1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. Faire une pause pour être plus productif : 4 méthodes à tester

Faire une pause pour être plus productif : 4 méthodes à tester

faire-une-pause-pour-etre-plus-productif--4-methodes-a-tester

Elodie Buzaud

Faire des pauses aide à se (re)concentrer. C’est scientifiquement prouvé. Encore faut-il trouver le rythme qui vous convient… En voici 4 à tester.

1. Le 52/17

Vous alternez 52 minutes de travail avec 17 minutes de pause. C’est ce que font les salariés les plus efficaces, d’après l’entreprise lettone Draugiem Group. Elle s’en est rendu compte grâce au logiciel qu’elle commercialise, Desk Time, qui enregistre l’activité des salariés sur leur ordinateur. Pourquoi ça marche ? Parce que travailler avec un but à court terme booste les performances.

2. La méthode Pomodoro

La méthode Pomodoro se divise en 5 étapes. Vous commencez par choisir une tâche à effectuer. Puis vous réglez un minuteur (réel ou virtuel) sur 25 minutes. Vous travaillez jusqu’à ce qu’il sonne. Ensuite prenez une pause de 5 minutes… et vous recommencez. Toutes les 4 sessions, autorisez-vous une pause plus longue, de 15 à 20 minutes. Francesco Cirillo qui a créé cette technique à la fin des années 1980, et dont le nom fait référence à son propre minuteur en forme de tomate (pomodoro en italien), considère qu’elle favorise l’agilité de l’esprit en l’obligeant à alterner souvent. À la fois entre travail et repos et entre plusieurs tâches différentes.  

3. Les sessions de 90 minutes

Vous travaillez pendant 90 minutes, puis, faites une pause de 20 minutes. D’après le chercheur Anders Ericsson les violonistes, athlètes, acteurs et joueurs d’échecs travaillant en sessions de 90 minutes maximum améliorent leurs performances. Si cette méthode maximise la productivité, d’après les chercheurs William Dement et Nathan Kleitman, c’est parce qu’elle s’appuie sur le rythme corporel, qui suit des cycles de 90 minutes (en sommeil et éveillé).

4. Deux pauses de 15 minutes par jour

Vous vous accordez deux pauses par jour, en dehors du déjeuner. L’une le matin, l’autre, l’après-midi. Promenez-vous, étirez-vous, écoutez de la musique, allez prendre l’air avec un collègue, trouvez n’importe quelle activité, mais quittez votre ordinateur ! Comme le rappellent les études qui vantent les avantages de la pause régulière, nous avons une capacité de concentration limitée. Peu importe notre implication dans le travail, notre cerveau fatigue ! Faire une courte pause permet de se rappeler de l’objectif poursuivi et remotive à travailler.

Les outils pour mesurer votre productivité

Ça y est ? Vous avez testé l’un ou l’autre de ces rythmes de travail et vous voulez comparer votre productivité ? Ces outils sont faits pour vous :

Rescue Time : il traque le temps que vous passez sur Internet et applications web. Il vous permet de fixer des objectifs et vous envoie un rapport hebdomadaire de votre activité.

Focus Booster : c’est un minuteur qui vous offre aussi la possibilité de visualiser votre activité.

Desk Time : enregistre votre activité sur ordinateur et vous envoie un rapport. À la base, il est surtout destiné aux employeurs curieux de savoir ce que font leurs employés de leur journée.


Elodie Buzaud © Cadremploi.fr

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+