1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. Entretien annuel d'évaluation : ce qu'on peut négocier

Entretien annuel d'évaluation : ce qu'on peut négocier

entretien-annuel-devaluation--ce-quon-peut-negocier

Séverine Degallaix

Le jour J approche. Votre N+1 a enfin dégagé un créneau pour votre tête-à-tête annuel ? Encore faut-il savoir ce que vous avez à y perdre ou à y gagner. Tour d’horizon de ce que vous pouvez vous préparer à négocier… ou pas !

L’entretien annuel d’évaluation est un incontournable rituel de la vie des entreprises. Un exercice encadré par la loi : en vertu de l’article L. 1222-3 du Code du travail, « le salarié est expressément informé, préalablement à leur mise en œuvre, des méthodes et techniques d’évaluation professionnelles prévues dans ce cadre ». Si c’est au N+1 de mener la discussion, rien n’empêche cependant le salarié de négocier quelques conditions en sa faveur, surtout s’il se fait complimenter.

Une augmentation ?

Il est tentant de demander une augmentation à cette occasion mais c’est « un mauvais calcul », prévient Daniel Porot, président d’un cabinet de gestion de carrière : « Le pire collaborateur est celui qui réclame parce qu’il n’a pas été augmenté depuis X années alors qu’il ferait mieux de se demander pourquoi. ». La période serait, insiste-t-il, mal choisie : « Le manager est fatigué et l’enveloppe correspondant aux hausses annuels de salaire a déjà été attribuée. Cela dit, l’entretien annuel reste une bonne occasion de préparer le terrain en vue d’une future négociation dans un moment plus opportun. »

A lire aussi >> Entretien annuel : les 5 compétences sur lesquelles vous êtes évalué

Une promotion ?

« L’entretien annuel est un temps où l’on peut parler de ses envies et de ses besoins », estime Michel Marchand, responsable d’une société de coaching. Et en fonction de la tournure que prend la discussion, rien ne vous interdit de mettre sur la table la question d’une future promotion, surtout si vous sentez que votre N+1 est en demande de collaborateurs avec plus de prérogatives et de prises de responsabilité. Il ne tient alors qu’à vous de vous porter candidat pour endosser ce rôle.

Un changement de poste ?

« A partir du moment où on vous donne une occasion de vous exprimer, il faut savoir la saisir », conseille Michel Marchand, qui suggère de « bien préparer sa copie et de relire le rapport de l’année précédente dont on doit garder un exemplaire ». Meilleure la préparation sera et plus vous aurez d’arguments pour évoquer une évolution de carrière comme un changement de poste ou une expatriation.

A lire aussi >> Entretien annuel d'évaluation : quels sont vos droits ?

Une formation ?

« Si on vous demande quelques autocritiques, sachez identifier les freins à lever et demandez une formation par exemple », ajoute Michel Marchand. Cette possibilité peut souvent être un bon moyen de reconnaître ses manques tout en montrant sa bonne volonté et ses envies de s’améliorer.

Une seconde chance ?

Dans le cas où l’entretien se passe plus mal que prévu, Daniel Porot déconseille de devoir signer en l’état et sans l’avoir bien lu ou annoté une appréciation défavorable voire malveillante. « Il serait suicidaire de se laisser faire. Sachez utiliser les lignes réservées à vos observations personnelles pour contester. Vous serez aussi jugé sur la qualité de votre répondant. Et là, il s’agit de négocier pour sauver sa place. » Et avoir droit à une seconde chance.

3

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

MNOP

26/01/2016

à 10:50

L'article Préparer l'entretien annuel évoque bien le fait qu'il ne s'agit pas de parler salaire par le manager. Il en va de même pour le collaborateur

> Répondre

En réponse à MNOP

ECHAMAUD Marilyne

10/03/2016

à 18:27

vous dites que lors d'un entretien l'on peut négocier une augmentation c'est possible ?

> Répondre

MNOP

26/01/2016

à 10:47

Attention,
L'entretien annuel n'est pas le lieu pour négocier une augmentation de salaire. C'est l'occasion de faire un point sur l'année écoulée, identifier les axes de progrès, définir ensemble les objectifs individuels répondant à l'intérêt collectif, évoquer les compétences requises pour solliciter une formation.... mais en aucun cas faire de ce moment important un facteur de tension ou déviant l'objet même de l'entretien annuel

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte