Prise de poste : définition et conseils pour faire bonne impression

Cadremploi

Dans un contexte où il devient difficile de recruter des personnes compétentes, votre hiérarchie est sans doute heureuse d’avoir réussi à vous faire signer un contrat de travail. Vos futures collègues voient également d’un bon œil votre prise de fonction. Pour eux, vous êtes un renfort qui devrait permettre d’alléger leur charge de travail ou de développer les performances de l’entreprise. Bref, votre premier jour devrait bien se passer, mais vous allez tout de même devoir faire vos preuves. Alors, comment faire bonne impression au moment de sa prise de poste ? Conseils.
réussir sa prise de poste

Prise de poste : définition et enjeux

Qu’entend-on par prise de poste ?

Après avoir passé l’étape de l’entretien d’embauche, vous avez signé un contrat de travail. Seulement entre cette confirmation et vos grands débuts, il peut se passer plusieurs semaines voire plusieurs mois, notamment si vous êtes contraint de respecter un préavis avec votre future ex-entreprise. La prise de poste peut également s’exercer au sein de la même entreprise dans le cadre d’une mutation interne. Votre employeur est le même, mais vous changez de service et donc de manager et de collègues. C’est, à ce titre, d’une prise de fonction qu’il s’agit avec une nouvelle fiche de poste. Selon les entreprises, le premier jour se déroule différemment. Un accueil formel peut être prévu ainsi qu’une immersion sur le terrain pour découvrir de façon concrète les projets menés par l’entreprise. Parfois, c’est une journée comme une autre à laquelle vous devrez faire l’effort de vous adapter.

Premier jour : une étape fondamentale

Si ce premier jour dans votre nouvelle équipe est si important, c’est parce que c’est le moment où jamais de faire bonne impression. Comme pour un rendez-vous galant, les premières minutes sont déterminantes. Alors pour ne pas commettre d’impair, il est préférable de s’y préparer.

 

Comment réussir sa prise de fonction ?

Un esprit sain dans un corps sain

En amont de votre prise de poste, il faut tirer objectivement le bilan de vos expériences professionnelles. Et partir sur une bonne note en ayant réglé tous les irritants dans son ancienne fonction permet d’avoir l’esprit plus léger avant d’entamer un nouveau chapitre. Ce n’est pas toujours possible, mais tentez de vous accorder quelques jours de repos avant votre prise de poste. Vous partirez ainsi requinqué physiquement et avec les idées claires.

Informé et connecté

Rien de mieux pour passer pour un touriste que d’arriver la fleur au fusil sans connaître l’organigramme de la société, ses problématiques réglementaires, son actualité et sa culture d’entreprise. Vous disposez aujourd’hui d’outils vous permettant facilement de mieux comprendre l’environnement à intégrer. Le site Internet de l’entreprise sera une source de renseignements à décortiquer. L’entreprise est également sans doute présente d’une manière ou d’une autre sur les réseaux sociaux. Les consulter permettra d’identifier les personnes clés pour réussir votre intégration dans votre nouvelle entreprise et de mieux appréhender la culture d’entreprise. Il est aussi recommandé d’adresser un e-mail avant la prise de poste au responsable. L’occasion de vérifier l’heure d’arrivée escomptée pour le premier jour et de marquer une nouvelle fois sa motivation et son impatience à l’idée d’intégrer les rangs de l’entreprise.

 

Comment se présenter à sa nouvelle équipe ?

Être le petit nouveau peut être impressionnant, surtout lorsqu’il faut s’exprimer en public et qu’on tient à faire bonne impression. Le sentiment d’être jugé. La peur de bégayer… C’est la raison pour laquelle il vaut mieux préparer un petit laïus quitte à l’adapter au dernier moment en fonction des circonstances. La difficulté est de rester professionnel tout en n’étant pas exagérément formel. Un peu d’humour est toujours apprécié. Présentez-vous sans oublier de préciser votre prénom et votre nom. Expliquez succinctement quel était votre poste dans votre ancienne entreprise. Inutile de détailler vos médailles de meilleur employé de la semaine. Projetez-vous plutôt dans votre nouvelle fonction. Annoncez, si vous le jugez opportun, ce que vous espérez apporter à l’entreprise ou à l’équipe.

 

Mutation interne : comment annoncer sa prise de poste ?

Les présentations dans ce cadre doivent être abordées différemment. Car vous n’êtes pas totalement en terre inconnue. Vous avez peut-être simplement changé d’étage ou de bureau. Aussi, votre employeur et le service DRH vous connaissent déjà. C’est donc plus précisément votre nouveau management et les collèges de cette nouvelle équipe qu’il faudra convaincre. Certains d’entre eux vous connaissent déjà plus ou moins. Votre visage, votre nom. Votre réputation. Pour une entrée en matière efficace, tentez de savoir ce que l’on pense de vous. Vous pourrez ainsi essayer, si besoin, de tordre le cou aux idées reçues. On vous dit froid et distant ? Il serait contre-productif de se contenter d’affirmer le contraire. Adoptez plutôt un comportement qui les invitera à douter des ouï-dire. Par ailleurs, un petit mot pour celui ou celle que vous remplacez, notamment dans le cadre d’un départ à la retraite, sera bienvenu.

 

Check-list des questions à poser lors de sa prise de poste

Avant de lister vos requêtes, assurez-vous de ne pas poser de questions aux réponses trop évidentes ou des questions auxquelles vous êtes censé pouvoir répondre. Privilégiez les questions sur l’organisation et les questions pratiques :

  • Quels sont les horaires ?
  • Quel est le planning de la semaine ?
  • Où se trouve le bureau du directeur ?
  • Une visite de l’entreprise et/ou une visite sur le terrain est-elle prévue ?
  • Quelles sont vos habitudes pour déjeuner ?
  • Les questions techniques devront patienter et pourront être posées directement aux personnes concernées dans un second temps.

 

Les 9 points à retenir pour une prise de poste réussie :

  1. Comprenez que la prise de poste est un moment clé puisqu’il permet, bien préparé, de faire bonne impression auprès de sa hiérarchie et de ses collègues.
  2. Rappelez-vous que si vous êtes impatient de commencer, vous êtes également très attendu par votre responsable et l’équipe que vous venez renforcer.
  3. Fermez le chapitre de votre ancien job.
  4. Reposez-vous quelques jours, si possible, avant votre prise de poste.
  5. Informez-vous sur la culture d’entreprise et le groupe que vous rejoignez de manière plus globale.
  6. Envoyez un message à votre futur responsable une à deux semaines avant votre prise de poste pour lui rappeler le jour d’arrivée, votre détermination et éventuellement lui demander les modalités de votre premier jour.
  7. Adoptez un ton sérieux, mais détendu lors de votre présentation à la nouvelle équipe.
  8. Préparez un résumé rapide de votre ancienne fonction et couchez sur le papier les objectifs que vous fixez dans votre nouveau poste.
  9. Posez des questions pratiques et pertinentes pour le bon déroulement de votre intégration.
Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :