À quoi sert l’entretien individuel ?

30 janvier 2020 Mathilde Hardy

L’entretien annuel d’évaluation est un incontournable rituel de la vie des entreprises. Le jour J approche. Votre N+1 a enfin dégagé un créneau pour votre tête-à-tête annuel ? Encore faut-il savoir ce que vous avez à y perdre ou à y gagner. À quoi sert l’entretien individuel ? C’est-à-dire quels sont ses objectifs, pour l’employeur mais également pour le salarié ? Tour d’horizon avec Cadremploi.
À quoi sert l’entretien individuel ?
  1. Quels sont les objectifs de l’entretien individuel ?
  2. Que pouvez-vous négocier lors de votre entretien individuel ?

Quels sont les objectifs de l’entretien individuel ?

>> À quoi sert l’entretien individuel pour le salarié ?

L’entretien individuel n’est en aucun cas une sanction pour le salarié. Il permet au contraire de faire un point (une fois par an ou tous les trimestres par exemple) sur l’état d’avancement du travail de chacun, les difficultés rencontrées, les succès mais aussi les conditions de travail. Il doit être vécu comme un espace de dialogue et d’échanges entre un salarié et son N+1.

Notre conseil Cadremploi : même si vous avez des éléments négatifs à faire remonter à votre supérieur hiérarchique, veillez à rester positif dans vos propos et à nuancer. Par exemple, si vous vous êtes senti lâché par votre manager sur un projet important, vous pouvez lui dire que vous auriez aimé un peu plus d’encadrement de sa part mais que du coup ça vous a appris à devenir plus autonome.

>> À quoi sert l’entretien individuel pour l’employeur

L’entretien individuel est un droit qui découle du pouvoir de direction de l’employeur. Ce n’est pas une obligation légale. Mis en place, l’entretien individuel lui permet de « prendre le pouls » sur l’état d’esprit de ses salariés. Mais pas que ! C’est à cette occasion qu’il peut prendre connaissance des attentes en terme de formation ou d’évolution. Il peut aussi communiquer sur les valeurs de l’entreprise et sur les gros projets à venir.

Pour des objectifs atteints et donc un entretien annuel d’évaluation réussi, les clés du succès sont à découvrir dans notre article consacré à ce sujet.

Que pouvez-vous négocier lors de votre entretien individuel ?

Moment d’échange privilégié, l’entretien individuel est l’occasion pour le salarié de formaliser des souhaits à son supérieur hiérarchique.

>> L’entretien individuel sert à demander une augmentation

Si vous n’êtes pas obligé d’attendre l’entretien annuel pour formuler une demande d’augmentation à votre employeur (vous pouvez très bien demander une augmentation hors entretien annuel si vous la pensez justifiée), c’est tout de même le moment opportun de le faire. L’entretien individuel est l’occasion de faire le point sur l’année professionnelle, de mettre en valeur vos bons résultats et de solliciter par la même occasion une récompense pécuniaire.

Notre conseil Cadremploi : préparez votre entretien annuel. Argumentation concise, chiffres carrés, vos propos doivent être précis car la moindre approximation peut être exploitée pour vous déstabiliser. Vous montrerez que vous avez travaillé le sujet et que votre demande s’appuie sur des éléments concrets. Ne perdez pas de vue que votre manager lui-aussi se sera préparé pour mener à bien l’entretien annuel (7 trucs pour bien préparer l'entretien annuel de vos collaborateurs).

>> L’entretien individuel sert à demander une promotion

En fonction de la tournure que prend la discussion avec votre N+1 et si vous avez brillamment terminé votre année, rien ne vous interdit de mettre sur la table la question d’une future promotion, surtout si vous sentez que votre manager est en demande de collaborateurs avec plus de prérogatives et de prises de responsabilité. Il ne tient alors qu’à vous de vous porter candidat pour endosser ce rôle.

>> L’entretien individuel peut vous permettre de demander un changement de poste

Vous avez le sentiment d’avoir fait le tour de votre poste et votre entreprise favorise les mobilités internes. Plus clairement, un autre poste dans un autre service vous fait très envie, même si vous ne possédez pas toutes les compétences requises. C’est le moment d’en parler à votre manager. Meilleure la préparation sera et plus vous aurez d’arguments pour évoquer une évolution de carrière comme un changement de poste.

>> Une formation 

Vous souhaitez monter en compétence sur un sujet donné et il vous manque une formation pour qu’on vous confie le projet ? C’est le moment de demander une formation à votre entreprise. Si elle vous est refusée, vous pouvez également utiliser votre CPF, en dehors de vos heures de travail pour vous former. Comment faire une formation quand on travaille ? Notre article dédié répondra à toutes vos questions sur le sujet.

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive. Vous pouvez également profiter de cet entretien pour remonter des points liés à votre qualité de vie au travail (bruit dans l’open space, ordinateur qui rame, envie de vous mettre au télétravail…).

À noter : il existe plusieurs méthode d'évaluation des salariés d'une entreprise. L'entretien « classique » dans lequel le supérieur hiérarchique direct évalue un membre de son équipe, mais également l'entretien 360° dans lequel plusieurs personnes amenées à travailler avec le salarié l'évalue.

Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Diplômée avocat, Mathilde Hardy est ensuite formée à l’édition et à la production de contenus print et web pour différents Médias. Elle rédige des articles pour Cadremploi afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves, mais informe aussi les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :

  1. Accueil
  2. Conseils carrière
  3. À quoi sert l’entretien individuel ?