Qu’est-ce qu’un manager agile ?

Publié le 09 septembre 2020 Mathilde Hardy

Pour faire face à un environnement professionnel de plus en plus changeant, les entreprises doivent développer des organisations agiles… et trouver des managers pour incarner ces nouveaux modes de fonctionnement. Qu’est-ce qu’un manager agile ? Rôle, compétences et outils utilisés pour mettre en place un management agile, Cadremploi vous informe et vous dit tout.
Qu’est-ce qu’un manager agile ?

Qu’est-ce que l’agilité ?

La méthode agile regroupe un ensemble de comportements, de réflexes et une façon de travailler qui permettent de s’adapter à divers changements.

Par exemple, un nouveau concurrent sur le marché propose une offre très intéressante. Un management agile permet aux équipes de réagir vite, d’être force de proposition et de tester à son tour de nouvelles offres concurrentielles.

Les fondamentaux de l’agilité reposent sur :

  • L’amélioration continue : on teste, on modifie, on apprend de ses erreurs, on teste à nouveau… Avec le management agile, il faut accepter l’idée de délivrer des produits/services qui ne seront pas forcément aboutis dès le premier rendu.
  • La flexibilité : être en mesure d’absorber les changements de priorités.
  • L’adaptation : le management agile permet de s’adapter rapidement aux différentes situations que peuvent connaître une entreprise : apparition d’un concurrent, flop d’un produit, audiences en baisse, départ d’un haut responsable, confinement lié à une épidémie…

Comme toutes compétences, l’agilité se travaille au quotidien, en multipliant les expériences professionnelles.

Quel est le rôle du manager agile ?

Le rôle du manager agile est identique à celui d’un chef d’orchestre. Il s’assure que les différentes parties du projet et de l’équipe travaillent en harmonie et de manière synchronisée. Lorsque la méthode agile est utilisée, le manager est garant de sa bonne utilisation. Il doit s’assurer qu’elle est bien en place.

Comment mettre en place l’agilité dans son équipe lorsqu’on est manager ?

L’agilité est une posture adoptée par le manager. Le manager agile adopte les fondamentaux de l’agilité - amélioration continue, adaptation et flexibilité -, les met en place, puis les diffuse dans son équipe.

Ces dernières années, travailler en mode projet à largement pris le dessus sur les vielles organisations en silo. Le mode projet permet la mise en place de l’agilité par les managers, en créant une collaboration avec les différentes équipes de l’entreprise. Elles travaillent de concert, et plus isolément, dans l’intérêt du client et de l’entreprise.

Le management agile demande beaucoup d’autonomie de la part de l’équipe et peut prendre du temps à se mettre correctement en place.

Quels sont les objectifs du management agile ?

Le manager qui met en place la méthode agile au sein de son équipe poursuit quatre objectifs qui servent les intérêts de l’entreprise :

  • Offrir une capacité de rebond à l’entreprise. C’est être capable de changer de chemin en cours de route si celui emprunté ne convient pas.
  • Réduire les délais de remise des projets, en procédant par itération.
  • Augmenter la productivité de l’entreprise.
  • Satisfaire le client, en répondant à ses attentes.

Plus localement, le management agile a aussi pour objectif d’améliorer la motivation des équipes, qui travailleront sur des plus petites périodes (qu’on appelle des sprints. Généralement entre deux et quatre semaines) et sur des sujets plus variés.

Quelles sont les compétences du manager agile ?

Pour être un bon manager agile, plusieurs compétences doivent être réunies :

  • Être capable de donner du sens au travail de l’équipe : avec la méthode agile, l’environnement est mouvant. Le manager agile doit savoir communiquer, et expliquer les changements de cap aux membres de l’équipe pour qu’ils trouvent du sens à leur travail.
  • Savoir prendre des décisions : trop tergiverser empêche l’agilité. Le manager agile doit être capable de décider, même pour se tromper. L’important est de rebondir et d’avancer. Le manager agile est capable d’assumer toutes ses décisions, les bonnes comme les mauvaises.
  • Accompagner les collaborateurs : le manager agile est capable d’écouter son équipe et de la guider vers l’accomplissement d’objectifs personnels mais aussi collectifs.
  • Être capable de travailler avec toutes les équipes de l’entreprise, plutôt qu’entrer en concurrence avec elles : le management agile ne travaille pas en silo, mais bien avec différentes équipes de l’entreprise avec lesquelles il n’est pas en concurrence.
  • Être capable d’innover : l’innovation est au cœur de l’agilité.
  • Avoir la culture du feedback. Recueillir les besoins et les avis est essentiel avec la méthode agile.

Pour que la méthode agile soit la plus productives possible, le manager qui la porte doit être engagé.

Quels sont les outils du manager agile ?

Pour l’aider dans la mise en place d’un management agile, le manager dispose de méthode et d’outils adaptés à ce mode de fonctionnement. On retrouve, notamment :

  • Une méthode compatible avec l’agilité. Les plus utilisées sont les méthodes Scrum ou kanban.
  • Slack : c’est un outil qui permet de communiquer auprès de ses collaborateurs, de diffuser les informations et de recueillir les avis et les participations.
  • Jira : c’est un backlog qui centralise toutes les tâches à effectuer.
  • Trello : c’est un outil de gestion de projet en ligne.
Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Après l'obtention du diplôme d'avocat, je me suis tournée vers l’édition et la production de contenus print et web pour différents Médias. Je suis aujourd'hui en charge de la rubrique Conseils du site Cadremploi. À ce titre, je rédige des articles afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves. J'informe également les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :