1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. Entretien annuel : les 5 compétences sur lesquelles vous êtes évalué

Entretien annuel : les 5 compétences sur lesquelles vous êtes évalué

entretien-annuel--les-5-competences-sur-lesquelles-vous-etes-evalue

Séverine Degallaix

Sa pertinence et sa réelle utilité sont parfois remises en question mais l’entretien annuel d’évaluation n’en reste pas moins un rituel incontournable. Retour sur 5 compétences sur lesquelles votre N+1 vous jaugera à cette occasion.

Les capacités d’autonomie

« Si les aptitudes sur lesquelles un salarié est évalué varient en fonction de l’entreprise ou du métier, certaines compétences transversales se retrouvent dans une majorité des cas », observe David Bernard, cofondateur de l'éditeur de tests Assesfirst. Votre habilité à travailler de manière autonome en fait prioritairement partie. « Il s’agit de déterminer si la personne peut faire son travail seule ou si elle a besoin d’être accompagnée », poursuit David Bernard.

Le leadership

David Bernard l’a récemment observé, le leadership fait désormais partie des compétences prioritairement recherchées et soumises à évaluation en entretien. Faire correctement son travail ne suffit plus, « les entreprises souhaitent des collaborateurs proactifs et entraînants, capables de porter une vision et de la communiquer de manière enthousiasmante à leur entourage professionnel. »

A lire aussi >> Période d’essai renouvelée : 3 leçons à en tirer

Le travail en équipe

Votre rapport aux autres dans la sphère professionnelle sera aussi passé au crible. « La propension d’un salarié à prêter main forte à ses collègues et à les intégrer dans son activité au quotidien sera examinée », confirme David Bernard. De la même manière, « la capacité à sortir de sa chapelle pour travailler en transverse avec les autres services est de plus en plus abordée lors de l’entretien annuel », note Nicole Prud’homme, directrice talent management chez Hudson.

Une communication efficace

« Savoir établir des relations avec ses pairs, donner et récupérer des informations font partie des compétences comportementales évaluées aujourd’hui », ajoute Nicole Prud’homme. Votre communication est-elle claire et efficace ? Faites-vous passer vos idées pendant une réunion ? Remportez-vous l’adhésion des autres ? Autant de questions auxquelles vous serez soumis.

A lire aussi >> Entretien annuel d'évaluation : ce qu'on peut négocier

L’agilité

Dans un contexte économique actuel de forte concurrence et avec des évolutions technologiques à assimiler rapidement, les entreprises attendent de leurs salariés une grande ouverture d’esprit. C’est pourquoi l’agilité de la personne fait partie des compétences sondées. « On va chercher à déterminer si vous pouvez travailler de manière différente et si vous pouvez porter et accompagner le changement », précise Nicole Prud’homme.

« Un exercice pour montrer sa capacité à sortir de sa zone de confort »

« L’entretien annuel est un exercice au cours duquel le collaborateur doit montrer sa capacité à sortir de sa zone de confort", synthétise David Bernard.

"Il faut convaincre qu’on ne se repose pas sur ses acquis et qu’on est toujours en mouvement, disposé à assimiler des connaissances transverses à son métier et à continuer à apprendre tout au long de son parcours professionnel. Les métiers se transformant de manière de plus en plus accélérée, il faut savoir se mettre à jour. Le cerveau est comme un muscle qu’on sollicite et qu’on entretient quotidiennement. »

13

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Pegalex

25/01/2016

à 11:53

Dans ma société, il n'y a pas d'entretien annuel. Cela évite aux employés d'exprimer leurs envies d'évolution et permet un statu quo au niveau de la direction pour qui le souhait d'évolution constitue un problème RH plutôt qu'une opportunité.

> Répondre

En réponse à Pegalex

lolipope

03/01/2017

à 15:43

peut tu parlé français s'il te plais

> Répondre

paulo

04/01/2015

à 20:59

jean paul la pertinence d'un entretien ""que puisse et que puis-je faire gagner "" l'estime n'est pas suffisante. Nous demandons de faire plus mais le nerf de la guerre est d'abord l'argent que je pourrais gagner si je fais plus mais ce n'est pas le cas il ne faut pas faire de faut semblant et la responsabilité de ces entretiens et souvent reportée sur les petit N+1

> Répondre

nico

02/01/2015

à 15:13

Effectivement ces compétences sont essentiels pour l'évolution d'un salarié au sein d'une entreprise. Dommage que la plus part du temps ces réflexions soient mal abordées lors de nos entretiens annuels...Pour ma part, ces entretiens m'ont souvent été subis plutôt qu'encourageants; de peur, peut être par la suite, que je puisse être éligible de demander une augmentation ou autres avantages que se soit...
Je ne suis pas une personne qui cherche à avoir de la reconnaissance mais simplement à la recherche d'un peu plus d'humanisme et d'objectivité..

Je suis convaincu que ces "5 compétences" sont étroitement liées à l'organisation, à la méthodologie, au fonctionnement et au management même de l'entreprise, et ne peuvent donc tenir pour seul responsable le salarié si ces dernières n'étaient pas toutes remplies.

Enfin, je pense qu'on peut apprécier une personne que si vraiment on s'intéresse à elle, en étant à son écoute et en l'accompagnant tout au long de sa carrière, pour son évolution et son épanouissement professionnel.

> Répondre

ma

23/12/2014

à 17:08

je suis d'accord avec vous.

> Répondre

bibi

21/12/2014

à 18:42

Tout à fait d'accord avec vous

> Répondre

bibi

21/12/2014

à 18:40

Je suis d’accord !

> Répondre

bibi

21/12/2014

à 18:39

Je ne sait pas trop à quoi cela peut servir quand on a commencer à nous entretenir annuellement j'avait un manager qui expédiait cela en 20 mn et on parlait de tout sauf de boulot il voulait savoir entre autre ce que mes enfants faisaient comme études ? Et quand je lui demandait à quoi cela sert il me répondait ce sont des conneries il faut le faire c'est tout !!!

Là j'en ai un autre ; figurez-vous que toute l'année se passe bien presque rie a reprocher et quand approche l'heure de l'entretien annuel les mails se multiplient avec des reproches de soit disant erreurs commis pendant le travail cela s’enchaîne c'est la cata !

Cela lui sert à vous faire des reproches et de petite vengeance personnelle si vous n'avait pas pu remplacer une collègue au pied levé c'est l'occase de se venger
voilà tout après il s’étonne que je ne le signe pas ? Etant donné que je ne connait pas le contenu je ne signe pas si je ne connait pas !

> Répondre

wave 2

21/12/2014

à 12:00

capacité d'autonomie et travail en équipe ne peuvent que s'étudier conjointement.
L'auteur n'"a jamais du être chef d'une équipe de production
sur quelle base va t il chercher la différence de travail,
J'ai utilisé le t'entretien annuel formel pour respecter les lois, mais j'ai toujours connu les attentes et les failles de mas collaborateurs pour les adapter ou les corriger sans attendre un an.
Resultats, mes équipes étaient opérationnelles et heureuses de l'être

> Répondre

verdun

21/12/2014

à 10:17

J'ai subi ses entretiens annuels avant de partir à la retraite, pour moi le supérieur N+2 vous juge par rapport à votre travail plutôt avec ses idées préconçues qu'il a de vous avant l'entretien, parfois il passe une bonne résolution mais ceci est rare...mais beaucoup de paroles pour ne rien dire....

> Répondre

jean

20/12/2014

à 18:05

Une année , on m'a refusé une augmentation car on a estimé que je n'avais pas fait assez d'effort .....bon ...L'année suivante mon supérieur m'a donné une augmentation en me félicitant pour mes efforts , , ... je lui ai,simplement repondu que je ne comprenais pas car je n'avais absolument pas changé ma méthode de travail mais il me semblait que c'était plutot sa façon de me considérer qui avait changé ...Il réfléchit encore .....mais j'ai continué à avoir des augmentations !

> Répondre

CADET-ROUSSELLE

20/12/2014

à 15:19

Cela ne sert strictement à rien...
Pertes de temps.
Un bon patron n'a pas besoin et ses collaborateurs iront dans son sens .

> Répondre

Béhémoth

20/12/2014

à 13:22

Nul doute que dans le pays imaginaire de Peter Pan ou le monde des bisounours, cela se passe comme cela est décrit dans cet article.

Dans la vraie vie, et particulièrement dans les sociétés de consultants (SSII entre autres), le seul objectif de cet entretien est de tenter de justifier le statu quo dans la situation du salarié qui en résultera.

Les réalisations du salarié dans le cours de l'année précédente sont balayées d'un revers de la main par le responsable hiérarchique qui mène l'entretien et qui n'hésite jamais à dénigrer le salarié sur des sujets qui ne sont ni vérifiables ni quantifiables. La hiérarchie est d'ailleurs formée pour saboter ces entretiens et respecter la lettre de la loi tout en violant allègrement son esprit.

C'est bien la raison pour laquelle ces entretiens sont une source de risques psycho-sociaux pour les salariés.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte