Rebondir après un échec professionnel

Publié le 27 janvier 2020 Fleur Chrétien

Ne pas avoir le poste tant attendu, ne pas atteindre les objectifs fixés par la direction, commettre des erreurs qui font échouer un projet, ne pas réussir à manager son équipe : tous ces échecs sont courants dans une vie professionnelle. Pour autant, ils ne sont pas irrémédiables. Tout l’enjeu est donc de savoir rebondir après un échec professionnel. Comment y parvenir ? Cadremploi vous livre ci-dessous quelques pistes de réflexion.
Rebondir après un échec professionnel

Constater et accepter pour rebondir après un échec professionnel

Mauvais timing, erreur de jugement, décisions hâtives : plusieurs facteurs étaient combinés pour vous aider à planter magistralement le projet commercial de l’année. Votre fierté et votre réputation en ont pris un coup ? À la cantine, vous sentez les regards s’apitoyer sur votre passage ?

Aussi désagréable soit-elle, sachez que la situation va évoluer. Et que vous pouvez être acteur de cette évolution si vous adoptez la bonne posture.

La première étape consiste à accepter : oui, le projet est un échec. Oui, vous avez votre part de responsabilité. Oui, il va falloir changer de cap pour rattraper la situation. Et non, vous n’allez pas forcément être mis au placard.

Votre capacité de résilience sera d’ailleurs un véritable atout pour rebondir. Elle permet de se remettre en question, de changer de regard. Elle nécessite de prendre du recul et d’adopter une posture d’humilité. Oubliez donc votre amour-propre. Et répétez-vous en boucle la phrase de Lao Tseu : « L’échec est le fondement de la réussite ».

Dites-vous aussi que certaines entreprises - les plus innovantes - valorisent l’échec comme une expérience indispensable pour atteindre la réussite. Et vous serez probablement beaucoup plus serein pour assumer la situation.

Quel travail faire sur soi pour rebondir après un échec professionnel ?

Vous connaissez la méthodologie agile appliquée dans les start-up ? Selon le principe du « Try&Test », l’idée est de concevoir, réaliser, analyser et réajuster en permanence pour être dans une démarche d’amélioration continue.

Si vous appliquez cette méthode à votre cas personnel, vous constaterez que la réalisation - d’un projet par exemple - n’a pas été un franc succès. Élargissez votre vision et considérez le processus dans sa globalité pour que l’échec ne soit pas une finalité. Ainsi, vous vous installez dans une dynamique d’apprentissage, d’évolution et de progression.

Cette perspective permet également de conserver confiance en soi, estime et motivation malgré l’échec professionnel ; soit des éléments psychologiques indispensables pour rebondir.

Parfois même, votre capacité à assumer vos faiblesses et à trouver des solutions deviendra une source d’inspiration pour les personnes de votre équipe, au point de renforcer votre leadership.

Quelles actions mettre en œuvre pour rebondir après un échec professionnel ?

>> Analysez la situation pour sortir de l’impasse

Selon vous, quels facteurs ont entraîné la situation d’échec ? Qu’auriez-vous pu faire différemment ? Sur quels éléments aviez-vous la main ? Quels étaient les facteurs exogènes pour lesquels vous ne disposiez pas de levier d’action ?

Certes, vous ne pourrez pas changer le passé. Par contre, vous restez acteur de votre avenir. Analyser et comprendre vos erreurs, c’est le meilleur moyen pour que vous ne les reproduisiez pas. Soyez-en conscient et mettez tout en œuvre pour tirer parti de l’expérience que vous venez de vivre.

>> Soyez force de proposition pour transformer l’échec

Votre projet n’a pas abouti comme vous le pensiez, mais peut-être vous a-t-il procuré d’autres enseignements ? Ne pourrait-il pas servir à d’autres départements de l’entreprise ? N’est-il pas possible de lui donner une nouvelle orientation ?

En changeant de perspective, vous découvrirez certainement des exploitations que vous n’aviez pas envisagées. Et qui font que cet échec professionnel n’en sera finalement pas un.

>> Acceptez d’être accompagné et/ou formé

Peut-être n’auriez-vous pas commis certaines erreurs si vous aviez été conseillé, guidé ou challengé ? Votre échec est peut-être le signe que vous avez besoin d’être aidé. Fonctionner en binôme, avoir un coach sur certains aspects de votre travail ou suivre une formation pour combler vos lacunes - qu’elles soient techniques, managériales ou organisationnelles - sont des pistes à étudier quand on souhaite rebondir après un échec professionnel.

Fleur Chrétien
Fleur Chrétien

Formée au journalisme et à l’édition, Fleur commence sa carrière chez Hachette Livre au département jeunesse. Après Bécassine et Franklin, elle s’immerge dans l’univers du luxe en agence de communication. Très vite, le digital devient incontournable. Petites agences et jolis clients - Harry Winston, Benjamin de Rothschild, l’Atelier BNP Paribas, Yann Arthus-Bertrand - permettent d’alterner réflexions stratégiques et création de contenu innovant. En 2010, Fleur fait le choix de l’indépendance. Elle se concentre alors sur son cœur de métier : donner du sens par le contenu. Cadremploi figure parmi ses heureuses collaborations.

Vous aimerez aussi :