1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. Est : les réseaux pour doper sa carrière

Est : les réseaux pour doper sa carrière

est--les-reseaux-pour-doper-sa-carriere

Bruno Askenazi

14/04/2010

Club d'affaires, stades de foot, opéras... la région regorge de lieux où développer son carnet d'adresses. Tour d'horizon.

Vous n'aurez pas trop de mal à trouver un réseau professionnel dans votre département. A Reims, le club business 51 (environ 500 membres) peut favoriser les rencontres professionnelles. Des soirées-contacts à thème sont organisées chaque mois. A Nancy, on peut s'inscrire au réseau Viaduc qui réunit des acteurs professionnels locaux. L'association organise régulièrement des soirées rencontres business, «cafés citoyen » et « Apéro RH ». De leurs côtés, les CCI de Dijon et de Beaune ont créé le réseau Ecobiz où des dirigeants et des managers peuvent échanger des informations et se rencontrer. Sur son site, les visiteurs ont le choix d'adhérer à une ou plusieurs communautés thématiques selon leurs centres d'intérêt (TIC, environnement, tourisme, ressources humaines ...). Ne négligez pas non plus les Jeunes Chambres Economiques locales (Strasbourg, Nancy, Dijon ...) si vous avez moins de 40 ans. Celle de Strasbourg organise des soirées « Afterwork » pour rencontrer des actifs de tous métiers dans une ambiance détendue.

Pouvoirs d'influence sur les greens

A Strasbourg toujours, le golf de Kempferhof est une véritable institution. Le club accueille de nombreux décideurs locaux mais la sélection est rude avec un droit d'entrée fixé à 15 000 euros. Si vous êtes à Dijon, le golf Dijon Bourgogne dont l'un des propriétaires est l'ancien pilote automobile Jacques Laffite, est également un lieu de rencontres très prisé par le gratin local. Dans la même ville, vous pourrez aussi peut-être élargir votre carnet d'adresses en assistant aux matchs de l'équipe masculine de Hand Ball (1ere division). A Metz, c'est le Hand Ball féminin (H2ML) qui fait des étincelles. Son « club affaires » où se pressent personnalités économiques et managers y organise régulièrement des soirées thématiques en dehors des soirs de matchs. Les loges du FC Metz (Football) au stade Saint- Symphorien restent très prisées. Son club business accueille de nombreux décideurs économiques locaux. A Nancy également, les tribunes du stade Marcel Picot où évolue le club de foot local (Ligue 1) attirent le gotha économique local.

Réseaux culturels actifs

Depuis quelques années, Dijon fait preuve d'un beau dynamisme culturel et les réseaux liés à ce domaine sont très actifs. On peut s'abonner par exemple à l'Opéra local, créé en 2008 ou se montrer aux premières du Théâtre national Dijon Bourgogne. D'autres villes sont dans le même esprit. A Metz, il est de bon ton de fréquenter régulièrement le Théâtre de l'Arsenal et à Strasbourg, le Théâtre National (TNS). Enfin, les antennes locales d'organisations philanthropiques comme le Rotary ou le Lions Club restent incontournables à Nancy, Metz, Dijon ... Aptitude à l'altruisme et disponibilité seront nécessaires pour y entrer. Les cotisations sont variables selon le club, 800 euros minimum au Rotary.

3

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Patrick

24/04/2010

à 18:33

Y aurait il un club ou une structure type réseau pour les cadres decisionnaires de + de 40 ans sur la région Alsace (Strasbourg, Colmar, Selestat, Mulhouse) ?

> Répondre

SOULI

23/04/2010

à 09:58

Le stade de l'Aube à Troyes est aussi très fréquenté par les acteurs économiques du secteur géographique concerné.

> Répondre

dautriche

22/04/2010

à 16:29

Il existe aussi une antenne du réseau Oudinot (réseau de cadres dirigeants, à l'origine réseau parisien) dans l'Est de la France, site : www.e-oudinot.com

> Répondre

+