1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. Product owner vs product manager

Product owner vs product manager

product-owner-vs-product-manager

Séverine Degallaix

Product owner (PO) et product manager (PM) sont deux métiers avec le vent en poupe mais ils restent encore trop souvent méconnus du grand public. Sont-ils complémentaires ? L’un se situe-t-il hiérarchiquement en-dessous de l’autre ? Product owner versus product manager, Cadremploi vous éclaire sur le sujet.

Product owner et product manager : deux visions différentes du produit

Si les anglicismes sont devenus la norme en milieu professionnel, ils n’aident pas toujours à s’y retrouver dans les dénominations de métiers, surtout lorsque ceux-ci semblent de prime abord assez proches. Coach agile, Judicaël Paquet reconnaît qu’ils se confondent parfois mais propose une première différence notable : « La vision du product owner (PO) est micro, là où celle du product manager (PM) est macro. Je m’explique : le PO travaille sur la fonctionnalité du produit, en contact direct avec les équipes techniques et développeurs, là où le PM va avoir un rôle d’ensemble plus stratégique. » Autrement dit, l’horizon du premier est plus bas que celui du second. L’un est myope, l’autre hypermétrope.

PO vs PM : utilisation de la méthode agile pour le premier

 « L’essence même du métier de PO est de travailler en méthode Agile, précise Céline Malospirito, product owner à la SNCF. Au quotidien, j’applique le schéma d’organisation Scrum Framework pour assurer le suivi des tâches en phase de développement, échangeant avec les développeurs et la partie IT. » Un travail opérationnel de suivi de la conception et du développement du produit. Le PM, lui, n’est pas attaché à la mise en application de la méthode agile, comme l’explique Benoît Guyot, product manager pour Be Sport : « J’ai un rôle assez large de chef de produit, assez équivalent au chef de chantier dans le BTP. J’accompagne un produit de sa conception jusqu’à sa mise sur le marché en partant du besoin utilisateur. C’est plus un travail de coordinateur. »

Pas de lien hiérarchique entre le product owner et le product manager

« PM et PO sont complémentaires et ne sont pas hiérarchiquement placés l’un au-dessus de l’autre », prévient Céline Malospirito. Une affirmation confirmée par Judicaël Paquet : « On croit souvent que le PM est la manager du PO de par sa vision stratégique plus large mais c’est faux. Il n’existe aucune notion managériale entre les deux fonctions qui sont amenées à travailler ensemble pour couvrir l’intégralité de la réalisation du produit : l’un sur l’opérationnel, l’autre sur les enjeux stratégiques tels que les veilles concurrentielles et technologiques. » La confusion résidant parfois dans le fait que certaines petites structures ont des PO qui occupent également un rôle de PM.

À lire aussi >> Top 10 postes les plus demandés en 2018

Les PM, des PO avec expérience

Comment accède-t-on à ces deux métiers ? Les formations spécifiques sont rares et beaucoup, à l’instar de Céline Malospirito, sortent d’une école d’ingénieur, complétée par une formation spécifique Agile. « Sans nécessité de savoir coder, il faut néanmoins de solides compétences en IT pour accéder au poste de PO », ajoute-t-elle. Quant au métier de PM, « il s’acquiert le plus souvent dans le panel de PO avec quelques années d’expérience ». Ce qui n’est pas non plus systématique, comme le montre l’exemple de Benoît Guyot, devenu PM après « des études d’économétrie et de management complétées par un doctorat en gestion ».

À lire aussi >> Apprendre à coder sans être informaticien : ces cadres l’ont fait

PO vs PM : des qualités et compétences sensiblement différentes

« Un bon PM doit avoir une vision d’ensemble de l’écosystème d’un produit et des connaissances des fonctions de chacun au sein d’une entreprise : marketing, communication, l’aspect commercial… C’est un métier de dialogue, de coordination et de polyvalence », énumère Benoît Guyot. S’agissant du métier de PO, Céline Malospirito pointe « des qualités de souplesse et d’adaptation, un sens de l’écoute, d’empathie et un bon esprit de synthèse ».

Plus de besoins en product owner qu'en product manager

« Les besoins en PO sont plus importants car ils sont plus nombreux, explique Judicaël Paquet. Les PM ne sont généralement présents que dans des grandes structures ou certaines start-ups. Mais globalement, ce sont des métiers d’avenir qui gagnent à être connus et qui peuvent correspondre à des reconversions pour des chefs de projet IT ou MOA. » Du côté des salaires, un PO junior peut viser 35 à 40k€ annuels, plus du double en senior. Le salaire médian observé pour un PM est de 62 k€.

>> Découvrez toutes nos offres de product owner sur notre site cadremploi.fr

>> Découvrez toutes nos offres de product manager sur notre site cadremploi.fr

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte