Les nouveaux modes de travail après le confinement

Publié le 21 avril 2020 Mathilde Hardy

La vie professionnelle telle que nous la pratiquions avant le confinement et l’épidémie de Coronavirus, ne ressemblera pas à celle que nous allons bientôt connaître à partir du déconfinement progressif annoncé le 11 mai 2020. Une nouvelle règle à fait son entrée sur le devant de la scène : la distanciation sociale. Elle figure en tête des mesures barrières pour éviter la propagation trop rapide du Covid-19. En quoi consiste-t-elle ? C’est le fait de demeurer à au moins un mètre d’autrui, et d'éviter les rassemblements. Appliqué au monde du travail, des chamboulements sont à attendre, que l’on soit manager ou non. Lesquels ? Quels vont être les nouveaux modes de travail après le confinement ? Cadremploi vous accompagne.
Les nouveaux modes de travail après le confinement

Le télétravail, nouveau mode de travail star après le confinement

Le télétravail a démontré toute son efficacité pendant le confinement et s’est de fait imposé comme le nouveau mode incontestable de travail. On pourrait d’avantage parler d’un travail en remote à 100 % (full remote), puisque le lien principal du travail pendant cette période n’est plus les locaux de l’entreprise mais le lieu de confinement. Découverte pour certaines entreprises, déploiement massif et pérenne pour d’autres, le télétravail a incontestablement fait ses preuves ces dernières semaines.   À ses réfractaires, il a démontré que travail à distance ne rime pas avec contre-productivité, bien au contraire. C’est d’ailleurs l’un de ses travers. Son principal obstacle : l’existence de frontières bien minces entre vie personnelle et vie professionnelle. N’hésitez pas à découvrir nos 4 bons conseils pour faire du télétravail si vous avez des difficultés pour vous organiser.

Nos dirigeants l’ont annoncé, la reprise professionnelle le 11 mai prochain sera progressive. Les entreprises sont encouragées à faire perdurer le télétravail aussi longtemps qu’elles le peuvent afin d’éviter au maximum les rassemblements de salariés dans les locaux des sociétés, pour préserver les règles de distanciation sociale et éviter une contamination massive au Coronavirus.

Le télétravail a encore de beaux jours devant lui. Adopté tant par les salariés que les entreprises, il a de grande chance de devenir le mode principal de travail, lorsque le poste le permet, dans les prochains mois.

La visioconférence au centre de l’organisation de travail dès le 11 mai

La règle de distanciation sociale contraint d’éviter les rassemblements et préconise de conserver un mètre de distance entre les individus. La réunion de travail, à partir d’un certain nombre de salariés au sein d’une même pièce, va à l’encontre des mesures sanitaires recommandées par les instances de santé et le Gouvernement. Après le confinement, les entreprises vont donc devoir faire perdurer les méthodes de travail déjà mises en place depuis de nombreuses semaines, pour continuer de communiquer entre salariés.

La visioconférence est l’outil adéquat pour permettre l’organisation des réunions, communiquer avec les collaborateurs de l’entreprise, échanger des idées, faire avancer des projets... Elle s’illustre comme un nouveau mode de travail après le confinement, pour permettre la poursuite de l’activité. Pour une visio efficace, 6 règles sont à mettre en place :

  • Prévoir un ordre du jour. Il faut éviter à tout prix que la réunion soit confuse ou ne parte dans tous les sens.
  • Préparer la réunion virtuelle. Le ton de la personne qui la mène doit être énergique pour éviter que les participants ne décrochent. À distance, il est plus difficile de se rendre compte si on perd son auditoire.
  • Ne pas monopoliser la parole. Veiller à une distribution égale de la parole.
  • S’écouter les uns les autres, et ne pas parler en même temps, au risque de rendre la visioconférence inaudible. Pour éviter ces moments de confusion, posez des questions en vous adressant nommément aux autres participants.
  • Couper son micro lorsque l’on ne parle pas pour éviter les interférences.
  • Même à distance, il est toujours préférable de rédiger un récapitulatif de ce qu’il a été dit et décidé pendant la visio. Prévoir de rédiger un compte rendu de réunion, pour plus d’efficacité.

Des applications de visioconférence destinées aux professionnels existent. Après le confinement, vous pourrez les mettre en place, les généraliser dans l’entreprise ou les faire perdurer si vous les utilisiez déjà : les applications Flash Meeting, Meet, Zoom, ou encore Microsoft Teams en sont des exemples.

À noter : dans certaines équipes au cœur de la méthode Agile, après le confinement, les stand-up hebdomadaires seront virtuels. Vous pouvez utiliser les outils de visioconférence pour les mettre en place.

Nouveau mode de travail après le confinement : le planning en ligne

Après le confinement, les pratiques historiquement mises en place par les managers dans les entreprises vont devoir évoluer (4 conseils pour manager après la crise du Coronavirus). Dans le trio de tête des nouveaux modes de travail, le planning en ligne. Au sein d’une même équipe, les collaborateurs sont géographiquement éloignés. Il est donc difficile d’organiser des points réguliers pour suivre la productivité et l’organisation des salariés, mais aussi de connaître les disponibilités de chacun. Le planning en ligne s’illustre alors comme un outil incontournable de suivi : des réunions en visioconférence prévues, des rendez-vous avec les clients, de la productivité. Mais également comme un outil de visualisation des priorités de la journée, de centralisation des événements.

Des applications de suivi de planning en ligne partagé on fait leurs preuves, comme Monday, Doodle, Framagenda ou encore Google Agenda.

Le téléphone substitut des rendez-vous physiques après le confinement

Certains métiers devront se réinventer après le confinement et rapidement adopter de nouveaux modes de travail pour pouvoir continuer d’exercer le plus efficacement possible. Pour les commerciaux ou tous ceux dont le relationnel est primordial, de nouvelles méthodes de travail vont devoir être inventées pour faire perdurer l’activité. Le téléphone va devenir le substitut des rendez-vous physiques. Le point positif, les rendez-vous téléphoniques sont plus efficaces. Commercial et client doivent aller à l’essentiel. Le point négatif, la perte du lien humain et les moments conviviaux qui peuvent mener à conclure un contrat (déjeuner client, after work…). C'est le moment idéal pour les entreprises de revoir les pratiques en plaçant le téléphone comme nouveau mode de travail après le confinement. Pour ce faire, l’anticipation est le maître-mot : former par exemple les équipes à la communication para-verbal pour convaincre au téléphone, ou au filtre de perception à distance.

Notre conseil Cadremploi : vous devez veiller à ne pas multiplier les applications de productivité. Trop en avoir serait contre-productif et vous passeriez plus de temps à comprendre leur fonctionnement et à les ouvrir que de travailler.

Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Après l'obtention du diplôme d'avocat, je me suis tournée vers l’édition et la production de contenus print et web pour différents Médias. Je suis aujourd'hui en charge de la rubrique Conseils du site Cadremploi. À ce titre, je rédige des articles afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves. J'informe également les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :