Préparer sa reconversion professionnelle pour l’après confinement

Publié le 3 avril 2020 Mathilde Hardy

Confiné, votre charge de travail est peut-être allégée et l’agenda de vos soirées entièrement vide. Et si c’était le bon moment pour réfléchir à « l’après » confinement ? Vous aviez déjà des doutes sur votre projet professionnel ? L’épidémie de Coronavirus sera probablement la cause de bouleversement profond dans les mentalités et les pratiques. Il sera peut-être plus difficile d’accepter le retour au travail, si vous étiez déjà en proie à des questionnements sur votre avenir pro. Alors pourquoi pas profiter du confinement pour oser imaginer la « suite » et concrétiser une reconversion professionnelle ? Nous vous donnons toutes les clés pour vous aider à saisir votre avenir professionnel, ou du moins commencer à y réfléchir.
Préparer sa reconversion professionnelle pour l’après confinement
  1. Faire le point sur son projet professionnel pendant le confinement
  2. Agir pour l’après confinement en préparant sa reconversion professionnelle
  3. Comment financer son projet de reconversion professionnelle pendant le confinement ?

Faire le point sur son projet professionnel pendant le confinement

Que vous soyez en situation de chômage partiel, en télétravail, en arrêt de travail Coronavirus pour garde d’enfant à domicile, en arrêt de travail, le point commun entre toutes ces situations professionnelles est probablement le temps supplémentaire dont vous bénéficiez en raison du confinement imposé pour faire face au Covid-19.

Si vous vous posiez déjà des questions sur votre place dans l’entreprise avant l’épidémie de Coronavirus, et plus généralement sur votre métier en lui-même, nous vous conseillons d’utiliser votre temps libre à la réflexion autour de votre projet professionnel actuel.

S’interroger sur son avenir professionnel

Si vous vous sentez perdu dans une nuée de pensées, quelques questions sur votre emploi actuel permettront de vous aiguiller :

  • Vous considérez-vous comme épanouie au travail ?
  • Vous considérez-vous comme heureux au travail (pour vous aider, vous pouvez consulter notre article sur le Bonheur au travail) ?
  • Votre travail vous satisfait-il pleinement ? À moitié ? Pas du tout ?
  • Votre travail est-il « alimentaire », c’est-à-dire qu’il ne vous satisfait pas plus que ça, mais qu’il vous sert à payer vos différentes factures par exemple ?
  • Avez-vous un rêve professionnel ?

En fonction des réponses que vous vous apporterez, deux voies peuvent s’ouvrir.

La première, ne rien faire car votre travail vous convient. La seconde, agir et revoir son projet professionnel, pour vous éviter un retour au travail compliqué et démotivé. L’un des moyens d’action possible, la reconversion professionnelle.

Mettre en place un plan de reconversion professionnelle pendant le confinement

Si pour vous l’épidémie de Coronavirus vous a permis de clarifier vos hésitations des dernières années, alors foncez, il ne vous reste qu’à mettre en place un plan d’action de reconversion professionnelle pour assouvir vos rêves.

Les raisons qui vous poussent vers la reconversion professionnelle peuvent être diverses, voire accrues pendant le confinement : vous êtes arrivé à la fin d’un cycle professionnel, vous avez besoin d’évoluer, vous ne vous sentez pas heureux et épanoui au travail, l’équilibre entre votre vie personnelle et votre vie pro ne vous convient plus, la reconversion vous paraissait insurmontable mais à la réflexion vous vous sentez maintenant le courage de vous lancer…

Agir pour l’après confinement en préparant sa reconversion professionnelle

Vous l’aurez deviné, on ne s’improvise pas du jour au lendemain astronaute ! La reconversion professionnelle peut être plus ou moins longue, il faut donc s’armer de patience. Comment se reconvertir ? Avec quel financement ? La période de confinement peut en effet être l’occasion d’entreprendre ou de finaliser une validation des acquis de l’expérience à distance, ou un MOOC certifiant, notamment pour les salariés placés en activité partielle.

Entreprendre un bilan de compétences

Si seul vous n’arrivez pas à trouver réponses à vos questions ou si vous avez besoin d’être accompagné dans cette réflexion, faire un bilan de compétences est un bon moyen d’y voir plus clair. Un consultant vous accompagne dans l’élaboration d’un projet basé sur vos compétences, vos aptitudes ainsi que vos centres d’intérêt.

Obtenir une validation des acquis de l’expérience

La validation des acquis de l’expérience (VAE) permet d’obtenir une certification afin d’évoluer dans sa vie professionnelle et de faire reconnaître ses compétences. La VAE permet d'obtenir, en totalité ou en partie, un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Le candidat doit remplir un dossier dans lequel il décrit les activités principales qu’il exerce ou a exercées, leurs contextes d’exercice et les ressources mobilisées. L’évaluation de ce dossier est suivie d’un entretien avec le jury. Le jury décide de valider tout ou partie du diplôme visé.

Bon à savoir : le Gouvernement a pris des dispositions dans l’ordonnance n° 2020-387 du 1er avril 2020 visant à faciliter l’accès à la validation des acquis de l’expérience et de prévenir les difficultés d’accès à ce dispositif dans la période actuelle, notamment par le renforcement des accompagnements préalables nécessaires.

Se lancer dans une formation certifiante en ligne

Pour préparer sa reconversion professionnelle, vouloir occuper ses journées de façon constructive en acquérant de nouvelles compétences et en obtenant des certifications est une excellente démarche. Si les organismes de formation ont fermé leurs portes, il est toujours possible de se former gratuitement pendant le Covid-19, à distance ou en ligne. De nombreux sites proposent des MOOC certifiants. Ces derniers sont payants.

Comment financer son projet de reconversion professionnelle pendant le confinement ?

Le CPF, Compte Professionnel de Formation, permet le financement de plusieurs types de formation comme la VAE, mais aussi les MOOC certifiants. Depuis le 21 novembre 2019, l’application Mon compte formation vous permet de connaître le montant en euros auquel vous avez droit pour vous former, et de choisir votre formation en quelques clics via votre smartphone.

Bon à savoir : le bilan de compétences peut aussi être financé par le CPF.

Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Diplômée avocat, Mathilde Hardy est ensuite formée à l’édition et à la production de contenus print et web pour différents Médias. Elle rédige des articles pour Cadremploi afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves, mais informe aussi les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :