6 conseils pour que votre demande de changement de poste en interne aboutisse

Publié le 09 juillet 2020 Mathilde Hardy

Vous êtes en pleine quête de sens dans votre travail ? Parfois, inutile d’aller chercher bien loin pour trouver l’emploi de ses rêves. Et oui, une belle opportunité peut se présenter à vous… au sein même de votre entreprise ! Que vous soyez opérationnel dès maintenant, ou que vous ayez besoin d’une formation supplémentaire, l’objectif est de montrer à votre employeur que le poste visé est dans vos cordes. Nous vous proposons 6 conseils pour que votre demande de changement de poste en interne aboutisse à coup sûr.
6 conseils pour que votre demande de changement de poste en interne aboutisse

Être attentif au marché caché de l’emploi dans l’entreprise

Dans les entreprises, il y a un marché caché de l'emploi. Le meilleur moyen d'être informé des postes à pourvoir reste le réseau interne. Pour étendre le vôtre, parlez de vous, de vos envies et réalisations à vos collègues immédiats, aux ressources humaines lors de l’entretien professionnel, mais aussi aux gens que vous ne croisez qu'en réunion. Quant à ceux que vous ne connaissez que de nom, n'hésitez pas à les mettre en copie de mail. Le jour J, votre nom leur dira alors quelque chose.

Notre conseil : ne cachez pas votre souhait de changement de poste en interne à vos supérieurs hiérarchiques. Profitez de l'entretien annuel d'évaluation pour en parler. Leur cacher serait une erreur de stratégie, car le moment venu, ils pourraient bloquer votre départ.

Votre demande de changement de poste en interne doit être justifiée par de bonnes raisons

Pour avoir une chance d’aboutir, votre demande de changement de poste en interne ne doit pas totalement sortir du chapeau. Concrètement, il ne s’agit pas de vous lever un matin et de demander à votre manager s’il est possible que vous récupériez le poste de l’un de vos collaborateurs.

Votre demande doit s’insérer dans un projet professionnel. Soit très clairement affiché lors de vos différents entretiens annuels, soit co-construit avec votre manager au fil du temps. Pour vous aider dans ce travail, nous vous conseillons de vous poser la question suivante : pourquoi changer de poste en interne ?

Les bonnes raisons qui justifient un changement de poste en interne

La volonté de changer de poste en interne peut être motivée par différentes raisons. Par exemple, une appétence particulière pour le secteur visé, une envie d'un meilleur équilibre vie privée -vie pro, un emploi plus en phase avec ses valeurs, une envie de reconversion professionnelle. Pour vous aider dans cette démarche, nous vous conseillons de peser le pour et le contre d’une mobilité interne.

  • Listez d'un côté les avantages et de l'autre, les inconvénients de votre travail actuel.
  • Interrogez-vous sur ce que vous êtes réellement prêt à lâcher. Par exemple, vous êtes actuellement un expert reconnu dans votre métier, êtes-vous prêt à perdre cette reconnaissance et à nouveau être considéré comme un débutant ?
  • Que recouvre exactement le job visé ? Concrètement, quels en sont les enjeux, les contraintes, le quotidien.

Les mauvaises raisons qui justifient un changement de poste en interne

À l’inverse, d’autres raisons doivent être tues, si vous souhaitez aller au bout de votre projet. Par exemple, on ne dit pas à son employeur que la demande de changement de poste en interne est justifiée parce qu’on n’apprécie pas ses collègues, parce qu’on en a simplement marre et qu’on est prêt à accepter n’importe quoi pour bouger.

Définir un vrai projet professionnel

L’erreur serait de marcher par « coup ». Pour être crédible auprès de votre employeur, votre demande de changement de poste en interne doit s’inscrire dans un projet professionnel plus global. Vous ne devez pas donner le sentiment de marcher à l’aveuglette. Mais bien que vous avez réfléchi à tout ça. Vous pouvez présenter une projection dans les 3 ou 4 années à venir, et par exemple exposer votre souhait de devenir manager ou expert dans un domaine. L’important, plus que les orientations que vous souhaitez prendre, c’est la cohérence d’ensemble de votre projet professionnel.

Identifier ses compétences actuelles et attendues sur le nouveau poste en interne

Vous lorgnez sur un autre poste au sein même de votre entreprise ? Sachez que deux options s’offrent à vous. La première, la plus facile pour que votre demande de changement de poste aboutisse, lorsque vous possédez déjà toutes les compétences attendues. La seconde, la plus ardue, lorsque vous n’êtes pas le candidat idéal.

Pour savoir dans quelle catégorie vous trouvez-vous, nous vous conseillons de réaliser un travail d’identification :

  • De vos compétences actuelles.
  • Des compétences attendues sur le poste en interne visé.

Ceci afin de jauger l'écart entre ce que vous savez et ce que vous devrez maîtriser en terme de savoir, de savoir-faire et de savoir être. Cet écart vous fait-il peur ou pas ? Essayer d'estimer combien de temps, il vous faudra pour acquérir ses compétences.

Pour vous donner toutes les chances d’obtenir le poste en interne demandé, anticipez vos lacunes. Et surtout, proposez des solutions. Vous pouvez par exemple mettre en avant des démarches de formation, grâce à votre CPF. Vous pouvez aussi solliciter une formation en interne. Vous pouvez encore faire un parallèle avec votre vie personnelle : vous entraînez tous les week-ends une équipe de football dans votre ville, vous avez donc acquis des compétences en management.  

Préparer votre entretien de changement de poste en interne

Ce n’est pas parce que vous êtes déjà dans l’entreprise et que vous avez fait vos preuves sur votre emploi que votre demande de changement de poste est acquise. Vous allez devoir justifier la mobilité en elle-même mais aussi démontrer que vous avez toutes les compétences techniques requises (ou en voie de les obtenir).

Vous avez quand même un atout de votre côté, vos soft skills sont connues de votre employeur. Il est déjà en mesure de juger si vos savoir-être sont compatibles avec le poste à pourvoir.

Nous vous conseillons de rédiger un CV (veillez à le mettre à jour depuis votre arrivée dans l’entreprise) et une lettre de motivation pour un changement de poste en interne. Vous devez aussi être capable de vous présenter en 3 minutes, puis de motiver à l’oral votre demande de changement de poste en interne. Votre interlocuteur appréciera ainsi la cohérence de votre discours et de votre projet.

Changement de poste en interne et augmentation

Vous avez le feu vert de votre employeur pour changer de poste en interne. L’euphorie de la nouvelle passée, vous vous interrogez sur l’opportunité de demander au passage une augmentation. La réponse dépend de votre efficacité immédiate ou non, mais pas que.

Vous êtes immédiatement opérationnel

Vous changez de poste en interne et vous êtes immédiatement opérationnel ? Vous pouvez demander une augmentation de salaire hors entretien annuel à votre employeur. Mais certains aspects du nouvel emploi vous permettront d’asseoir votre demande. Notamment :

  • S’il existe un écart substantiel entre les deux grilles de salaire.
  • Si vous prenez davantage de responsabilités.
  • Si votre changement de poste implique une mobilité géographique.

Vous n’êtes pas immédiatement opérationnel

À première vue, il paraît difficile de réclamer une augmentation à l’occasion d’un changement de poste si vous n’êtes pas immédiatement opérationnel. Même si vous connaissez l’entreprise, votre employeur risque de dépenser du temps et de l’argent pour vous former. Vous pouvez tenter l’augmentation, mais ne la prenez pas pour acquise.

La situation est en revanche différente si c’est l’employeur qui vous propose le changement de poste en interne. Vous êtes, dans cette hypothèse, en position de force pour négocier une augmentation.

Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Diplômée avocat, Mathilde Hardy est ensuite formée à l’édition et à la production de contenus print et web pour différents Médias. Elle rédige des articles pour Cadremploi afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves, mais informe aussi les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :