1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. J'ose pas demander mais... c'est quoi Slack ?

J'ose pas demander mais... c'est quoi Slack ?

jose-pas-demander-mais-cest-quoi-slack-

Séverine Dégallaix

Slack est l’un de ces outils qui vous permettent de mieux collaborer avec votre équipe en améliorant votre communication. Comment ? Grâce notamment à l’envoi de messages instantanés, à la possibilité de créer des groupes privés et au partage de documents entre utilisateurs. Avec notre article, Slack n’aura plus de secrets pour vous.

Slack : comment ça marche ?

Slack, signifie Searchable Log of All Conversation and Knowledge, autrement dit un registre dans lequel on peut rechercher toutes les conversations et connaissances. Le concept : vous vous inscrivez, vous créez un groupe de travail, et vous y invitez toutes les personnes de l’entreprise qui y participeront. Vous pouvez ensuite échanger avec elles des messages en direct et partager des contenus (images, vidéos, fichiers audio, documents, etc.). En tant qu’administrateur, vous contrôlez les droits des utilisateurs, par exemple qui peut supprimer des messages ou créer des groupes.

Vous vous demandez pourquoi vous avez besoin d’une énième plateforme de communication collaborative ? Celle-ci permet de désengorger votre boîte mail, présente l’avantage de l’immédiateté, et intègre des outils tels que Google Drive, Dropbox, Skype, Hangouts, JIRA… Elle est aussi disponible sur le web, en version desktop ou sur mobile.

Par ailleurs, l’un des grands atouts de l’outil se retrouve dans son nom : Searchable. Le moteur de recherche intégré vous permet de retrouver, à partir de divers critères (date ou expéditeur notamment), des messages ou fichiers spécifiques.

À lire aussi >> Efficacité professionnelle : ils gagnent du temps en traitant leurs emails à heure fixe

Slack : un outil qui facilite les échanges entre collaborateurs d’une même entreprise

Slack s’inspire de Twitter pour certains aspects pratiques. Ainsi, tout le monde peut créer des channels, ou chaîne, pour diffuser du contenu grâce à des tags. Il suffit de s’abonner à un tag pour le suivre. Cela permet de gagner du temps en étant exclu des projets qui ne vous concernent pas et en ne ratant aucun message en rapport avec ceux dans lesquels vous êtes impliqué. Par exemple, vous pouvez créer ou suivre le #DossierUntel et être toujours à jour sur son évolution.

L’autre fonctionnalité originale est la possibilité de créer des bots auxquels vous confiez des tâches. Ils peuvent ainsi surveiller l’activité des channels, publier des messages, réagir aux actions des membres… Le tout afin de fluidifier les échanges.

À lire aussi >> 10 outils incontournables pour booster son efficacité au travail

Slack : combien ça coûte ?

Slack ne coûte rien… Jusqu’à un certain point. La solution propose sa version gratuite aux petites équipes qui veulent l’essayer pendant une période illimitée, avec un maximum de 10 intégrations personnalisées ou tierces, seuls les 10 000 derniers messages accessibles, l’impossibilité d’organiser des conférences téléphoniques à plus de deux personnes, et un stockage de 5 Go par personne.

Pour plus de fonctionnalités et moins de limites, il faut passer à la version Standard, à 8 dollars par mois et par utilisateur actif en choisissant une facturation mensuelle, ou à la version Plus, à 15 dollars.

À lire aussi >> La roadmap produit… qu’est-ce que c’est ?

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte