Impact du bien-être au travail sur la productivité et la performance des salariés

Mathilde Palfroy

Le bien-être de vos salariés compte pour vous ? Vous avez raison ! Une bonne qualité de vie au travail favorise l’investissement, la motivation, et permet de développer une ambiance agréable au bureau. Le bien-être professionnel rejaillit individuellement, pour chacun des salariés, mais aussi collectivement, au niveau du fonctionnement et des résultats de l’entreprise. Les salariés sont plus épanouis, plus efficaces, et l’entreprise gagne en compétitivité. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir l’impact du bien-être au travail sur la productivité et la performance des salariés.
Impact du bien-être au travail sur la productivité et la performance des salariés

Qu’est-ce que le bien-être au travail ?

On parle de bien-être au travail pour caractériser la bonne qualité de vie des salariés au sein de leur entreprise.

Le bien-être au travail est une notion large. On peut distinguer :

  • Le bien-être physique au travail, qui concerne le confort du salarié dans les locaux de l’entreprise et à son poste de travail (luminosité, tranquillité, optimisation des équipements, chauffage, etc.).
  • Le bien-être psychologique au travail, caractérisé par une ambiance de travail agréable (salarié en adéquation avec ses fonctions, bonne entente entre collègues, management bienveillant, valeurs d’entreprise positives, etc.)

Pourquoi le bien-être au travail est-il important ?

Un salarié qui se sent bien va naturellement s’investir davantage et fournir un travail de meilleure qualité.

Le bien-être au travail est important :

  • pour préserver la santé mentale et physique des salariés ;
  • pour renforcer la motivation des équipes et la compétitivité de l’entreprise. 

Le mal-être au travail n’est pas anodin et présente de nombreux risques pour le salarié comme pour l’entreprise : mauvais résultats, maladies, absentéisme, turn-over, etc.

Bon à savoir : la protection de la santé et de la sécurité mentale et physique des salariés est un devoir et une obligation de l’employeur.

Quel impact du bien-être au travail sur la productivité et la performance des salariés ?

Le bien-être au travail possède de nombreux impacts positifs sur la productivité et la performance des salariés, et renforce ainsi la compétitivité de l’entreprise.

Le bien-être au travail permet de lutter contre le risque de maladie professionnelle et d’absentéisme des salariés

Le bien-être des salariés minimise le risque d’absence pour maladie. Un salarié qui se sent bien a moins de chance de développer du stress ou de l’anxiété. Il est nécessaire de lutter contre le stress au travail des salariés, dont les effets et conséquences sont particulièrement néfastes sur les plans individuels et collectifs.

L’employeur doit aussi veiller à faire disposer ses salariés de bureaux agréables. Pour les salariés cadres par exemple, qui exercent l’essentiel de leurs fonctions derrière un ordinateur, l’utilisation de fauteuils et d’un équipement ergonomique est recommandée pour limiter les désagréments voire les dégâts de la posture assise prolongée.

Le bien-être au travail rend les salariés plus motivés et plus impliqués au travail

Un salarié qui arrive heureux et en forme le matin va travailler plus efficacement. Savoir que son travail est utile et reconnu par son équipe et/ou ses supérieurs est stimulant, tout comme la perspective de passer un bon moment entre collègues à midi et/ou en fin de journée une fois le travail accompli. Le bonheur au travail n’a que des conséquences positives.

Le bien-être des salariés les rend plus impliqués, mais aussi potentiellement plus créatifs. Durant les pauses, ou dans un moment de repos personnel, il n’est pas rare par exemple pour un salarié investi dans son activité professionnelle de réfléchir à la meilleure manière de solutionner un problème ou de songer à un nouveau projet pertinent…

De plus, les salariés intéressés par leur travail et motivés par les objectifs de leur entreprise ont naturellement tendance à œuvrer dans une bonne ambiance interne et à savoir collaborer. Un bon climat d’entreprise fédère les énergies et permet de gagner en productivité et d’améliorer les résultats.

Le bien-être au travail favorise le dialogue et la confiance réciproque

Le bien-être au travail favorise le dialogue, la bonne entente, et permet de mieux communiquer en entreprise. Les salariés qui peuvent échanger sereinement et qui entretiennent de bonnes relations avec leur manager se sentent plus en confiance. Ainsi, en cas de difficulté par exemple, ils seront plus enclins à faire remonter le problème, à en discuter, et à ne pas se laisser dépasser par une situation problématique.

Des supérieurs à l’écoute de leurs salariés et qui leur permettent de disposer d’un peu de souplesse et d’adaptation dans leur vie professionnelle, en respect des besoins de chacun, disposeront d’une équipe plus épanouie et plus soudée. Un salarié considéré et respecté par ses collègues et sa hiérarchie, qu’on laisse en confiance concilier vie professionnelle et personnelle avec quelques arrangements sur les horaires ou les modalités de travail, est par exemple plus facilement prêt, en cas de besoin, à donner un coup de main de dernière minute, à reprendre un travail « raté », ou à se charger d’un projet imprévu.

Le bien-être au travail favorise l’investissement professionnel à long terme des salariés et le recrutement de nouveaux talents

Le bien-être au travail permet de fidéliser ses salariés et d’éviter la fuite des talents hors de l’entreprise. Une bonne méthode pour s’entourer des meilleurs.

Un salarié efficace et performant, mais que son poste ne motive plus va certainement essayer de négocier de nouvelles fonctions ou d’obtenir une promotion plutôt que de privilégier la recherche d’un poste dans une autre entreprise.

Cet état d’esprit rejaillit sur l’image de marque de l’entreprise et peut l’aider à recruter des profils intéressants. Pour les jeunes, l’ambiance et le bien-être au travail sont devenus souvent plus importants que le salaire et les responsabilités.

Comment assurer le bien-être au travail ?

 Voici quelques pistes à réfléchir si vous souhaitez améliorer le bien-être au travail de vos salariés :

  • Réfléchissez à l’organisation de vos locaux : sont-ils lumineux ? Les salariés disposent-ils de bureaux confortables avec des fauteuils et du matériel de qualité ? Si l’entreprise est organisée en open-space, les salariés peuvent-ils avoir accès à des bureaux fermés lorsqu’ils ont besoin de calme ? Vos salles et équipements communs sont-ils adaptés et accueillants ?
  • Réfléchissez à la cohésion de vos salariés et à leur sentiment d’appartenance à l’entreprise : comment est organisé le management ? Le considérez-vous bienveillant ? Les salariés ont-ils un esprit d’équipe développé ? Exercent-ils des fonctions en adéquation avec leurs aspirations ? Leur laissez-vous une marge de manœuvre (horaires flexibles, télétravail) pour qu’ils puissent accorder au mieux leur vie personnelle et leur vie professionnelle ? Leur travail est-il reconnu ?

Bon à savoir : pour améliorer la qualité de vie de vos salariés, vous pouvez commencer par leur proposer de répondre à un questionnaire sur le bien-être au travail pour recueillir leur avis.

Mathilde Palfroy
Mathilde Palfroy

Éditrice et rédactrice juridique, Mathilde Palfroy s’intéresse à tous les sujets pratiques du quotidien. Elle rédige pour Cadremploi des articles sur des thématiques liées à l’emploi et à la carrière. En plus de ses collaborations avec différents éditeurs spécialisés, elle assure également le suivi d’ouvrages de littérature générale aux éditions de la Rémanence dont elle est la fondatrice.

Vous aimerez aussi :