Départ à la retraite : à quel âge pourrez-vous la prendre ?

Séverine Dégallaix

Date de naissance, nombre de trimestres, carrière longue, métiers pénibles… les facteurs qui influencent l’âge de départ à la retraite et son montant sont nombreux. Pour vous aider à vous y retrouver, nous faisons le point sur la retraite des salariés du secteur privé, les règles concernant les régimes spéciaux et les fonctionnaires actifs étant différentes. Départ à la retraite : à quel âge pourrez-vous la prendre ? Cadremploi vous éclaire dans cet article.
Départ à la retraite : à quel âge pourrez-vous la prendre ?

Âge de départ à la retraite : où en est-on ?

>> 62 ans versus 67 ans

Les futures réformes des retraites annoncées ne doivent pas, en principe, toucher à l’âge de départ à la retraite : l’objectif affiché est simplement une simplification du système. Les nouveautés n’entreront en vigueur qu’en 2025 et seules les personnes nées à partir de 1963 seront concernées.

À l’heure actuelle, l’âge légal de départ à la retraite reste donc fixé à 62 ans pour les personnes nées après 1955, à 67 ans pour une retraite à taux plein.

Notre conseil : pour en savoir plus sur votre cas particulier, consultez le site officiel info retraite.

>> Âge légal versus âge du taux plein

La distinction a son importance. L’âge légal minimal de départ à la retraite n’est pas forcément le même que l’âge légal minimal pour une retraite à taux plein : il y a 5 ans d’écart. Ce que cela signifie que pour partir à l’âge légal minimal et toucher votre retraite à taux plein, vous devez avoir validé un certain nombre de trimestres, qui dépend de votre année de naissance. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez prendre votre retraite, mais vous n’aurez pas droit au taux plein. Pour cela, vous devrez travailler plus longtemps. C’est l’âge légal minimal pour une retraite à taux plein.

À lire aussi >> Comment préparer dès maintenant votre retraite ?

Départ à la retraite : nombre de trimestres à valider en fonction de l’année de naissance

Pour calculer si vous pourrez bénéficier de votre retraite à taux plein à 62 ans, vous devez donc tenir compte de votre année de naissance et du nombre de trimestres que vous avez validés dans votre carrière.

  • Si vous êtes né avant 1953, vous pouvez profiter automatiquement d’une retraite à taux plein quel que soit le nombre de trimestres validés.
  • Né en 1953 ou 1954, vous avez besoin d’au moins 165 trimestres (41 ans et 3 mois).
  • Né en 1955, 1956 ou 1957 : 166 trimestres.
  • Né en 1958, 1959 ou 1960 : 167 trimestres.
  • Né en 1961, 1962 ou 1963 : 168 trimestres.
  • Né en 1964, 1965 ou 1966 : 169 trimestres.
  • Né en 1967, 1968 ou 1969 : 170 trimestres.
  • Né en 1970, 1971 ou 1972 : 171 trimestres.
  • Né à partir de 1973 : 172 trimestres (43 ans).

Pour être validé, un trimestre doit compter 150 heures payées au SMIC. Pas de panique si vous n’avez pas cotisé pendant toute votre carrière : certaines périodes entrent dans le calcul, telles que le chômage, les congés parentaux, la maladie, le service militaire, etc.

À lire aussi >> 40 ans : et si vous commenciez à préparer votre retraite ?

Les cas particuliers de retraite anticipée

Il existe plusieurs cas particuliers, où vous pouvez, sous certaines conditions, partir en retraite avant l'âge légal. À commencer par le dispositif carrières longues, grâce auquel vous pouvez prendre votre retraite avant l’âge légal si vous avez commencé à travailler avant 20 ans et que vous remplissez les bonnes conditions en matière de durée d’assurance retraite. D’autres spécificités, comme l’exercice d’un métier pénible ou dangereux ou un handicap, peuvent influencer l’âge auquel vous pouvez quitter la vie active.

À lire aussi >> Retraite complémentaire : ce qui change pour vous au 1er janvier 2019

Séverine Dégallaix
Séverine Dégallaix

Diplômée en presse écrite, Séverine Dégallaix travaille depuis plus de dix ans sur des sujets concernant la recherche d’emploi et la gestion de carrière. A travers des interviews d’employeurs et de spécialistes du marché du travail ainsi que des années de recherches, elle a développé une expertise qui lui permet d’apporter des réponses actuelles aux problématiques rencontrées par les salariés et candidats de tous secteurs.

Vous aimerez aussi :