Les soft skills à maîtriser pour bien manager

Fleur Chrétien

A une époque marquée par l’automatisation d’un certain nombre de tâches et l’essor de l’intelligence artificielle, les compétences techniques ne suffisent plus. Ces Hard skills doivent aujourd’hui être complétées par les Soft skills, des compétences comportementales devenues indispensables en entreprise. Le management n’échappe pas à la règle : si vous êtes manager, vous êtes d’autant plus concerné par la maîtrise des Soft Skills que la gestion de l’humain est au coeur de votre activité. Quelles sont les soft skills à détenir pour bien manager ? En quoi ces soft skills influent-elles sur la qualité du management ? Découvrez avec Cadremploi les 13 soft skills du bon manager dans cet article Les soft skills à maîtriser pour bien manager.
Les soft skills à maîtriser pour bien manager

L’intelligence émotionnelle : soft skill incontournable pour bien manager

Evaluée grâce au quotient émotionnel (qui vient compléter la traditionnelle acceptation de l’intelligence mesurée par le quotient intellectuel), l’intelligence émotionnelle recouvre plusieurs traits de caractère. Empathie, écoute active, compréhension : l’intelligence émotionnelle permet d’intégrer les émotions de son interlocuteur pour adopter la bonne attitude.

L’intelligence émotionnelle consiste par exemple à essayer de connaître et de comprendre l’état émotionnel d’une personne pour la manager de façon adéquate.

L’intelligence relationnelle au coeur d’un management efficient

Complémentaire à l’intelligence émotionnelle, l’intelligence relationnelle relève de votre capacité à ajuster votre comportement en fonction de votre interlocuteur et des circonstances.

Apprenez à mieux connaître chaque collaborateur en vous référant à la méthodologie du DISC. Tenez compte des difficultés de chacun, qu’elles soient professionnelles ou personnelles. Identifiez les interactions au sein de l’équipe pour créer des binômes compatibles et apaiser les tensions si nécessaire.

L’authenticité, la clé d’un management réussi

Cultivez l’authenticité, dans vos relations comme dans votre communication. Pas besoin d’en faire trop, de simuler la relation amicale, ni de déjeuner tous les midis avec votre équipe.

Trouvez le juste équilibre entre proximité et professionnalisme, parlez vrai, soyez juste.

Développer ses qualités de communicant pour bien manager

Savoir transmettre le bon message au bon moment, être clair et concis dans sa communication -pour éviter les mauvaises interprétations et erreurs de compréhension-, diffuser l’information plutôt que de pratiquer la rétention : telles sont les bonnes pratiques à adopter en tant que manager pour travailler en toute transparence avec les collaborateurs.

Savoir résoudre des problèmes complexes : une soft skill à maîtriser

Pour optimiser votre management, aiguisez votre capacité à envisager une problématique dans sa globalité et à prendre du recul.

Si les équipes sont davantage en mode opérationnel, le nez dans le guidon, c’est à vous que revient la responsabilité d’analyser les tenants et aboutissants d’un problème. En travaillant cette compétence, vous affirmez votre légitimité de manager, vous augmentez le niveau de confiance des collaborateurs et développez votre leadership.

Soft Skill du bon manager : savoir prendre des décisions

En tant que manager, à vous de porter une vision, de donner les bonnes orientations aux équipes, et d’assumer la responsabilité des prises de décision. C’est ainsi que vous ferez avancer les projets et que vous incarnerez le rôle de moteur au sein de votre équipe.

Exercez un esprit critique pour améliorer le management d’équipe

Intimement lié à votre capacité à résoudre des problèmes complexes et à prendre des décisions, l’esprit critique repose sur la prise de recul et la remise en question.

Cette agilité d’esprit évite de s’enfoncer dans une mauvaise direction et permet de maintenir le cap en tenant compte de tous les paramètres (humains, techniques, contextuels…).

La flexibilité, une soft skill à maîtriser en tant que manager

Changements au sein de l’équipe, nouvelles directives provenant de la direction, problèmes techniques : les imprévus sont inévitables dans la vie d’une équipe et d’un projet.

Votre flexibilité et votre agilité seront donc déterminantes pour ajuster le projet et guider l’équipe. Bien que déstabilisée, l’équipe saura se remettre en ordre de marche si vous êtes capable de lui donner des orientations claires.

Le sens de la négociation, une Soft Skill pour développer ses aptitudes managériales

Pour être apprécié et respecté en tant que manager, tout l’art consiste à donner des orientations sans imposer votre point de vue de façon autoritaire. Pour générer l’adhésion, apprenez à négocier.

Négocier avec les équipes pour concilier les exigences du projet avec les attentes des collaborateurs, négocier avec la direction pour obtenir des moyens supplémentaires, négocier avec les clients pour allonger des délais de livraison par exemple. En négociant, vous ouvrez la discussion pour instiller davantage de souplesse et faire converger les intérêts de tous.

L’art de rassembler : une compétence douce pour bien manager une équipe

Créer et entretenir l’esprit d’équipe est possible si vous savez instaurer un climat de confiance et de cohésion parmi vos collaborateurs.

Valorisez le collectif, apprenez à coordonner le travail des uns et des autres, apaisez les tensions pour éviter les conflits. Et surtout, ne priorisez jamais votre intérêt personnel avant celui de l’équipe.

Développer son sens du service pour bien manager

En phase avec la mise en avant du collectif, le sens du service relève de votre capacité à vous mettre au service des équipes, du projet et de l’entreprise.

Le département production est paralysé en raison d’une panne générale ? Sachez mettre vos projets de côté pour aider à gérer la situation de crise.

Humilité et bienveillance : des soft skills à travailler pour être un bon manager

Accompagner, conseiller, rassurer, orienter sont autant de missions qui relèvent de votre rôle de manager.

Pour le remplir de façon efficace, pratiquez la bienveillance et restez humble ; conditions sine qua non pour que les collaborateurs soient réceptifs à votre démarche.

La motivation : un moteur pour l’équipe, une clé de management

Si vous baissez les bras à la première difficulté, vous transmettez un signal négatif à l’ensemble de l’équipe. A contrario, la motivation est communicative.

A vous de donner le ton en affichant une motivation à toute épreuve !

Fleur Chrétien
Fleur Chrétien

Formée au journalisme et à l’édition, Fleur commence sa carrière chez Hachette Livre au département jeunesse. Après Bécassine et Franklin, elle s’immerge dans l’univers du luxe en agence de communication. Très vite, le digital devient incontournable. Petites agences et jolis clients - Harry Winston, Benjamin de Rothschild, l’Atelier BNP Paribas, Yann Arthus-Bertrand - permettent d’alterner réflexions stratégiques et création de contenu innovant. En 2010, Fleur fait le choix de l’indépendance. Elle se concentre alors sur son cœur de métier : donner du sens par le contenu. Cadremploi figure parmi ses heureuses collaborations.

Vous aimerez aussi :