Covid & travail : que faire si l'on est cas contact d'un cas contact ?

Cadremploi

En pleine vague de Covid-19, vous vous demandez sûrement quelles sont les directives à respecter en cas de contact avec une personne, elle-même cas contact d’une autre personne atteinte du Coronavirus. Depuis le 21 mars 2022, le dernier protocole sanitaire mis en place par le Gouvernement n’est plus d’actualité. Si vous avez côtoyé une personne testée positive à la Covid-19, au travail ou dans votre vie personnelle, vous n'avez plus à vous isoler. Vous devez travailler, même si vous n’êtes pas vacciné et même si votre schéma vaccinal n’est pas complet. Covid et travail, quelles sont les règles à suivre en entreprise ? Qu’en est-il du cas contact de cas contact ? Nos réponses.
Cas contact de cas contact

Covid et travail, quelle est la législation applicable dans les entreprises ?

Depuis le 21 mars 2022, ce sont les recommandations générales de l'Assurance maladie qui s'appliquent aux malades et aux cas contacts dans les entreprises. Le Gouvernement a en effet mis fin au dernier protocole sanitaire en vigueur dans le monde professionnel.

Qu’est-ce qu’un cas contact de cas contact ?

Un cas contact est une personne qui risque d’être contaminée par la Covid.

Vous êtes considéré comme cas contact lorsque vous avez côtoyé une personne qui a été testée positive à la Covid-19, dans un contexte vous exposant à un risque de contamination. Tel est le cas lorsqu’aucun geste barrière n’a été respecté :

  • Pas de séparation physique entre vous.
  • Pas de port d’un masque chirurgical ou d’un masque FFP2.

Le risque de contamination augmente lorsque le contact avec la personne positive au Covid-19 :

  • A lieu en face-à-face à moins de 2 mètres l’une de l’autre.
  • Dure au moins 15 minutes consécutives ou cumulées sur 24 heures dans le même espace intérieur.

En revanche, vous n’êtes pas considéré comme cas contact si vous avez vous-même eu le Covid moins de 2 mois avant d’avoir côtoyé la personne testée positive.

Le cas contact de contact n’a aucune existence juridique et n’est cité nulle part comme tel. Un cas contact d'un cas contact n'est pas un cas contact.

Concrètement, le cas contact de cas contact prend naissance dans une relation tripartite. Une personne (A) contaminée au Covid côtoie sans geste barrière une autre personne (B) qui elle-même côtoie sans geste barrière une personne (C). C’est un risque du risque.

Cas contact de cas contact : schéma
Schéma présentant la situation du cas contact du cas contact

À noter : cas contact de cas contact vacciné ou cas contact de cas contact non vacciné, aucune différence n’est faite. Les règles sont maintenant les mêmes pour tous.

Comment passe-t-on de cas contact de cas contact à cas contact ?

Si le cas contact a un test positif au Covid-19, les personnes qui étaient cas contacts de cas contacts deviennent alors elles-mêmes cas contacts.

Comment réagir si vous êtes cas contact de cas contact ?

Que ce soit au travail, ou dans la vie personnelle, il n'y a plus de consignes d'isolement pour les cas contacts. A fortiori, la règle est la même si vous êtes cas contact de cas contact. Les cas contacts et les cas contacts de cas contacts doivent aller travailler. Il n’y a plus d’arrêt de travail établi sur cette base là.

L’Assurance maladie recommande au cas contact de :

  • se tester (par un autotest, un test antigénique ou un test PCR) ;
  • surveiller l’apparition des premiers symptômes de la Covid-9 ;
  • respecter les gestes barrières dans l’attente des résultats des tests ;
  • télétravailler dans la mesure du possible ;
  • d’informer toutes les personnes avec lesquelles il a été proche 2 jours après le dernier contact avec la personne positive à la Covid-19. Sans les nommer, l’Assurance maladie vise les cas contacts de cas contacts.

Le cas contact de cas contact doit simplement limiter ses contacts sociaux et familiaux et surveiller l'apparition d’éventuels symptômes.

Si le résultat du test du cas contact est positif, le cas contact de cas contact bascule dans les recommandations qui s'appliquent aux cas contacts.

Si le résultat du test du cas contact est négatif, il perd sa qualité de cas contact. Il en va de même pour le cas contact du contact.

Bon à savoir : pour toute question concernant la Covid-19, et notamment si vous avez des interrogations sur votre travail, vous pouvez contacter le 0 800 130 000 (appel gratuit).

Le cas contact du cas contact doit-il prévenir son employeur de sa situation ?

Le salarié positif au Covid-19 n’est pas obligé d’informer son employeur de son état. En revanche, il doit alerter toutes les personnes avec lesquelles il a passé du temps sans geste barrière. Y compris ses collègues de travail.

De la même manière, le cas contact doit également informer ses collègues de travail. Pas son employeur. 

Le cas contact de cas contact ne doit informer personne en particulier.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :