Comment faire un bilan de compétences ?

Mathilde Palfroy

Vous avez envie de réaliser un bilan de vos compétences ? Cette démarche ne peut qu’être bénéfique pour vous aider à y voir plus clair. Vous avez tout à gagner à prendre en main votre carrière et votre avenir professionnel. Le bilan de compétences est ouvert à toutes les personnes en activité, que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi, mais vous devez trouver une prise en charge et un organisme adaptés à votre situation et à votre projet. Comment faire un bilan de compétences ? On vous explique comment procéder dans notre article.
Comment faire un bilan de compétences ?

Qui contacter pour faire un bilan de compétences ?

Pôle emploi, l’Apec, un organisme spécialisé… Si vous êtes un peu perdu concernant la personne à contacter pour faire un bilan de compétences, nous faisons le point pour vous ci-dessous.

Peut-on faire un bilan de compétences avec Pôle emploi ?

Pôle emploi ne propose plus aux demandeurs d’emploi, indemnisé ou non, de faire un bilan de compétences. En contrepartie, Pôle emploi suggère une évaluation des compétences et des capacités professionnelles (ECCP), réalisée dans le cadre du Conseil en évolution professionnelle (CEP).

Peut-on faire un bilan de compétences avec le CPF ?

Le CPF permet de financer un bilan de compétences. Vous pouvez donc faire un bilan de compétences, et le payer grâce aux sommes accumulées sur votre Compte personnel de formation. Mais ce n’est pas directement avec un conseiller CPF que vous le réaliserez. Il vous faut trouver un organisme spécialisé.

Peut-on faire un bilan de compétences avec l'Apec ?

L’Apec ne propose pas à proprement parler de bilan de compétences. Mais elle propose des accompagnements personnalisés et gratuits pour les cadres. Par exemple, des entretiens avec un consultant Apec pour préparer une reconversion professionnelle, évoluer à mi-carrière ou encore être accompagné dans un projet entrepreneuriale.

L’Apec propose également de travailler gratuitement sur votre situation professionnelle afin d’identifier des pistes d’évolution possible sur le marché de l’emploi des cadres. Ceci, dans le cadre du CEP. 

Quel organisme choisir pour faire un bilan de compétences ?

Il existe plusieurs types de structures qui proposent de réaliser un bilan de compétences (privées, publiques, associatives). C’est à vous que revient le choix de l’organisme auquel confier la réalisation de votre bilan de compétences.

Bon à savoir : vous pouvez vous diriger vers un organisme spécialisé dans votre secteur d’activités, dédié à un public particulier, ou vers un organisme général.

Sélectionnez quelques organismes habilités situés dans votre région et prenez contact avec eux pour une première rencontre.

Le choix d’un centre situé près de chez vous ou de votre entreprise peut s’avérer pratique, mais ne limitez pas vos recherches à un périmètre trop restreint. Voici quelques aspects à considérer pour bien faire votre choix :

  • Vérifiez que votre conseiller vous convient, que vous vous entendez avec lui et que son profil (psychologue, consultant) correspond à vos besoins.
  • Posez des questions concernant le déroulement de votre bilan : comment cela va-t-il se passer ? Quelle est l’approche envisagée ? Serez-vous en relation avec d’autres personnes, ou seulement avec votre conseiller ?
  • Pensez aux aspects pratiques : demandez quand pourrait commencer votre bilan, pour quelle durée ? Vérifiez que le planning vous convient (jours et heures durant lesquels vous pouvez être reçu).
  • Renseignez-vous aussi au sujet de la synthèse qui vous sera remise, comment sera-t-elle présentée ? Serez-vous aidé ou conseillé pour mettre en œuvre votre projet ?

Optez pour l’organisme qui propose le bilan le plus adapté à votre profil, à vos besoins, ou pour le conseiller avec lequel vous vous sentez le mieux.

Notre conseil Cadremploi : essayez de discuter avec d’autres personnes ayant réalisé un bilan de compétences pour recueillir leurs expériences et les éventuels conseils qu’elles pourraient vous donner, y compris concernant le choix de l’organisme. 

Quelles sont les étapes et la durée d'un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences a lieu en dehors de l’entreprise. Il dure 24 heures au maximum. Vous rencontrez votre conseiller pour des entretiens de 2 à 3 heures, une à deux fois par semaine.

La réalisation du bilan comporte trois étapes.

La phase préalable

La phase préalable correspond généralement au premier entretien mais elle peut nécessiter une séance supplémentaire. Elle consiste à analyser vos besoins et à définir dans quelle mesure le bilan peut y répondre. C’est aussi le moment où le conseiller vous explique plus précisément comment vont s’organiser les différentes séances. 

Cette étape est cruciale afin de bien cadrer le bilan de compétences et de fixer ses objectifs.

La phase d’investigation

Cette phase comprend la grande majorité des séances. Vous devrez lister vos compétences et vos aptitudes, et répondre à d’éventuelles sollicitations de votre conseiller qui pourra intervenir dans vos recherches pour vous guider ou vous faire réfléchir. 

L’investigation vous permet d’évoluer vos connaissances, vos savoir-faire mais aussi de soft skills, que votre conseiller va confronter à votre motivation et à vos possibilités d’évolution professionnelle.

La phase de conclusion

La conclusion, à l’issue du bilan, doit amener à concrétiser ou à mieux adapter votre projet à votre profil et vos possibilités professionnelles.

Un document de synthèse personnel vous est remis lors de la dernière séance, pour vous détailler les résultats de la phase d’investigation et préciser éventuellement les pistes et les démarches à mettre en œuvre au service de votre projet.

Bon à savoir : faire un bilan de compétences peut prendre un peu de temps. Pour savoir si le moment est venu de vous lancer, et plus généralement quand faire un bilan de compétences durant votre carrière, notre article répondra à toutes vos questions. 

Comment financer un bilan de compétences ?

Vous ne souhaitez pas financer vous-même votre bilan de compétences. Sachez qu’il existe des possibilités pour faire un bilan de compétences gratuitement. Plusieurs solutions existent pour prendre en charge ce coût.

Faire financer un bilan de compétences par son employeur

Avec l’accord de votre employeur, adressez-lui une lettre de demande de bilan de compétences, ou si celui-ci vous le propose, vous pouvez bénéficier d’un bilan de compétences dans le cadre d’un plan développement des compétences de l’entreprise.

Cette solution est la plus simple et la plus facile à mettre en œuvre pour un salarié, car c’est alors l’employeur qui réalise les démarches nécessaires à son financement.

Le bilan de compétences intégré au plan de formation de l’entreprise est effectué par le salarié durant ses horaires de travail, sans modification de sa rémunération.

Bon à savoir : votre employeur peut aussi vous proposer un bilan de compétences dans les mêmes conditions si vous êtes en situation de reclassement, au moment du début de votre congé de reclassement.

Utiliser son CPF pour financer un bilan de compétences

Si vous ne pouvez pas bénéficier d’un plan de développement des compétences avec votre entreprise, ou si vous êtes en recherche d’emploi ou en congé sabbatique, vous pouvez obtenir un financement pour réaliser un bilan de compétences au titre de votre CPF.

Vérifiez d’abord que vous avez acquis des droits suffisants pour financer votre bilan de compétences et effectuez votre demande directement en ligne sur le site moncompteformation.gouv.fr.

Vous n’avez aucune obligation d’avertir votre employeur, mais vous pouvez lui demander son autorisation pour effectuer votre bilan durant vos heures de travail (autorisation d’absence pour formation).

Si vous avez des questions, besoin d’un accompagnement ou de renseignements, vous pouvez vous adresser au service des ressources humaines de votre entreprise ou à votre conseil en évolution professionnelle.

Bon à savoir : si vous êtes demandeur d’emploi, Pôle emploi peut prendre en charge tout ou partie de votre bilan de compétences sans que vous n’ayez besoin de mobiliser votre CPF. Renseignez-vous. 

Peut-on faire un bilan de compétences durant un arrêt maladie ?

Oui, pendant un arrêt de travail, un salarié peut faire un bilan de compétences, avec l'accord écrit de son médecin. Et, plus largement, il peut être autorisé à se former.

Le salarié doit ensuite faire parvenir cette autorisation à sa Caisse d’assurance maladie, par LRAR, pour l’informer.

Cette dernière est en charge de prévenir l’employeur.

Bon à savoir : pendant la durée du bilan de compétences, concomitamment à l’arrêt maladie, le salarié continue de percevoir les IJ de la Sécurité sociale (indemnités journalières).

Mathilde Palfroy
Mathilde Palfroy

Éditrice et rédactrice juridique, Mathilde Palfroy s’intéresse à tous les sujets pratiques du quotidien. Elle rédige pour Cadremploi des articles sur des thématiques liées à l’emploi et à la carrière. En plus de ses collaborations avec différents éditeurs spécialisés, elle assure également le suivi d’ouvrages de littérature générale aux éditions de la Rémanence dont elle est la fondatrice.

Vous aimerez aussi :