Les compétences informatiques sur le CV qui font la différence

Publié le 26 juin 2020 Mathilde Palfroy

Vous ne savez pas comment exposer vos compétences informatiques sur votre CV ? L’utilisation des logiciels bureautiques est aujourd’hui indispensable et des compétences informatiques plus étendues sont de plus en plus demandées par les recruteurs. À ce titre, il est tout à fait pertinent de mettre en valeur votre maîtrise des outils informatiques, et ce d’autant plus si vous avez un bon niveau ou quelques savoir-faire spécifiques. Quelles sont les compétences informatiques qui font la différence sur un CV ? Comment les présenter sur le CV ? Notre article vous informe.
Les compétences informatiques sur le CV qui font la différence
  1. Que sont les compétences informatiques ?
  2. Quelles sont les compétences informatiques qui font la différence sur un CV ?
  3. Où mentionner les compétences informatiques dans le CV ?
  4. Comment indiquer le niveau des compétences informatiques sur le CV ?

Que sont les compétences informatiques ?

Les compétences informatiques qui peuvent être présentées sur un CV sont nombreuses et recouvrent des domaines très variés. Elles incluent l’utilisation de logiciels de bureau plus ou moins spécialisés, mais aussi toute une palette d’outils digitaux.  

Exemples de compétences informatiques qu’il est utile de mentionner sur un CV :

  • maîtrise des logiciels bureautiques ;
  • utilisation de logiciels de mise en page, de graphisme ou de retouches photo ;
  • manipulation des outils de communication en ligne et de mesures des données digitales ;
  • conception et administration de sites internet ;
  • connaissances des langages de programmation ;
  • utilisation de logiciels spécifiques à certains secteurs d’activité.

Bon à savoir : dans la grande majorité des situations de travail, il est recommandé de savoir utiliser correctement les outils bureautiques et de le mentionner dans le CV. Par contre, inutile de préciser que vous savez effectuer une recherche sur internet ou envoyer un email, il ne s’agit pas de compétences informatiques, mais de savoir-faire usuels.  

Notre conseil Cadremploi : efforcez-vous de réaliser de beaux CV. Cet effort traduira, sans que vous n’ayez à la détailler, un minimum de maîtrise informatique qu’apprécieront les recruteurs. 

Quelles sont les compétences informatiques qui font la différence sur un CV ?

Le recruteur, en étudiant votre candidature, vérifiera d’abord que votre CV comporte les compétences informatiques attendues. Il peut s’agir, sans que cela ne soit toujours précisé dans les offres, de la maîtrise des logiciels bureautiques, ou de compétences plus techniques et à ce moment-là spécifiquement réclamées pour le poste. C’est au-delà de ces prérequis que certaines de vos compétences informatiques sont susceptibles de faire la différence. Tout dépend du type de poste que vous visez, et de votre situation professionnelle.  

Notre conseil Cadremploi : n’hésitez pas à indiquer toutes vos compétences informatiques dès lors que celles-ci peuvent s’avérer utiles à vos fonctions, à votre évolution de carrière ou à votre entreprise. Des compétences informatiques plus poussées peuvent tout à fait faire la différence et favoriser votre profil par rapport à celui d’un autre candidat. 

Quelles sont les compétences informatiques bureautiques qui font la différence ?

Dans le cadre d’une candidature à un poste de bureau, il sera certainement exigé du candidat qu’il soit en mesure d’utiliser Word et Excel. Dans ce cadre il peut être intéressant d’ajouter que vous savez aussi utiliser d’autres logiciels utiles pour mettre en page des documents ou pour créer des présentations ou des diaporamas.  

Exemples  de compétences bureautiques qui font la différence :

  • Maîtrise experte de la suite Office (Word, Excel, PowerPoint, Access, Outlook, Publisher).
  • Maîtrise ou utilisation de la suite Adobe (Photoshop, InDesign, Illustrator) ou de certains logiciels gratuits (GIMP, Canva, etc.) en matière de graphisme ou de mise en page.

Quelles sont les compétences informatiques digitales qui font la différence ?

Dans de nombreux postes et situations professionnelles, les savoir-faire digitaux sont appréciés. Pour un poste de chargé de communication par exemple, pour lequel l’utilisation des logiciels de mise en page est requise, des connaissances plus poussées en marketing digital apporteront un vrai plus.  

Exemples de compétences informatiques digitales qui font la différence :

  • Administration, gestion et planification des publications sur les sites Wordpress ou les réseaux sociaux.
  • Utilisation des outils de marketing digital comme Google Adwords ou Facebook Apps.
  • Connaissances en langage de programmation HTLM/CSS, PHP/SQL, Java, C ou Python ++.

Quelles sont les compétences informatiques spécifiques qui font la différence ?

Dans certains secteurs professionnels, les salariés ont besoin de recourir à des logiciels spécifiquement dédiés à leur activité. Ainsi, si vous candidatez par exemple à un poste de manageur, il n’est pas inutile de faire figurer, outre vos compétences bureautiques, que vous savez utiliser un logiciel de gestion de paie ou un logiciel de planification des tâches et de répartition du travail. 

Exemples de compétences informatiques spécifiques qui font la différence :

  • Logiciels de management et de gestion de planning (PARiM, WebRH).
  • Logiciels de comptabilité et de gestion paie (Ciel, EBP Compta).
  • Logiciels de finances et de reporting financier (CELGE, Report One, Inside).

Où mentionner les compétences informatiques dans le CV ?

La visibilité à donner aux compétences informatiques dépend de l’importance de ces compétences pour le poste que vous visez. 

Si ces compétences sont indispensables, ou si elles apportent un vrai plus à votre candidature, vous avez tout intérêt à les rendre rapidement visibles pour le recruteur :

  • en créant une rubrique spécifique pour vos compétences informatiques ;
  • en intégrant vos compétences informatiques à votre rubrique compétences ;
  • en jouant sur la mise en page du CV ou sur les couleurs pour les faire ressortir ;

Si vos compétences consistent exclusivement en la maîtrise de logiciels spécifiques à vos fonctions, elles font partie intégrante de vos taches et vous pouvez les mentionner dans le descriptif de vos expériences.

Si vos compétences ne sont pas indispensables au poste, la rubrique informatique se situe généralement en bas du CV, au niveau de la rubrique langues. Il est d’ailleurs possible de regrouper vos compétences linguistiques et informatiques dans une rubrique « langues et informatique » ou « autres compétences » lorsque ces compétences sont accessoires à votre profil.

Comment indiquer le niveau des compétences informatiques sur le CV ?

Lorsque vous maîtrisez un logiciel, vous pouvez simplement mentionner ce dernier. C’est la solution à recommander si vous n’avez que peu de logiciels à faire figurer sur votre CV et si bien sûr vous savez correctement les utiliser.

Si vous vos compétences informatiques sont plus larges et si votre niveau varie d’un outil à un autre, il convient de graduer votre niveau de maîtrise. Comme pour parler de votre niveau de langues, vous pouvez utiliser des termes (exemples : « notions – utilisation – maîtrise » ou  « niveau débutant - niveau intermédiaire - niveau expert ») ou recourir à un système de graduation visuel avec des pictogrammes ou des jauges (* pour signifier que vous déjà utilisé le logiciel, ** pour signifier que vous savez utiliser ses fonctions les plus simples, *** pour indiquer une connaissance approfondie).

Mathilde Palfroy
Mathilde Palfroy

Éditrice et rédactrice juridique, Mathilde Palfroy s’intéresse à tous les sujets pratiques du quotidien. Elle rédige pour Cadremploi des articles sur des thématiques liées à l’emploi et à la carrière. En plus de ses collaborations avec différents éditeurs spécialisés, elle assure également le suivi d’ouvrages de littérature générale aux éditions de la Rémanence dont elle est la fondatrice.

Vous aimerez aussi :