour s'assurer de ne pas les oublier.
  • Faire une vraie coupure avec les mails et le téléphone tout simplement en les éteignant.
  • Investir dans un bon vieux radio-réveil plutôt que d'utiliser son téléphone comme réveil.
  • Respecter une bonne hygiène de vie - sport, alimentation saine, peu d'abus...
  • Assainir l'environnement de la chambre. Impossible de bien dormir au milieu d'appareils électroménagers (ordinateur, télé...), de caisses de rangement, de poussière.

À lire aussi >> Sommeil : comment éviter les risques pour votre santé si vous ne dormez pas assez

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte