1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils carrière >
  4. Votre carte de vœux, vite faite bien faite !

Votre carte de vœux, vite faite bien faite !

votre-carte-de-voeux-vite-faite-bien-faite-

Sylvie Laidet

Selon un tout récent sondage de TNS Sofres, près d'un français sur quatre devrait cette année adresser ses vœux par email ou via les réseaux sociaux. Et vous ? Voici nos conseils de pros pour choisir la carte idéale en fonction de vos contacts professionnels.

Des vœux, pour qui ?

Pour vos collègues (éloignés physiquement), vos clients, vos fournisseurs mais aussi toutes vos connaissances professionnelles... sauf vos concurrents, évidemment. « Si vous connaissez plusieurs personnes dans la même entreprise, adressez-leur vos vœux de manière personnalisée. Une e-carte au DRH, une autre à la responsable formation sans oublier les assistantes que vous avez régulièrement en ligne », conseille Alix de Saint-Denis, directrice chez CSP formation.

Des vœux, pour quoi ?

C'est simple, présenter ces vœux revient à adresser un message d'optimisme, de paix et de bienveillance à vos interlocuteurs. Comme il s'agit avant tout d'entretenir voire de resserrer les liens avec votre entourage professionnel, on ne parle ni business ni contrat futur. L'envoi de vœux doit être totalement désintéressé. « En fin de message, vous pouvez toujours ajouter « je serais heureux de vous croiser très prochainement », mais rien de plus. Si vous devez faire une proposition commerciale, mieux vaut vous fendre d'un second mail pour éviter le mélange des genres », insiste Jeanne Bordeau, fondatrice de l'Institut de la qualité de l'expression.

Une e-carte animée ?

Pourquoi pas, mais des garde-fous s'imposent. D'abord l'animation ne doit pas durer plus de une minute / une minute trente, sinon vous le lecteur risque fort de ne pas aller au bout du message. Attention aussi aux e-cartes trop lourdes à ouvrir. Et à celles qui s'avèrent un peu trop bruyantes. Ouvrir ce genre de cartes en open space pourrait mettre votre destinataire mal à l'aise. Sans compter que le 2 janvier, tout le monde risque de faire la même chose. Bonjour la cacophonie !

Humour, attention danger

« L'humour est à manier avec précaution car ce que vous trouvez drôle sera peut être mal perçu par votre interlocuteur, qui pourra y voir par exemple de l'ironie », avertit Alix de Saint-Denis. Et Jeanne Bordeau de surenchérir : « Si, comme moi, les gens conservent les cartes de vœux longtemps, il se peut que le trait d'humour tombe à plat à la relecture, 2 ou 3 ans après ».

Pour les intellos

Pourquoi ne pas envoyer une carte assortie d'une citation ? Cela fonctionnera si la phrase est en phase avec vos valeurs et celles de l'entreprise que vous représentez. Si votre employeur clame haut et fort des valeurs humanistes, un engagement sociétal ou autre, repérez une citation en lien avec ces thèmes. « L'idéal serait bien sûr d'envoyer une citation personnalisée à chaque interlocuteur mais c'est évidemment trop lourd à gérer. D'où l'intérêt d'assortir la carte d'un mail d'accompagnement personnalisé », souligne Jeanne Bordeaux.

 

Une carte en quelques clics

Le web fourmille de services gratuits en la matière. Voici une sélection de quelques liens qui vous permettront très certainement de trouver votre bonheur. Pour des vœux sobres, par exemple, rendez-vous sur le site de L'Internaute.com, de Joliecarte.com ou de Dromadaire. Cliquez les liens suivant si vous préférez faire un clin d'œil personnalisé à vos clients ; une attention green ; des vœux worldwide... Et si vous êtes en panne d'inspiration quant au contenu de votre message, sachez que ces mêmes sites web - voir sur Dromadaire et Lettres gratuites - proposent des textes de différentes inspirations.

 

Faire bref !

Quoi qu'il en soit, il s'agit de vous limitez à quelques mots, que vous choisissiez l'envoi depuis votre messagerie ou directement sur les sites spécialisés dans le e-cartes. Evidemment, il faut personnaliser son message, l'effet mailing risque d'être contre productif. « Des phrases du genre « que cette carte soit le témoin de notre relation, la trace de notre travail en commun » permettent de renforcer le lien avec le destinataire », conseille Alix de Saint-Denis. Souligner la récente entrée au CAC 40, les bons résultats de l'année réalisés par l'entreprise, l'obtention d'un prix... sont autant d'excellents moyens de capter l'attention. Le tout avec simplicité, en respectant une posture rituelle et formelle, emprunte de convivialité. « Optez pour des verbes généreux, comme apporter, offrir, souhaiter, donner, encourager, et des mots optimistes tels force, succès, prospérité, dynamisme, créativité, énergie... », suggère Jeanne Bordeau.

Frontière vie pro / vie perso

Et la santé, vous la souhaitez bonne ? Sur ce thème, les points de vue de nos deux expertes divergent. Pour Jeanne Bordeau, la santé relève de la sphère intime et n'a donc rien à faire dans une carte de vœux professionnelle. Alix de Saint-Denis est plus nuancée: « La frontière vie pro / vie personnelle est de plus en plus ténue. Etre en forme participe à l'énergie professionnelle et donc à la productivité. Donc oui, c'est un thème qui peut être abordé dans une carte de vœux professionnelle ». Tant qu'on n'en fait pas des tonnes, évidemment.

Sylvie Laidet © Cadremploi.fr

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

LESIEUR Fran

07/01/2012

à 09:35

Tous mes meilleurs Voeux pour la nouvelle année : du bonheur et de l'abondance pour tous !

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte