Qu'est-ce que la résilience ?

Publié le 09 septembre 2020 Mathilde Palfroy

Vous avez du mal à surmonter les contrariétés au travail ? Vous avez tendance à stresser facilement ? La vie en entreprise n’est pas de tout repos. Lorsque des situations désagréables se répètent, ou lorsque certains problèmes ne sont pas surmontés, il peut devenir difficile d’aborder sereinement son quotidien professionnel. Faire preuve de résilience aide à surmonter ces épreuves. Cette qualité est un atout psychologique précieux à titre personnel, mais aussi pour faire face aux contrariétés et aux difficultés professionnelles. Dans cet article, nous vous expliquons qu’est-ce que la résilience.
Qu'est-ce que la résilience ?

Comment définir la résilience ?

La résilience, c’est l’aptitude d’une personne à savoir surmonter des évènements désagréables ou traumatisants, en vue de retrouver son équilibre et de pouvoir reprendre positivement le cours de sa vie.

Une personne résilience est en mesure d’affronter les événements difficiles qui se présentent sans s’effondrer. Elle sait les analyser, prendre du recul et peut ainsi parvenir à y faire face. Être résilient, c’est savoir accepter ce qu’il se passe, puis se donner les moyens de rebondir.

La résilience n’est pas innée, elle s’acquiert par l’effort et par l’expérience. Pour développer cette qualité précieuse, il est important de bien se connaître, de gérer son stress, et de tenir compte de ses capacités comme de ses affects tout en ayant envie de continuer de progresser.

La capacité à la résilience augmente généralement avec l’âge.

Quand parle-t-on de résilience au travail ?

Se montrer résilient au travail, c’est accepter tout ce qui peut s’avérer déstabilisant professionnellement (changements, échecs, conflits), et savoir continuer de mener ses missions et sa carrière sans rester bloqué par ce qui nous a affecté.

Être résilient au travail consiste à ne pas se laisser déborder par les problèmes rencontrés et à tirer de chaque expérience négative une évolution positive sur le long terme, en se tournant vers l’avenir.

Voici deux exemples concrets pour comprendre ce qu’est la résilience au travail :

  • Le salarié qui a échoué lors d’un projet, s’il fait preuve de résilience, sait accepter cet échec, l’analyser et le comprendre. Il ne reste pas focalisé sur son erreur et réussit à en tirer des conséquences utiles à sa vie professionnelle. Il peut s’agir d’apprendre à mener ce type de projet avec une méthode ou une préparation différente, tout comme de se diriger vers des missions plus adaptées à ses compétences.
  • Le salarié qui se trouve en conflit avec son supérieur ou un collègue, s’il fait preuve de résilience, fait en sorte que ce conflit n’entrave pas son chemin. Il peut choisir de discuter, de désamorcer le conflit et de régler le problème, ou de demander à travailler avec d’autres personnes.

Dans ces deux exemples, le salarié ne s’égare pas dans la souffrance causée par le problème qu’il a rencontré. Il prend du recul, et il agit avec lucidité pour retrouver son équilibre dans sa vie professionnelle. En somme, être résilient, c’est savoir lâcher prise mais aussi écouter ses besoins pour aller mieux, en tenant compte de ses envies et de ses capacités.

Bon à savoir : face à des soucis répétés ou à une difficulté imprévue, les salariés les moins résilients peuvent facilement perdre pied, ou avoir du mal à aborder sereinement leurs missions ou leurs relations avec leurs collègues.

Qu’est-ce que la résilience apporte au niveau professionnel ?

Développer ses capacités de résilience apporte de nombreux bienfaits dans sa vie professionnelle. Voici quelques-uns des bienfaits dont vous pourrez profiter en améliorant votre résilience au travail :

  • La résilience implique de bien se connaître, d’accepter nos qualités et nos défauts. Cela permet de mieux organiser ses objectifs et son travail au quotidien, en tenant compte de ses capacités.
  • Savoir faire preuve de résilience, c’est perpétuellement progresser. Les personnes résilientes savent gérer leur énergie et mener des projets difficiles avec patience, sans ne se décourager ni céder au stress.
  • Si vous savez vous montrer résilient(e), vous serez probablement moins déstabilisé par les contrariétés, les changements désagréables ou les imprévus. Cela vous permettra de vous sentir mieux et d’avoir des relations plus apaisées avec vos collègues.

La résilience favorise le bien-être au travail, le succès professionnel et nous aide à tirer le meilleur parti de nos capacités. Les salariés résilients sont plus performants et moins sujets aux maladies psychologiques professionnelles.

À noter : la résilience est nécessaire pour conserver une santé mentale satisfaisante que ce soit au niveau professionnel ou personnel. Nous possédons tout un minimum de résilience en nous.

Mathilde Palfroy
Mathilde Palfroy

Éditrice et rédactrice juridique, Mathilde Palfroy s’intéresse à tous les sujets pratiques du quotidien. Elle rédige pour Cadremploi des articles sur des thématiques liées à l’emploi et à la carrière. En plus de ses collaborations avec différents éditeurs spécialisés, elle assure également le suivi d’ouvrages de littérature générale aux éditions de la Rémanence dont elle est la fondatrice.

Vous aimerez aussi :