Qu’est-ce que la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) ?

Publié le 14 octobre 2020 Séverine Dégallaix

La RSE, Responsabilité Sociale des Entreprises également appelée Responsabilité Sociétale des Entreprises, c’est la mise en pratique du développement durable à l’échelle de l’entreprise. Elle consiste, pour ces dernières, à faire des efforts pour la protection de l’environnement et à prendre des initiatives dans le domaine social. Mais derrière ces objectifs relativement simples se cache tout un éventail d’actions et de valeurs à adapter en fonction des besoins et des moyens. Découvrez ce que votre entreprise peut mettre en place et ce qu’est la RSE.
Qu’est-ce que la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) ?

Comment définir la RSE ?

En quoi consiste la responsabilité sociale, ou sociétale, des entreprises ? Elle peut être définie comme « Un concept qui désigne l’intégration volontaire, par les entreprises, de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes » (définition de la responsabilité sociétale des entreprises donnée par la Commission européenne). La RSE, c’est donc la mise en pratique du développement durable à l’échelle de l’entreprise. Elle consiste donc à prendre des initiatives respectueuses de l’environnement et du développement durable, mais aussi de leurs collaborateurs et de leurs clients et partenaires, ainsi que de la société de manière générale. 

Pour cela, les entreprises peuvent se concentrer sur sept grands aspects inscrits à la norme ISO 26000, élaborée en 2010 :

  • La gouvernance de l’organisation.
  • Les droits de l’Homme.
  • Les relations et conditions de travail.
  • L’environnement.
  • La loyauté des pratiques.
  • Les questions relatives aux consommateurs.
  • Les communautés et le développement local.

À noter : on parle de Responsabilité Sociétale des Entreprises, également appelée Responsabilité Sociale des Entreprises. Ces deux termes signifient la même chose. 

Qui est concerné par la RSE ?

La responsabilité sociétale des entreprises concerne tous les types d’entreprise : les petites comme les grandes, sans que le secteur d’activité importe. Elles sont toutes concernées par les problématiques du développement durable et de la protection de l’environnement. C’est même devenu une obligation légale depuis 2019 (avec l’adoption de la loi Pacte) : « toutes les entreprises françaises sans exception, doivent "prendre en considération" les enjeux environnementaux et sociaux dans la gestion de leurs activités »

Quel est le but de la RSE ?

D’un point de vue global, la RSE s’inscrit dans le cadre d’efforts pour le respect de l’environnement et dans une démarche de développement durable. Le but est d’améliorer la qualité de vie des collaborateurs et de toutes les personnes qui entrent en contact avec l’entreprise, mais aussi de la communauté. 

Pour l’entreprise elle-même, il existe des avantages concrets à la RSE :

  • Une entreprise responsable est plus attractive aux yeux des clients et prospects : de plus en plus informé et sensibilisé, le public favorise aujourd’hui les entreprises respectant des valeurs environnementales et sociales. Une démarche engagée en matière de RSE peut donc avoir un impact direct sur les résultats de l’entreprise.
  • Les candidats sont eux aussi attentifs à ces critères. Un employeur RSE a de meilleures chances d’attirer les meilleurs, un atout non-négligeable en particulier pour les profils les plus pénuriques.
  • Une forte démarche RSE favorise l’implication des collaborateurs, fiers de travailler pour une entreprise responsable et reconnaissants de l’attention portée à leur bien-être, et améliore notamment leur productivité.
  • Certaines règles RSE sont devenues des obligations légales, les entreprises qui les respectent évitent donc des sanctions. C’est notamment le cas avec la loi PACTE de 2019, relative à la croissance et la transformation des entreprises.  

Quels sont les 3 piliers de la RSE ?

La Responsabilité sociétale des entreprises repose sur trois grands piliers :

  • Le pilier environnemental : parmi les priorités environnementales se trouvent la réduction des émissions de gaz à effet de serre, le recyclage, et le recours aux énergies renouvelables. Les entreprises soucieuses de réduire leur impact sur l’environnement peuvent ainsi signer des partenariats avec des fournisseurs et sous-traitants eux-mêmes responsables, notamment en matière de traitement des déchets.
  • Le pilier social : c’est l’un des aspects les plus importants de la RSE, au point que l’on parle aussi de Responsabilité sociale des entreprises. Il rassemble des problématiques telles que la santé, l’éducation, le bien-être, le respect des droits de l’Homme, etc.
  • Le pilier économique : une entreprise RSE soutient l’économie locale en se fournissant auprès d’organismes locaux dans la mesure du possible et en investissant dans sa région. Elle fait aussi preuve de transparence auprès de ses investisseurs et de ses clients.

Notre conseil : écolo à la maison, vous aimeriez également adopter les bons gestes pour la planète au bureau. Découvrez notre article. 

Comment mettre en place une démarche RSE dans une entreprise ?

Pour mettre en place une démarche RSE, il faut respecter plusieurs étapes fondamentales :

  • Désigner un responsable RSE : embaucher un spécialiste, former une équipe dédiée ou proposer cette responsabilité à l’un de vos salariés permettra de mener le projet de manière cohérente sur la durée.
  • Faire un diagnostic : cela permettra d’identifier où en est l’entreprise et quelles sont les actions RSE à mettre en place, en commençant par les plus simples. Il peut par exemple s’agir de sensibiliser les salariés au tri des déchets ou de changer de prestataire pour le ménage en faveur d’une entreprise utilisant des produits non-toxique.
  • Impliquer les collaborateurs, clients et fournisseurs : la RSE est une démarche collaborative. Vous réussirez mieux son implémentation en demandant l’avis de vos contacts sur les actions à mener en priorité, en particulier en ce qui concerne le bien-être de vos collaborateurs.
  • Communiquer : une fois les actions lancées, communiquez sur le sujet, aussi bien en interne qu’en externe, afin que vos nouvelles règles soient respectées de tous. Cela vous permettra aussi de récolter les bienfaits de vos initiatives pour votre image.
  • Assurer un suivi : enfin, analysez les résultats de vos actions afin de vérifier qu’elles fonctionnent comme espéré et, si ce n’est pas le cas, adaptez-les.  

Pourquoi la RSE permet d’attirer les talents dans l’entreprise ?

Outre les bénéfices liés à la protection de l’environnement, la mise en place d’une démarche RSE dans l’entreprise lui permet d’attirer de nouveaux cadres et de fidéliser ceux déjà en poste en travaillant sur sa marque employeur

Pourquoi ? Car les nouveaux talents ont à cœur d’être associés à des marques dont l’image est positive et reconnues pour les valeurs morales qu’elles portent (Choisir son nouvel employeur en fonction de ses valeurs morales).

Cela pourrait vous intéresser :
Séverine Dégallaix
Séverine Dégallaix

Diplômée en presse écrite, Séverine Dégallaix travaille depuis plus de dix ans sur des sujets concernant la recherche d’emploi et la gestion de carrière. A travers des interviews d’employeurs et de spécialistes du marché du travail ainsi que des années de recherches, elle a développé une expertise qui lui permet d’apporter des réponses actuelles aux problématiques rencontrées par les salariés et candidats de tous secteurs.

Vous aimerez aussi :