1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. Que sont les hard skills, soft skills et mad skills ?

Que sont les hard skills, soft skills et mad skills ?

que-sont-les-hard-skills-soft-skills-et-mad-skills--

Fleur Chrétien

Hard skills, soft skills… et maintenant mad skills : les termes pour désigner les compétences en vogue chez les recruteurs se multiplient, et vous vous y perdez un peu. J'ose pas demander mais… que sont les hard skills, soft skills et mad skills ? : Cadremploi décrypte pour vous ces nouveaux concepts qui valorisent la complémentarité des compétences techniques, de l’intelligence relationnelle et de la singularité de chaque candidat.

Que sont les hard skills ?

Vous entendez parler de hard skills - ou compétences dures - et ne savez pas à quoi cela correspond ? Il s’agit tout simplement des compétences techniques requises pour un poste, qui s’apprennent à l’école, s’acquièrent en formation ou au fur et à mesure des différentes expériences professionnelles. Facilement identifiables et mesurables, les hard skills étaient jusqu’à peu les principales compétences évaluées par les recruteurs en entretien d’embauche. Et celles les plus valorisées sur le CV.

Les entreprises en quête de soft skills

Maîtriser son métier sur le bout des doigts, c’est bien. Mais c’est encore mieux si l’on parvient à travailler en équipe, à s’adapter à son environnement de travail, à communiquer correctement avec ses collègues ou à manager ses équipes. En somme à faire preuve d’un savoir-être permettant de bien s’intégrer dans l’entreprise et de favoriser l’évolution collective.

Plus difficilement mesurables, les soft skills intègrent le caractère, le comportement en collectivité, la flexibilité, l’esprit critique d’une personne. Elles reposent sur l’intelligence relationnelle et émotionnelle. Récemment valorisées, ces nouvelles formes d’intelligence disposent aujourd’hui de leur propre indicateur de mesure : le quotient émotionnel (QE), qui devient complémentaire au quotient intellectuel (QI) pour évaluer la pertinence d’un candidat sur un poste.

Notre conseil Cadremploi : faites figurer vos soft skills sur votre CV.

Mad skills : quand la singularité fait la différence

Depuis peu, les recruteurs complètent leur analyse des candidats à la lumière des mad skills. Les « compétences folles », aussi désignées comme les « compétences loisirs », sont les aptitudes que l’on peut déduire de la pratique d’un sport ou d’un hobby, et pouvant avoir une forte valeur ajoutée dans le cadre du travail.

D’une candidate fan de lutte gréco-romaine, un recruteur pourra déduire un tempérament de fonceuse, avec un goût certain pour l’adversité.

Vous passez tous vos week-ends à observer la baignade des flamants rose ? Votre patience, votre calme et votre attention sont probablement des atouts pour des activités d’une grande précision, ou pour le management d’une équipe d’hypersensibles.

Alors n’hésitez pas à mettre en avant vos mad skills sur votre CV : elles pourraient vraiment peser dans la balance si le recruteur hésite entre vous et un autre candidat aux compétences techniques équivalentes.

Vous l’aurez compris : aujourd’hui, c’est la combinaison des hard, soft et mad skills qui permet aux recruteurs d’évaluer une personne. Pour obtenir un emploi, apprenez à valoriser ces 3 types de compétences : la première rassurera, la seconde prouvera votre capacité à vous intégrer, et la troisième indiquera à l’entreprise que vous êtes capable l’emmener au-delà des sentiers battus.

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+