Comment réussir son évolution de carrière ?

Publié le 17 février 2009 Mis à jour le 14 février 2020 Mathilde Hardy

À l’heure de la transformation digitale et de la mutation de nombreux métiers, il n’est pas forcément évident de se projeter dans son avenir professionnel. En quête de leader ou de haut potentiel, les entreprises sont désireuses de recruter des cadres qui ont un véritable projet professionnel et une vision à long terme sur leur avenir. Pour preuve, la question « où vous voyez-vous dans X années ? » est toujours d’actualité dans les entretiens d’embauche. Que vous soyez en poste depuis longtemps ou fraîchement recruté, comment réussir son évolution de carrière ? Notre article vous donne les 5 astuces essentielles pour qu’elle soit couronnée de succès.
Comment réussir son évolution de carrière ?

Préparez votre évolution de carrière pour la réussir

Pourquoi réfléchir à votre plan de carrière ?

L’évolution de carrière peut se réfléchir à court, moyen ou long terme et à n’importe quel moment de sa vie professionnelle, que vous soyez en poste depuis longtemps ou non, que vous soyez en début de carrière ou plutôt à la fin.

Pourquoi doit-elle se réfléchir ? Le monde professionnel étant en constante mutation, il est fort à parier que votre projet professionnel initial ait été quelque peu chamboulé. Des opportunités se sont présentées et vous ont peut-être séduites à un instant T, vous avez acquis des compétences qui vous ont dévié de votre « trajectoire initiale ». De ce fait, il est important de s’interroger sur ses possibilités d’évolution de carrière au regard des trajectoires finalement empruntées.

Bon à savoir : l’agilité est une compétence fortement. N’hésitez pas à mettre en avant votre capacité de rebond face à votre employeur.

Quelles sortes d’évolution de carrière avoir ?

Il n’y a pas d’évolution de carrière idéale ou identique d’un cadre à un autre. Elle peut correspondre à une étape de votre vie pro, à vos envies, à vos compétences, à votre expérience… Pour vous donner toutes les chances d’évoluer, il est important de savoir ce que vous voulez. Vous mettrez toutes les chances de votre côté pour obtenir ce que vous souhaitez, à plus ou moins long terme, si vous y a avez réfléchi et que vous êtes convaincu et motivé. Avoir une promotion se mérite.

Globalement, voici ce à quoi vous pouvez prétendre comme type d’évolution professionnelle (cette liste n’étant pas limitative) :

  • Évolution salariale : votre travail mérite un gap salarial (rémunération globale, salaire variable, prime).
  • Évolution dans les fonctions : vous souhaitez évoluer en internet et de ce fait modifier votre intitulé de poste différent. Vous avez acquis de nouvelles compétences qui vous permettent de prétendre à un nouveau poste.
  • Évolution managériale : vous souhaitez manager une équipe.

Notre conseil Cadremploi : il sera plus difficile de défendre une évolution de carrière si vous n’avez pas réfléchi et identifié ce qui vous fait envie. Si pour vous « toute opportunité est bonne à prendre », abstenez-vous de le dire à votre supérieur hiérarchique au risque de passer pour un salarié qui manque d’ambition ou d’investissement pour l’entreprise.

Communiquez intelligemment sur votre évolution de carrière

Pour réussir votre évolution de carrière, il est très important d’être proactif. Partez du principe que si vous ne faites rien pour elle, rien ne se fera tout seul pour vous. Être proactif ne veut pas dire crier sur tous les toits tout au long de l’année que vous souhaitez à tout prix obtenir le poste de votre collègue. Vous devez pratiquer l’art de la communication maîtrisée.

En quoi consiste-t-elle ? Tout dépend de la culture de l’entreprise. Mais globalement, servez-vous des temps forts pour verbaliser votre évolution de carrière souhaitée :

Ou tout simplement au cours d’un point d’étape avec votre manager.

Notre conseil Cadremploi : nous vous conseillons de ne pas aborder ce type de sujet avec votre manager entre deux portes ou à la suite d’une contrariété. Plus globalement, évitez les discussions informelles quand il s’agit de votre avenir professionnel.

Ne vous reposez pas sur vos acquis professionnels

Votre évolution professionnelle n’arrivera pas forcément au moment où vous l’aurez décidé. Pour se garantir d’être toujours dans la course et de pouvoir prétendre à tout moment à l’évolution de carrière souhaitée, vous devez veiller à ce que vos connaissances professionnelles soient toujours à jour. Pour réussir son évolution de carrière et pour éviter que votre N+1 vous la refuse au motif qu’il vous manque telle ou telle compétence, ne restez pas statique et formez-vous en permanence. Les techniques évoluent, les lois changes, les outils sont de plus en plus performants ou encore votre métier fait appel à des soft skills supplémentaires : c’est le moment d’utiliser votre CPF ou de solliciter une formation en interne auprès de votre service RH.

Travaillez votre personal branding pour réussir votre évolution de carrière

Savoir communiquer sur son savoir-faire est primordial en entreprise pour se faire repérer par sa hiérarchie. Vous travaillez et obtenez de bons résultats, dites-le ! Pour évoluer dans votre carrière, n’attendez pas sagement que votre entreprise vous remarque. Faire-savoir son savoir-faire et travailler son personal branding sont deux atouts à ne pas négliger si vous souhaitez réussir votre évolution de carrière.

Comment communiquer intelligemment sans passer pour un vantard ? Comment se démarquer au travail ? Il ne s’agit pas de communiquer à tout va, mais de cibler les moments les plus opportuns. Vous pouvez par exemple mettre en place un système de reporting avec votre manager ou listez vos réussites professionnelles lors de votre entretien annuel. Vous pouvez aussi plus régulièrement informer vos collègues de vos succès en communiquant sur les chaînes de communication inter-entreprise comme slack.

Savoir partir au bon moment

Si manifestement votre employeur actuel ne souhaite pas vous faire évoluer et que chaque année il vous sert les mêmes arguments pour refuser vos demandes, à savoir que l’entreprise ne se porte pas très bien ou qu’il est en attente d’une restructuration du service, il est important que vous puissiez analyser si c’est une question de temps ou si clairement il vous mène en bateau. Dans cette seconde hypothèse, n'hésitez pas à tendre l'oreille aux propositions du marché ou à adopter une démarche proactive : refaire son CV, préparer sa lettre de motivation et postuler sur les différents jobboard comme Cadremploi. Le cas échéant, vous démissionnerez. Un autre groupe peut vous offrir une opportunité et une évolution de carrière.

Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Après l'obtention du diplôme d'avocat, je me suis tournée vers l’édition et la production de contenus print et web pour différents Médias. Je suis aujourd'hui en charge de la rubrique Conseils du site Cadremploi. À ce titre, je rédige des articles afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves. J'informe également les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :